Parole de Mgr d’Ornellas : Bonne et heureuse démarche synodale !

benedictions-santons-mgr-dornellas

Avec la démarche synodale, tout le monde à la parole ! Mgr d’Ornellas a déjà commencé avec les enfants : il les a interrogés sur les personnages de la crèche lors d’une bénédiction des santons, avec les enfants du personnel de la Maison diocésaine.

Cherchez ensemble sur quels chemins l’Esprit Saint nous conduit pour que la foi chrétienne rayonne auprès de  tous

Paru dans Église en Ille-et-Vilaine n°282, janvier 2017.

En ce début d’année 2017, je vous souhaite de tout cœur une bonne et heureuse année, à vous et à chacune de vos familles. Je présente ce souhait au Seigneur dans la prière. Je vous offre ces mots du Bienheureux martyr Joseph Boissel, enfant du Loroux près de Fougères, qui fut béatifié ce 11 décembre dernier au Laos  : « Restons attachés à Dieu et faisons-Lui confiance. Il sait, Lui, ce dont nous avons besoin. »

La  confiance !  Voilà  mon  vœu  pour tous  les  catholiques  du  diocèse ! Confiance en Dieu, « riche en miséricorde ». Confiance les uns envers les autres, à cause de la grâce que Dieu donne à chacun.

Oui,  je  vous  souhaite  la  confiance  car nous allons vivre une belle « Démarche synodale ». Le dossier du numéro de janvier 2017 d’Église en Ille-et-Vilaine lui est consacré. Lisez-le.

> Le site de la démarche synodale

La confiance est l’attitude qui dynamise la « Démarche synodale ». En effet, l’Esprit Saint, l’Ami invisible de nos vies, est l’âme de nos communautés chrétiennes. Il habite en chacun de nous. C’est pourquoi une démarche synodale est possible.

La  « Démarche  synodale »  nous  met  dans les dispositions nécessaires pour recevoir la lumière de l’Esprit Saint : prière fidèle, écoute humble, attention à l’autre, audace dans la parole, dans une bienveillance fraternelle grâce  à  laquelle  nous  nous  reconnais-sons comme frères et sœurs, habités par l’amour.

Alors, grâce à la confiance, n’ayez pas peur de vous rencontrer, d’échanger, de pro-poser. Grâce à la confiance, entrez dans une « fraternité synodale » ou n’hésitez pas à en créer une. Cette Démarche est une chance qui vous est offerte . Par elle, vous chercherez ensemble sur quels chemins l’Esprit  Saint  nous  conduit  pour  que  la  foi chrétienne rayonne auprès de tous, enfants, jeunes, adultes, familles, personnes âgées…

Notre  « Démarche  synodale »  s’inscrit dans l’élan que suscite le pape François. Cet élan est développé de façon magnifique et simple dans La joie de l’Évangile. À ce propos, faisons un retour en arrière. Le pape Benoît XVI a convoqué une Assemblée Synodale sur le thème : « La  nouvelle  évangélisation  pour  la transmission de la foi chrétienne. » Ce fut en octobre 2012. Quatre mois plus tard, à bout de force, il renonça à la charge de Successeur de l’apôtre Pierre.

Alors, d’Argentine, François est venu. Le 19 mars 2013, fête de saint Joseph, il s’assit sur le Siège de Pierre comme évêque de Rome. Il dut recueillir les propositions des évêques suite au Synode. Il travailla vite ! Dès le 24 novembre 2013, il signa l’Exhortation « sur l’annonce de l’Évangile dans le monde d’aujourd’hui » : La joie de l’Évangile.

Ce document est très important. Je vous invite à le lire ou à le relire. Il reprend l’affirmation de saint Paul : « Malheur à moi si je n’évangélisais pas ! » (1 Corinthiens 9,16) Pendant 50 ans, les Papes n’ont pas cessé de répéter ce cri, à la suite du concile Vatican II où on lit : « L’Église fait siennes les paroles de l’Apôtre : « Malheur à moi si je n’évangélisais pas ! » »

Grâce à la « Démarche synodale », nous aussi, à notre mesure et à notre place, avec joie et dans la confiance, nous ferons nôtres ces paroles de saint Paul.

Bonne et heureuse « Démarche synodale » dans la confiance !

Mgr d'Ornellas_©Michel Ogier

Mgr d'Ornellas © Michel Ogier

Monseigneur Pierre d’Ornellas
Archevêque de Rennes, Dol et Saint-Malo,
Président de la Commission épiscopale pour la catéchèse et le catéchuménat,
chargé des questions bioéthiques pour les évêques de France