Le diocèse de Rennes ouvre la cause de béatification de Léontine Dolivet

Léontine Dolivet

Léontine Dolivet (1888-1974), 53 ans au service de la catéchèse à Betton et une vie de prière consacrée au Cœur de Jésus

Mgr Pierre d’Ornellas a déclaré solennellement l’ouverture de la cause de béatification de Léontine Dolivet (1888-1974) le 4 février 2017 à Saint-Malo. Marie-Anne Boever, postulatrice de la cause, présente cette femme qui a consacré sa vie à la catéchèse dans sa commune de Betton.

Marie-Anne Boever, postulatrice de la cause de béatification de Léontine Dolivet

> Dossier Léontine Dolivet (1888-1974)

Si Léontine Dolivet était parmi nous, elle dirait certainement : « Quel cadeau que cette Démarche  synodale  pour  mieux  annoncer l’Évangile en Ille-et-Vilaine ! » En fait, Mgr d’Ornellas, nous permet de dire aujourd’hui : « Quel cadeau d’avoir Léontine Dolivet pour nous aider à devenir de véritables évangélisateurs ! »

Pourquoi ? Parce que Léontine a vécu et porté l’Évangile par toute sa vie, dans une grande simplicité et discrétion, animée d’un brûlant amour pour l’Eucharistie et d’un dévouement sans limite pour les enfants et les nécessiteux. « Grâce à la messe et à la communion, je m’efforcerai d’être l’Évangile du peuple », écrit-elle.

« Je veux donner ma vie goutte à goutte pour le Seigneur« 

Sa réputation de sainteté – bien réelle chez des habitants de Betton – n’est autre que celle d’une vie très ordinaire vécue de manière extraordinaire. Elle s’est consacrée à Dieu tout en restant dans sa famille. Elle a mûri sa vocation, approfondissant sans cesse la spiritualité de l’intelligence du cœur, transfigurée par une foi, une espérance et une charité ardentes, appuyée sur l’Évangile, les sacrements, surtout l’Eucharistie, et sur la vie des saints. Toute docile à l’Esprit Saint, elle a nourri une grande dévotion envers le Sacré-Cœur et la Vierge Marie. On peut lire dans ses « Carnets » tous les pas qu’elle a dû faire pour rester fidèle toute sa vie à l’appel de Dieu, sans bruit, mais avec un immense désir de perfection. « Je veux donner ma vie goutte à goutte pour le Seigneur. Une vie d’amour et de fidélité que je prouverai par la fidélité à mon « règlement » jusqu’à mon dernier jour. »

Léontine Dolivet

Léontine (au centre) reçoitla médaille de lareconnaissancediocésaine parle Cardinal Roques (à gauche)en 1957.

De cette vie de prière jaillira une vie apostolique très féconde pendant plus de 50 ans. Soucieuse d’éduquer les enfants par la catéchèse en les formant à la prière, d’aider les mamans à façonner leur vie chrétienne, de lutter contre l’indifférence religieuse et les dégâts du matérialisme, elle a su développer une méthode pédagogique en s’adaptant à la modernité ! « L’enseignement par les yeux » lui parut une évidence pour les garçons déjà bien  agités.  Ils  se  souviennent  du  caté  en images, des films fixes en noir et blanc comme de la place du jeu, pour faire passer des leçons fondamentales. Ils évoquent les temps forts du caté reliés à l’Année liturgique ou à la préparation des sacrements.

Rendons-lui grâce de nous encourager par cet exemple de vie à avancer avec assurance sur le chemin de l’Évangile et de la sainteté.

Elle aimait ces enfants et voulait former leur volonté ! « Le but, c’est d’amener l’enfant à devenir un homme. » Mais elle le faisait avec confiance et affection, avec une autorité naturelle. Ce qui lui a valu en retour un amour fidèle de la part de ces enfants.

Parmi eux, il y eut des vocations sacerdotales et parmi ses collaboratrices des vocations religieuses. Mais, le temps est venu où nous pouvons parler d’elle ! C’est l’heure de Dieu, sans doute, pour notre temps. Rendons-lui grâce de nous encourager par cet exemple de vie à avancer avec assurance sur le chemin de l’Évangile et de la sainteté.

Pour signaler une grâce reçue par l’intercession de Léontine Dolivet : postulation.leontinedolivet35@gmail.com

Approfondir votre lecture

  • Sacré-Coeur

    Léontine Dolivet : Ma consécration au Sacré-cœur

    Le 10 aout 1917, à l’âge de 29 ans, Léontine Dolivet se consacre au Sacré-Cœur de Jésus avec cette prière. Une prière qui peut être relue à l’occasion de la Fête du Sacré-Cœur, située le 23 juin. O Jésus, à votre Sacré-Cœur, victime d’amour au Calvaire et dans l’Eucharistie, je me consacre à cette heure, […]

  • 170609 Chapelet de la Première Communion de Léontine Dolivet

    Léontine Dolivet : Jour béni de la Première Communion

    1910, toute jeune catéchiste encore, Léontine Dolivet écrit : « Jour béni de la Première Communion, jour de bonheur pour les enfants, jour de bonheur aussi pour les catéchistes dont ces chers petits ont été en quelque sorte le but de leur vie pendant cette année. » Marie-Anne Boever, Postulatrice Pourquoi était-ce une si grande joie pour Léontine ? […]

  • 170609 Melle Dolivet et les enfants du catéchisme en procession

    Léontine Dolivet : Naissance de « l’œuvre des catéchistes volontaires » de Betton

    Marie-Anne Boever, Postulatrice de la cause de béatification de Léontine Dolivet, propose de faire découvrir Léontine Dolivet à travers ses écrits. Régulièrement, elle interviendra ici autour d’un thème cher à la catéchiste de Betton. Au début du XXème siècle, comme tant d’autres, l’école privée des garçons de Betton fut fermée et la formation religieuse exclue […]

  • Léontine Dolivet

    • 1888 : naissance et Baptême à Betton
    • 1903 : note dans son carnet « Appel ». Elle souhaite entrer au Carmel mais reste à Betton près de ses
      parents
    • 1905 : début de ses activités de catéchiste
    • 1909 : crée « l’Œuvre des catéchistes volontaires » à Betton
    • 1917 : consécration au Sacré-Cœur
    • 1957 : reçoit la médaille de la reconnaissance diocésaine par le Cardinal
      Roques
    • 1974 : décès à Betton