Ouverture de l’enquête du procès de béatification de Léontine Dolivet

170314 Overture cause béatification Léontine Dolivet_1_s

Les « officiers » de la cause prêtent serment

Mardi 14 mars 2017, lors d’une célébration à l’Archevêché de Rennes présidée par Mgr Pierre d’Ornellas, les acteurs de la cause de béatification de Léontine Dolivet ont prêté serment, marquant ainsi l’ouverture de l’Enquête diocésaine.

Après l’annonce officielle, le 4 février dernier, de la cause de béatification de Léontine Dolivet – une femme qui a vécu à Betton de 1888 à 1974 – cette célébration marquait l’ouverture du procès sur le plan du droit canon et le lancement de sa première phase : l’Enquête diocésaine. Les personnes qui vont porter cette cause ont prêtés serment, ensemble, lors d’une célébration eucharistique présidée à midi par Mgr Pierre d’Ornellas dans la chapelle de la Maison diocésaine de Rennes.

Homélie de Mgr Pierre d’Ornellas

Dans son homélie qui portait sur les textes du jours (Is 1, 10.16-20 ; Ps 49 ; Mt 23, 1-12), l’Archevêque de Rennes a relié l’appel de l’évangéliste à suivre les enseignements de l’Église et la mission de catéchiste de Léontine Dolivet.

« Quelle grandeur que la mission catéchétique de l’Église qui, sans arrêt, répond à notre soif grandissante, de plus en plus délicate, d’apprendre à faire le bien […], de telle sorte que le moindre grain de poussière, qui s’appelle le mal, ne soit pas accepté, toléré. Remercions Dieu pour notre sainte Mère l’Église catéchiste qui, sans arrêt, nous apprend à faire le bien.

Et dans cette Église, comme des chrétiens de Betton l’ont remarqué, une femme, Léontine Dolivet, a participé à cette mission catéchétique de l’Église et elle y a participé de façon exemplaire. C’est pour cela, qu’au cours de cette Eucharistie va s’ouvrir l’Enquête pour la Cause de béatification et de canonisation de Mlle Léontine Dolivet. »

Les acteurs de la cause de béatification

Cette célébration est le point de départ de l’Enquête diocésaine qui va chercher à recueillir les preuves documentaires de la réputation de sainteté de la catéchiste de Betton, dénommée la « Servante de Dieu » dans la procédures. Elle sera menée par un ensemble de personnes ayant chacune un rôle bien défini. Parmi eux, certains ont une charge officielle et sont donc nommé « officiers ».

Les « officiers » de l’Enquête diocésaine

  • Mgr Pierre d’Ornellas : Archevêque de Rennes, représente le diocèse qui est l' »acteur » du procès
  • Père Henri Chesnel : vicaire général du diocèse de Rennes, il est délégué par l’Archevêque pour cette cause
  • Mme Marie-Anne Boever : postulatrice de la cause, suit l’ensemble de la cause pour le diocèse
  • Joseph Joly : juge à l’Officialité provinciale, il est le « promoteur de justice ». Il veille au respect de la légalité des procédures
  • Jean-Yves Carré : avocat à l’Officialité provinciale, il est le « notaire ». Il transcrit les déclarations des témoins et rédige les actes de l’enquête
  • Valérie Roulliaux : assistante du père Chesnel, elles est « notaire adjoint »

170314 Overture cause béatification Léontine Dolivet_2

Autres personnes participants à l’Enquête diocésaine

  • Deux censeurs théologiens (noms gardés secrets pour qu’ils ne puissent être manipulés) : ils examinent les écrits de la Servante de Dieu
  • Un « procurateur » : Régis Boccard, économe diocésain, il est chargé du contrôle des moyens financiers engagés dans la cause
  • Une Commission historique, avec :
    – des experts en matière historique : professeurs d’Université, étudiants
    – François-Xavier Lemercier : des Archives diocésaines, il est l’expert en matière archivistique

En quoi consiste cette enquête ?

L’instruction de la Cause se construit sur deux axes : à la fois sur des documents écrits et des témoignages. D’une part, une Commission historique, nommée, est chargée de rechercher et d’assembler tous les documents écrits par Léontine ou écrits sur elle, avant qu’ils ne soient étudiés par des experts. D’autre part, les témoins qui ont connu Léontine seront interrogés afin de dégager des exemples « précis et spécifiques de l’exercice de chacune des vertus »[1].

Toute personne ayant des informations ou des documents concernant la vie de Léontine Dolivet, ou des témoignages de grâces accordées par son intercession, est invitée à contacter la postulatrice

170314 Marie-Anne Boever Postulatrice Léontine Dolivet

Marie-Anne Boever a la charge de coordonner l’Enquête diocésaine

Postulation de Léontine Dolivet

Maison diocésaine
45 rue de Brest, CS 34210, 35042 Rennes Cedex
Tél. 02 99 14 35 14,
Mél. postulation.leontinedolivet35
@gmail.com

Mme Marie-Anne Boever, assure une permanence à la Maison diocésaine de Rennes, tous les mardis.

Où en est la procédure ?

Cette ouverture de l’Enquête diocésaine fait suite à une première phase de démarches préliminaires :

  1. accueil de témoignages lors de la Visite pastorale à la Paroisse St-Jean-Paul II à Betton et demande d’ouverture de la Cause par le curé, le P. Olivier Gazeau (9 mai 2016) ;
  2. demande de l’avis de tous les évêques de France (en novembre à Lourdes), puis de la Congrégation pour la Cause des Saints ;
  3. réception de l’avis favorable de Rome, le « Nihil Obstat » (15 novembre 2016) ;
  4. acceptation de la demande d’ouverture de la cause, « Libelle de requête », de la postulatrice, Marie-Anne Boever, (21 janvier 2017) ;
  5. annonce de l’ouverture de la Cause de béatification à Keriadenn (4 février 2017).

 

[1] (Sanctorum Mater art.79, 4 : c’est le document du Vatican qui définit la procédure de l’Enquête diocésaine