Diocèse de Rennes

Les jeunes prêtres de l’Ouest à la rencontre de l’Église orthodoxe de Russie

pele-russie-jeunes-pretres
Photo de groupe !

Des jeunes prêtres de la Province de Rennes reviennent d’un voyage-pèlerinage à travers la Russie à la rencontre de l’Église Orthodoxe. Une expérience inédite, inter-diocésaine et inter-religieuse, racontée par le père Guillaume Camillerapp, ordonné à Rennes en juin dernier.

À peine l’année 2017 commencée, 12 jeunes prêtres (de moins de 3 ans d’ordinations) – dont, pour le diocèse de Rennes : les pères Erwan Barraud, Bertrand du Rusquec et Guillaume Camillerapp – ainsi que 2 prêtres accompagnateurs – dont le père Olivier Roy, curé à Saint-Malo –  et l’archevêque de Rennes, ont décidés d’aller investir la Russie ! Cela n’étaient pas pour étendre l’influence de l’Église Catholique en terre Slave, mais plutôt pour aller à la rencontre des Orthodoxes et de leurs traditions spirituelles, afin de renouveler nos propres traditions, ainsi que pour établir des liens d’amitié.

Campagne de Russie 2017 !

Au-delà du fait que nous ayons été ébahis par l’art dans les églises et les musées, nous avons été touchés par la chaleur avec laquelle nous avons été reçus par les différentes communautés rencontrées au cours de notre pèlerinage. Nos frères orthodoxes étaient si heureux de nous accueillir, que nous sommes repartis les bras chargés de cadeaux.

Si ce pèlerinage a permis de créer de nouveaux liens d’amitiés avec nos frères orthodoxes, il nous a aussi permis de développer des liens encore plus sincères et cordiaux au sein de la fratrie sacerdotale de la Province Ecclésiastique de Rennes (cette dernière regroupe les diocèses de Bretagne et des Pays de la Loire). Cela présage ainsi une collaboration joyeuse et dynamique au service de l’annonce de l’Évangile dans les années à venir.

L’album photo :

Pélé jeunes prêtres Russie

Malgré 4 jours sans valises, des températures polaires, une langue et un alphabet incompréhensibles, nous sommes rentrés en France le cœur rempli de rencontres chaleureuses, les yeux brillants de la beauté de ce que nous avons vu et l’âme affermie grâce au témoignage de cette Église martyrisée, renaissant de manière flamboyante, après 70 ans de terreur communiste.

Jésus nous a dit : « tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples : si vous avez de l’amour les uns pour les autres. » (Jn 13, 35) Il me semble que ce pèlerinage a été une belle illustration de cette parole de Notre Seigneur, réalisant son vœu le plus cher : « Que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, qu’ils soient un en nous, eux aussi, pour que le monde croie que tu m’as envoyé. » (Jn 17,21)