Temps de ressourcement pour la Création

soireesemencespaysannes

Le temps de chant et de prière qui a commencé notre soirée du 30 septembre « Les Semences au cœur de la Vie » a donné la tonalité de la rencontre, à la fois méditative et riche d’enseignements et de réflexion.

Véronique Chable, chargée de recherche à l’INRA, en nous présentant le travail effectué un peu partout de par le monde pour réhabiliter les semences paysannes, nous a montré combien cette démarche était occasion de rencontres et d’échanges. L’action enthousiaste menée en ce domaine par des paysans, des associations et des chercheurs tissent de multiples liens en de nombreux pays. Il y a beaucoup de joie aussi à rechercher un rapport respectueux avec la nature et à le vivre. Les propos rapportés d’un paysan boulanger sur son métier en témoignent : « On a vraiment l’impression de faire partie de la création, d’être une main qui accompagne ce processus naturel » dit-il. La préservation et la mise à profit du riche patrimoine biologique transmis de génération en génération participe à la sauvegarde de notre maison commune.

La mise en perspective de ces actions sur les semences paysannes avec la vie de Saint François d’Assise, d’une part, et l’encyclique Laudato Si’, d’autre part, a permis d’approfondir notre réflexion.

Lors des échanges qui ont suivi, nous avons abordé les questions des pesticides, du brevetage du vivant, des OGM… Véronique Chable nous a rappelé l’humilité qu’il convient d’avoir vis-à-vis de ces technologies que nous maîtrisons finalement très mal. Elle a interrogé, en outre, la pertinence de ces pratiques alors qu’en réalité, 75% de la nourriture mondiale provient de l’agriculture vivrière.

Après ce partage sur des projets enthousiastes, sur l’importance du « faire ensemble » pour œuvrer à la sauvegarde de la biodiversité, les participants se sont réunis dans une belle Prière pour notre terre tirée de l’encyclique Laudato Si’.