Migrants et réfugiés

COUV_1_camp-erbil_catholic-church-of-england_CC

Chaque année à la mi-janvier, l’Église universelle célèbre la Journée Mondiale du Migrant et du Réfugié. Cette journée nous renvoie à une réalité complexe, difficile à gérer, mais qui est aussi un appel pour notre foi.

Cette journée mondiale est la plus ancienne des grands journées de prière et d’action proposées aux catholique du monde : elle date de 1914 ! La mobilité humaine n’est pas un phénomène nouveau et l’Église manifeste depuis longtemps un grand intérêt pour les migrants, se préoccupant de leur sort, au travers notamment d’un accompagnement pastoral adapté.

Toutefois, malgré l’ancienneté de cette Journée mondiale, il n’est pas toujours facile de se libérer d’une vision pessimiste du phénomène migratoire, et de l’envisager à la lumière de la foi pour y déceler l’action de Dieu qui guide, rapproche et unit toute l’humanité en un seul peuple. Il est naturel que nous soyons choqués par l’image des victimes mortes pendant leur dramatique exode, mais nous ne pouvons pas oublier le nombre conséquent de vies que la décision de partir a épargné. Il est compréhensible d’associer à la migration des images de désespoir, mais n’oublions pas les sentiments d’espérance qui animent le cœur de ceux qui partent vers une nouvelle patrie.

Thème pour le 15 janvier 2017journee-mondiale-migrants-refugies

Le 15 janvier 2017, l’Eglise universelle célèbre la 103e Journée mondiale du migrant et du réfugié pour laquelle le Pape François a choisi comme thème de réflexion et de prière :

Mineurs migrants, vulnérables et sans voix

En attirant notre regard sur les plus jeunes, enfants et adolescents, le Pape nous invite à être attentifs à ceux qui sont une promesse d’avenir, aussi bien pour leurs parents – lorsque ceux-ci les accompagnent – que pour notre société dans laquelle nombreux sont ceux qui grandiront et feront leur vie. En soulignant leur vulnérabilité, le Saint-Père nous invite à nous engager plus fortement pour la protection de l’enfance, pour l’éducation des jeunes, pour la transmission de nos valeurs afin qu’ils soient intégrés dans notre pays et ne demeurent pas des étrangers.

> Présentation de la Journée mondiale 2017

  • colloque_interreligieux

    Colloque inter-religions : « Migrants, ni anges, ni démons. L’hospitalité à l’épreuve »

    Plus de 250 participants se sont réunis à l’Abbaye de Saint-Jacut-de-la-Mer, le week-end du 27 au 29 janvier 2017 pour un colloque interreligieux annuel. Des jeunes de toute la France se sont associés au dialogue des pensées et des écritures. La dynamique d’échange s’est ouverte à la mixité sociale, culturelle et religieuse. Il était question […]

  • journee-mondiale-migrants-refugies

    Journée mondiale du migrant et du réfugié le 15 janvier 2017

    Le 15 janvier 2017, l’Église universelle célèbre la 103e Journée mondiale du migrant et du réfugié pour laquelle le Pape François a choisi comme thème de réflexion et de prière : « Mineurs migrants, vulnérables et sans voix ». On pourrait croire que cette Journée du migrant et du réfugié est liée à l’actualité mondiale de ces […]

  • diaconie-bretillienne

    La Diaconie brétillienne : pour l’accueil des réfugiés

    La Diaconie brétilienne est une association créée en 2016 pour coordonner l’accueil des réfugiés dans le diocèse de Rennes. Face à l’afflux de réfugiés syriens et irakiens en Europe, le Pape François avait appelé les diocèses à se mobiliser pour les accueillir. Le diocèse de Rennes avait alors très vite répondu favorablement. De nombreuses associations […]

  • association accueillir et partager

    Les actions des associations

    L’expérience du Secours Catholique dans l’accompagnement des migrants Présente à la conférence de presse du 9 septembre 2015, Emmanuelle Hérin, déléguée du Secours Catholique pour l’Ille-et-Vilaine a rappelé combien la question des migrants était intrinsèque à la mission du secours catholique. Plusieurs des quarante équipes locales sont investies auprès des migrants sur différents niveaux et […]

  • dossier réfugiés - accueil des paroisses

    L’accueil par les paroisses

    Un certain nombre de paroisses se sont investies dans l’accueil des migrants. > Faites un don pour soutenir les paroisses qui accueillent les migrants ! Le site de don en ligne du diocèse de Rennes permet d’aider les paroisses engagées dans ce service de la charité, ou l’association diocésaine Diaconie bretillienne, qui les accompagne. La […]

  • pastorale des migrants

    La Pastorale des migrants et l’association Diaconie brétillienne

    La Pastorale des Migrants exprime la sollicitude de l’Église pour les migrants et assure une pastorale spécifique. Il s’agit bien d’accueillir et d’accompagner la personne dans son intégralité. Elle est écoutée avec tout ce qui fait sa vie, avec les questions qui l’habitent, ses doutes, ses souffrances, sa quête de sens, avec sa foi. Le […]

«Chers frères et sœurs, la miséricorde de Dieu se reconnaît à travers nos actions, comme en a témoigné la vie de la bienheureuse Mère Teresa de Calcutta, dont nous avons rappelé hier l’anniversaire de la mort.

Face à la tragédie de dizaines de milliers de réfugiés qui fuient la mort, a cause de la guerre et de la faim, et sont en marche vers une espérance de vie, l’Évangile nous appelle, nous demande d’être «proches» des plus petits et des laissés-pour-compte, à leur donner une espérance concrète. Leur dire «courage, patience ! …» ne suffit pas. L’espérance chrétienne est combative, avec la ténacité de celui qui avance vers une destination sûre.

Ainsi en vue du jubilé de la miséricorde, je lance un appel aux paroisses, aux communautés religieuses, aux monastères et aux sanctuaires de toute l’Europe à manifester l’aspect concret de l’Évangile et accueillir une famille des réfugiés. Un geste concret pour préparer l’année sainte de la miséricorde.

Je m’adresse à mes frères évêques d’Europe, vrais pasteurs, pour que dans leurs diocèses ils soutiennent mon appel, rappelant que la miséricorde est le deuxième nom de l’Amour : « En vérité je vous le dis, dans la mesure où vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait » (Mathieu 25, 40)»

Appel du pape en vidéo

Appel du pape au format texte

«Prendre en charge les familles jusqu’au bout»

«J’ai accueilli ce propos du pape François avec beaucoup de joie. […] Cette parole du Pape qui demande d’accueillir a été comme un encouragement pour que nous organisions davantage cet accueil.

A cet égard, dans le diocèse, nous avons un principe simple : quand nous prenons en charge une personne, à plus forte raison une famille, nous la prenons en charge jusqu’au bout. Cela ne sera jamais de l’éphémère, par respect pour la dignité de la personne et de la famille.

Prendre en charge quelqu’un jusqu’au bout, cela signifie mettre en œuvre des réseaux, des partenariats, des compétences, des subventions, de telle sorte que cette famille retrouve sa pleine dignité, non pas forcément dans une insertion complète en France mais avec l’espérance, si c’est son désir de revenir chez elle quand la guerre sera terminée.

Mais ce « jusqu’au bout » est un point capital. C’est cela que nous essayons de faire et que nous voulons continuer de faire en l’amplifiant de façon résolue et déterminée.»

Prière pour la Journée Mondiale du Migrant et du Réfugié.

Seigneur,
Tu es plein de miséricorde pour toute personne,
de toute culture et de toute nation.
Chaque personne est ton enfant bien-aimé.

Dans ta miséricorde
Tu ne vois pas nos limites, nos difficultés, nos refus.
Mais tu crois en notre capacité d’aimer,
et de nous découvrir frères et sœurs.
Tu crois en notre capacité
de vivre ensemble, dignement,
dans la paix, la justice et la fraternité.

Façonne-nous par ta miséricorde et ta tendresse.
Aide-nous à dépasser nos peurs,
et nos refus de nous ouvrir à l’autre.
Apprends-nous à nous laisser toucher par la vie de nos frères et sœurs.
Ouvre nos cœurs pour aimer.
Ouvre nos mains pour construire des ponts, et non pas des murs.
Ouvre notre intelligence pour inventer le monde de demain,
un monde ou chacun trouvera sa place :
un toit, du pain, un travail,
un geste de fraternité à partager,
un mot d’espérance à échanger
en reflet de TOI qui est amour et miséricorde !

Téléchargez la prière

Enregistrer

Enregistrer