Diocèse de Rennes

Le diocèse de Rennes offre un confessionnal au diocèse norvégien de Trondheim

cathedrale-de-trondheim
La nouvelle cathédrale de Trondheim, consacrée en novembre 2016

Une délégation du diocèse de Rennes a rendu visite au diocèse de Trondheim en Norvège, offrant un confessionnal pour la consécration de sa toute nouvelle cathédrale. Une histoire commune qui remonte à un millier d’année !

Par le Père Marcel Gasnier, curé-doyen de Mordelles et ancien curé de Dol-de-Bretagne

Une histoire qui remonte aux vikings

Il y a 1002 ans, l’armée de saint Olav, futur grand roi chrétien, a délivré la ville de Dol de Bretagne de l’emprise des vikings danois qui l’occupaient. Un événement qui a favorisé l’essor de l’église bretonne encore bien fragile.

En novembre 2014, à l’occasion du millénaire du baptême d’Olav dans l’église de Rouen, une délégation du diocèse de Trondheim, emmenée par le père Egil Mogstad, représentant Mgr Bernt Ivar Eidsvig, archevêque d’Oslo, a parcouru la Bretagne, de l’abbaye de Landévennec jusqu’à la cathédrale de Dol, en prenant le temps de s’arrêter dans un certain nombre d’églises bretonnes dont les chapiteaux sculptés présentaient beaucoup de similitudes avec les églises nordiques. À l’occasion de cette visite, une plaque commémorative fut placée dans la cathédrale de Dol : « Vikings et Bretons , Dieu nous aime. Pour Lui, chantons de Dol à Trondheim ! ».

En 2016, une petite délégation – emmenée par Mr Gilles Jarnoüen de Villartay (à gauche sur la photo) qui depuis longtemps porte beaucoup d’intérêt à cette période de l’histoire de la Bretagne, et moi-même – vient donc de se rendre en Norvège, emportant un message de Mgr Nicolas Souchu. Ce déplacement s’est inscrit dans un jumelage informel encouragé par Mgr Bernt Ivar Eidsvig, archevêque d’Oslo, et Monseigneur d’Ornellas, Archevêque de Rennes.

cathedrale-de-trondheim
De g. à d. : Gilles Jarnouën de Villartay – Mme La maire de Trondheim – Père Egil Mogstad – Père Marcel Gasnier

L’offrande d’un confessionnal

Ce moment grandiose et émouvant de la consécration d’une cathédrale toute nouvelle laissera dans notre cœur de profonds souvenirs. Et nous revenons heureux et reconnaissants de ce moment vécu dans la joie de la rencontre et dans la communion de la foi.

Nous en retenons surtout la qualité de l’accueil. Les chrétiens de la communauté catholique étaient manifestement heureux de notre présence. Ils ont accueilli avec beaucoup de joie le message reçu du diocèse de Rennes. Heureux aussi de recevoir le confessionnal de la paroisse Saint Samson qui a déjà trouvé sa place en cette cathédrale saint Olav, en attendant d’être complètement restauré. Et déjà l’archevêque d’Oslo avec humour a invité les fidèles à s’en approcher, en disant : « utilisez-le ! »

cathedrale-de-trondheim
Dans la cathédrale norvégienne, 2 dominicaines devant le confessionnal offert par la paroisse de Dol

Une communauté internationale en croissance

La communauté catholique de cette ville de 200 000 habitants a connu une croissance étonnante. En 1973, elle comptait 500 catholiques dans la ville et les alentours. Ils sont maintenant plus de 6000. Beaucoup sont venus des pays voisins pour y trouver un travail comme les Polonais, mais le nombre de réfugiés, venant de nombreux pays de la planète est impressionnant puisque on y découvre une centaine de nationalités et souvent des couples avec des jeunes enfants. Une communauté qui n’usurpe pas le titre de « catholique », par la qualité de son accueil et la force de son témoignage de foi.

Nous avons pu comprendre aussi qu’il y avait de bonnes relations avec les responsables de l’église luthérienne, présents aux célébrations et aux manifestations officielles qui ont suivi. Une hiérarchie composée très majoritairement de femmes évêques.

Cette belle aventure va laisser dans nos cœurs de profondes impressions et nous donne beaucoup à penser. Au XIe siècle, et par la suite, dans nos communautés chrétiennes bretonnes, nous avons su accueillir ces populations venues du Nord, écrire avec elles de belles pages d’histoire et donner, grâce à la foi au Christ, un sens à notre vie ensemble. Continuons à le faire, en nous inspirant aujourd’hui de l’exemple de la communauté catholique de Trondheim.

cathedrale-de-trondheim
Une nouvelle cathédrale pour une communauté en plein essor

VOIR AUSSI :

Approfondir votre lecture