L’Eglise en Ille-et-Vilaine

Accueil > L'Eglise en Ille-et-Vilaine > Paroisses > Doyenné de la Baie

Paroisse St Michel de la Baie

Présentation de la paroisse à Mgr d’Ornellas

Visite de Mgr d’Ornellas le 7 janvier 2007

M.-Th. B.

Présentation de la paroisse Saint Michel de la Baie lors de l’accueil de Monseigneur d’Ornellas à la cathédrale de Dol le Dimanche 7 janvier 2007.

ACCUEIL de Monseigneur d’Ornellas
à la cathédrale de Dol le Dimanche 7 janvier 2007.

La Paroisse SAINT MICHEL DE LA BAIE compte 11 communautés chrétiennes, pour une population de 7600 habitants. Elle correspond au canton de Pleine-Fougères.

Nous sommes donc géographiquement à l’extrémité Nord-Est de la Bretagne, à l’extrémité d’une région, d’un département, d’un pays : le pays de Saint Malo... (et à l’extrémité d’un Diocèse !)...séparés de nos voisins Normands par le Couesnon ... L’absence d’un centre important fait que notre population est plutôt attirée par les petites villes voisines : on va faire ses courses à Pontorson, à Dol ou à Combourg, si ce n’est à saint Malo ou à Avranches...

Nous voyons passer chaque année des flots de touristes : du Mont Saint Michel vers Saint Malo, de Fougères et la Mayenne vers la côte... On passe beaucoup, chez nous : on s’arrête assez peu ! ... On compte cependant un peu partout des chambres d’hôtes, des gîtes ruraux, et les résidences secondaires sont en forte augmentation, ce qui redonne un peu d’animation à nos villages en été.

Les résidents habituels sont en majorité des retraités ... ou des gens qui travaillent à l’extérieur : personnel hospitalier (vers Antrain ou Pontorson), aides à domicile aux personnes âgées (30 personnes sont employées à ce jour par l’ADMR), ouvriers , employés ou cadres qui vont chaque jour à Saint Malo, Fougères ou Rennes, personnel saisonnier travaillant l’été au Mont Saint Michel ou Saint Malo et dans les polders le reste de l’année... Les agriculteurs, de moins en moins nombreux, jeunes pour la plupart, sont souvent à la tête d’exploitations de plus en plus importantes, avec tous les problèmes du monde rural d’aujourd’hui. Il faut aussi compter un grand nombre d’Anglais qui restaurent des maisons anciennes et choisissent d’habiter chez nous.

Que dire de la vie ecclésiale dans notre paroisse ? …La plupart de nos communautés n’ont plus de prêtres depuis longtemps, plus de 20 ans pour certaines. Il a donc fallu s’organiser très tôt pour assurer la préparation de la liturgie du dimanche, la catéchèse des enfants, l’accueil des familles à l’occasion d’un deuil et de la préparation des obsèques... Il a fallu aussi harmoniser le répertoire des chants et faire des répétitions pour tous les temps forts de l’année liturgique...Il faut reconnaître que toute cette vie ecclésiale est majoritairement portée par des retraités. Le mouvement qui compte le plus d’adhérents est sans conteste le M.C.R , dont il existe une équipe à peu près dans toutes les communautés.

L’Enseignement Catholique ne compte que 2 écoles : Pleine-Fougères et Sougéal. Sur la paroisse, une seule communauté religieuse : celle des Béatitudes à Saint Broladre.

La catéchèse est assurée en lien avec la Paroisse Saint Samson de Dol. Nous constatons une baisse constante du nombre des enfants catéchisés et nous avons beaucoup de mal à y impliquer les parents et les communautés chrétiennes.

Et les jeunes ? ... On ne les voit plus beaucoup après la 3e !... Pas de lycée sur la paroisse. Une équipe MRJC a cependant pris en charge la construction d’une école d’agriculture au Congo et organise repas et fêtes pour récolter des fonds...

La Communauté Chrétienne de Roz-S/-Couesnon assure aussi un lien avec Madagascar... Cela nous fait sortir un peu du cadre de notre paroisse et nous ouvre à la mission universelle.

A l’horizon de chacune de nos communes, se dresse la silhouette du Mont Saint Michel : nous avons la chance qu’il fasse partie de notre paysage familier ! N’est-ce pas un appel à dépasser nos peurs et nos limites ? Ce rocher aride, menacé par la mer et malmené par les siècles, auquel se sont accrochés les bâtisseurs d’autrefois et qui attire aujourd’hui toutes ces foules, n’est-ce pas un appel à l’espérance ? ...

Haut de page - Imprimer - Mis à jour : Janvier 2007

Les paroisses du doyenné

PENTECÔTE
ENSEMBLE

25 000 catholiques
s’enflamment pour
la Pentecôte
en Ille-et-Vilaine

Photos, vidéos...