Léontine Dolivet : Ma consécration au Sacré-cœur

Sacré-Coeur

Le 10 aout 1917, à l’âge de 29 ans, Léontine Dolivet se consacre au Sacré-Cœur de Jésus avec cette prière. Une prière qui peut être relue à l’occasion de la Fête du Sacré-Cœur, située le 23 juin.

> LIRE aussi Léontine Dolivet : Par amour du Cœur de Jésus

O Jésus, à votre Sacré-Cœur, victime d’amour au Calvaire et dans l’Eucharistie, je me consacre à cette heure, sans réserve et sans retour, pour être désormais, à jamais, une « Victime » de votre amour.

Je vous consacre, je vous donne mon cœur, mon âme, mon esprit, mon corps afin que vous en disposiez en Maître absolu, suivant votre bon plaisir. Je prends, à vos pieds, l’engagement de vouloir désormais en toutes choses, à tous les instants de ma vie, par toutes les opérations de mon être, remplir uniquement, dans l’asile de votre Sacré-Cœur où je vous conjure de me recevoir, le rôle de « Victime » : victime par amour, victime pour la réalisation de vos désirs, victime d’adoration, d’action de grâces et surtout victime de réparation, d’expiation. Je désire plus particulièrement réparer les fautes qui vous sont plus sensibles, par cela qu’elles sont commises par des âmes objet de votre prédilection.

Afin de remplir ce rôle de « Victime », j’entre généreusement dans la voie du sacrifice, du renoncement quotidien, de la lutte, de l’effort, de l’acceptation amoureuse et joyeuse de toute épreuve. Je m’interdis toute plainte : d’esprit, de bouche ou de cœur, aux heures d’épreuve. Ne m’épargnez pas, Seigneur, vengez-vous sur moi de blessures cruelles faites chaque jour à votre Sacré-Cœur. Que mon cœur soit brisé afin que le vôtre soit aimé, glorifié, consolé.

Je veux vivre et mourir dans ces sentiments, acceptant d’avance comme dernier acte de cette vie de sacrifice, le genre de mort qu’il vous plaira de m’envoyer pour l’heure marquée dans vos éternels desseins.

Faites-moi la grâce, ô mon Dieu, d’être fidèle jusqu’à mon dernier soupir. Je sens mon impuissance absolue : en vous seul je mets ma confiance, de vous seul j’attends la force et le courage qui me seront nécessaires.

Je dépose ce vœu entre les Cœurs de Jésus et de Marie, source des grâces dont j’ai besoin pour le réaliser.

Passion de Jésus, fortifiez-moi !

http://rennes.catholique.fr/leontinedolivet