Nicolas Esnault a été ordonné diacre à Redon : « la mission d’aimer, sans conditions »

170909 Ordination diaconale Nicolas Esnault_v

Mgr Nicolas Souchu remet l’Evangéliaire à Nicolas Esnault

170909 Ordination diaconale Nicolas Esnault_3Samedi 9 septembre 2017, Nicolas Esnault a été ordonné diacre en vue de la prêtrise à Redon. Dans son homélie, Mgr Nicolas Souchu a précisé le sens de cet appel et de cette mission.

C’est dans la très belle basilique Saint-Sauveur de Redon que Nicolas Esnault, 25 ans, a été ordonné diacre, puisque c’est dans cette paroisse qu’il était en insertion paroissiale durant la dernière partie de ses études.

Cette étape avant l’ordination en tant que prêtre n’en est pas moins déjà un engagement très fort, puisque le jeune ordinand s’engage à vivre sa mission dans la Charité, en fidélité à l’Évangile et à la Tradition de l’Église, et à prier la liturgie des Heures. Il s’engage aussi au célibat et au respect et l’obéissance vis à vis de son évêque. Une fois diacre, il fait partie des « ministères ordonnés » de l’Église catholique, avec les prêtres et évêques.

Par son ordination, le diacre est signe du Christ Serviteur ; il rappelle aux chrétiens, que chaque baptisé se doit de servir les hommes et les femmes, spécialement les plus démunis.

L’homélie de Mgr Nicolas Souchu

> TELECHARGER : Ordination diaconale Nicolas Esnault_Homélie Mgr Souchu

Nicolas avait choisi comme devise pour inviter à son ordination diaconale : « Tout ce qu’il vous dira, faites-le » (Jn 2,5). Cet engagement à la suite du Christ a été relevé dans son homélie par Mgr Nicolas Souchu qui procédait à l’ordination. L’évêque auxiliaire du diocèse de Rennes a évoqué l’appel de Dieu, alors que Nicolas fréquentait la paroisse Sainte Anne en Pays de Janzé, sa volonté d’engager sa vie, puis sa décision de suivre le parcours vers la prêtrise : Maison Charles de Foucauld à Saint-Pern, séminaire Saint-Yves à Rennes et enfin Institut d’Etudes Théologiques de Bruxelles.

170909 Ordination diaconale Nicolas Esnault_1

Nicolas est allongé devant l’autel pendant la litanie des saints

Mgr Souchu a ensuite souligné que le chrétien est comme « un vase d’argile », portant la grâce de Dieu comme un serviteur. « C’est ce que rappelle Saint-Paul : cette puissance extraordinaire appartient à Dieu et ne vient pas de nous. C’est pourquoi Saint-Paul affirme que ce que nous proclamons ce n’est pas nous-mêmes, c’est le Christ-Seigneur dont nous sommes les serviteurs. » Il a conclu en insistant sur le défi posé aux chrétiens : « dans ce monde marqué par la peur, le repli sur soi et ses avantages acquis, l’indifférence, le communautarisme, nous avons la mission d’aimer, sans conditions, sans avoir peur, sans exclusion, sans jugement. »

Nicolas va partir en Israël passer sa dernière année d’étude en tant que séminariste à l’École Biblique de Jérusalem.

170909 Ordination diaconale Nicolas Esnault_2

Approfondir votre lecture