Saint Louis-Marie Grignion de Montfort (1673-1716)

Ardent prédicateur et fondateur de plusieurs congrégations, Saint Louis-Marie Grignion de Montfort est né en 1673 à Montfort-sur-Meu, à l’ouest de Rennes. Le ‘Père de Montfort’ – comme il souvent dénommé ailleurs dans le monde – est aujourd’hui une figure de la dévotion mariale et l’inspirateur de nombreux religieuses, religieux et laïcs qui s’engagent sur ses pas à travers le monde.

La Famille Monfortaine est composée de 3 congrégations :

De nombreux laïcs vivent aussi de la spiritualité du Père de Montfort, dans le cadre de :

 

Le Père de Montfort aujourd’hui dans le diocèse de Rennes

Quelle sont les traces aujourd’hui du Père de Montfort en Ille-et-Vilaine ?

  • La Maison natale avec son petit musée toujours ouverte aux visites : 4 000 visiteurs par an ! Voir son adresse plus bas.
  • Le Circuit montfortain : 11 lieux dans les communes de Montfort, Iffendic, Bedée et Breteil, où le père de Montfort à grandi et vécu. Les autres lieux où il est passé : l’ermitage de St Lazare où il a restauré la chapelle ; puis Breteil, Talensac, Breal : dans chacune de ces églises il y a la statue du père de Montfort en souvenir de ses missions.

Qui vit de sa spiritualité en Ille-et-Vilaine ?

  • La Communauté de formation à Montfort : chaque année, une promotion d’une dizaine de novices, provenant de différents nationalités, viennent ici en France pour discerner leur vocation et pour se ressourcer. Accompagnés par plusieurs prêtres monfortains.
  • L’Hospitalité montfortaine : environs 250 adhérents.
  • Quatre petits groupes de prière qui se retrouvent régulièrement à la maison natale.
  • La Fraternité Mariale Montfortaine, un petit groupe qui vient de se créer autour de la communauté de maison natale avec trois buts: vivre la démarche spirituelle proposé par le père de Montfort, partager des temps forts de la Congrégation; donner son propre apport à la mission montfortaine en France.

Quel message nous offre aujourd’hui le Père de Montfort ?

  • Attention aux pauvres
  • Confiance en Marie
  • Dynamisme missionnaire
  • Fonder des petites associations locales pour faire durer la mission
  • .. et surtout redécouvrir et renouveler les engagements du baptême.

CONTACT :

Maison natale de Saint Louis-Marie Grignion
15, rue de la Saulnerie à Montfort
Tél. : 02 99 09 15 35
Mél. : maisonnatale@gmail.com

  • Statue Père de Montfort

    Messe solennelle du tricentenaire du Père de Montfort… à Montfort-sur-Meu

    Dimanche 22 mai 2016, l’église de Montfort-sur-Meu, à l’ouest de Rennes, a accueilli l’assemblée des grands jours pour la messe solennelle du tricentenaire du Père de Montfort. Retour sur cet évènement. Né à Montfort-sur-Meu en 1673, saint Louis-Marie Grignion de Montfort était au cœur de cette fête du dimanche 22 mai. La célébration a clôturé un […]

  • Logo RCF Alpha

    RCF Alpha | Père Marco Pasinato : Le tricentenaire des Montfortains

    Arnaud Wassmer reçoit le père Marco Pasinato, Missionnaire Monfortain, pour le tricentenaire de leur fondateur, le Père de Montfort. 1/ Le tricentenaire des Montfortains L’invité du midi Mardi 17 mai à 12h04 Durée émission : 7 min Sur RCF Alpha 2/ Évangéliser aujourd’hui L’invité du midi Mercredi 18 mai à 12h04 Durée émission : 7 […]

  • Père Montfort_vitrail Montfort

    Le destin du Père de Montfort résumé en quatre paroles

    Quatre paroles, un seul désir : répondre totalement à l’Amour qui a pris chair en Jésus Christ, devenir cet amour pour en communiquer le feu à notre monde refroidi. Par le père Georges Madore, s.m.m. Paru dans Église en Ille-et-Vilaine n° 275, mai 2016. « J’ai épousé la Sagesse » Voilà ce qu’affirme Montfort dans une […]

  • EIV 275

    Revue n°275 – mai 2016 : St Louis Marie Grignion de Montfort

    Dans ce numéro 275, la revue diocésaine Église en Ille-et-Vilaine propose de re-découvrir saint Louis-Marie Grignion de Montfort, enfant du département, fondateur de congrégations et grand prédicateur, dont on fête en avril et mai 2016 le tricentenaire de la mort.   DOSSIER : saint Louis-Marie Grignion de Montfort « À Jésus par Marie » Connaissez-vous le secret de […]

  • Tricentenaire Grignon de Montfort

    Les rendez-vous du tricentenaire de St L-M Grignion de Montfort

    Célèbre à travers le monde sous le simple nom de « Père de Montfort », saint Louis-Marie Grignion de Montfort est fêté cette année dans son diocèse d’origine à l’occasion du tricentenaire de sa mort, le 28 avril 1716. En avril et mai 2016, plusieurs rendez-vous sont proposés en Ille-et-Vilaine. Une bonne occasion pour redécouvrir cette forte […]

  • Tricentenaire Père de Montfort

    2015-2016 : tricentenaire de St Louis-Marie Grignion de Montfort

    A partir de septembre 2015 – et jusqu’en septembre 2016 – le diocèse de Rennes rendra hommage à un de ses enfants, saint Louis-Marie Grignion de Montfort, à l’occasion du tricentenaire de sa mort.   Le programme 2015-2016 La communauté des Missionnaires Montfortains, basée à la Maison natale à Montfort-sur-Meu, ainsi que l’Hospitalité Monfortaine d’Ille-et-Vilaine, […]

Une vie donnée à la Mission sous le regard de Marie

Aujourd’hui, communément appelé le Père de Montfort – voire même tout simplement Montfort – Louis-Marie Grignion est né le 31 janvier 1673 à Montfort-sur-Meu. Dans cette commune, à mi-chemin entre Rennes et la forêt de Pampont, son souvenir est encore vivace : une communauté de Missionnaires Montfortains habite sa maison natale et l’église paroissiale lui est dédiée. Collégien à Rennes, il entame des études de philosophie et de théologie dans la capitale bretonne et se dévoue déjà aux pauvres. Il se lie d’amitié avec le jeune rennais Claude-François Poullart des Place, futur fondateur des Pères du Saint-Esprit (Missionnaires Spiritains).

A 20 ans, grâce à un bienfaiteur, il part compléter ses études au célèbre Séminaire de Saint-Sulpice à Paris. Il est ordonné prêtre en 1700. Après quelques expériences dans divers ministères, pas toujours très heureuses, il arrive à Poitiers en tant que directeur de l' »Hôpital Général » où il peut se consacrer au service des pauvres. Il y rencontre Marie-Louise Trichet et Catherine Brunet, qui seront les premières Filles de la Sagesse. Rencontrant à nouveau des oppositions aux réformes qu’ils souhaite mener, il part prêcher des missions à Poitiers et dans les environs et pense alors avoir trouvé sa voie. Pourtant, il est à nouveau rejeté. Il décide de demander son avis au pape. A Rome, Clément XI le conforte dans sa vocation de missionnaire en France.

Il rejoint alors une équipe de prêtres missionnaires en Bretagne : il parcours Dinan, Saint-Malo, Saint-Brieuc… et bien sûr Montfort-sur-Meu, sa ville natale. C’est là qu’il décide de reprendre son indépendance et de partir prêcher dans le diocèse de Nantes. Il fonde des associations, fait construire des calvaires, dont celui très célèbre de Pontchâteau. Toujours victime de jalousies, il doit partir et est invité à prêcher dans les diocèses de La Rochelle et de Luçon. Il écrit beaucoup, prêche, voyage, crée des écoles charitables pour les enfants pauvres et commence à rassembler autour de lui des prêtres et des frères, donnant forme à la Compagnie de Marie dont il rêvait. Il invite aussi Marie-Louise Trichet et Catherine Brunet afin de fonder les Filles de la Sagesse.

En avril 1716, épuisé par le travail et la maladie, Louis-Marie se rendit finalement à Saint-Laurent-sur-Sèvre pour commencer à prêcher la mission qui devait être la dernière. Il tomba malade et mourut le 28 avril. Des milliers de personnes assistèrent à ses funérailles dans l’église paroissiale, et peu de temps après le bruit se répandit que des miracles avaient eu lieu à son tombeau. En 1888 Louis-Marie fut béatifié, et en 1947 il fut canonisé par le Pape Pie XII. Les congrégations qu’il a données à l’Église, la Compagnie de Marie, les Filles de la Sagesse, et les Frères de Saint Gabriel, se sont développées et propagées, en France d’abord et ensuite dans le monde entier.

> Plus d’infos : son itinéraire, son parcours de guide spirituel

Sa vie

Qui est-il donc cet homme, ce prêtre, ce missionnaire dont la vie et les écrits continuent à inspirer nombre de personnes sur tous les continents ?
Ce film présente les grandes lignes de sa vie et de son expérience spirituelle. Une vie brève, mais pleine, commencée à Montfort-sur-Meu, près de Rennes, et qui s’achève à 43 ans en pleine mission à Saint-Laurent-sur-Sèvre en Vendée. Un passionné de l’Évangile qu’il ne cesse d’annoncer aux enfants et adultes.

Ses missions

Prêtre, le père de Montfort est avant tout un missionnaire, à la manière des apôtres. Libre comme le vent, il répond aux appels des évêques ou des curés des paroisses pour prêcher des missions. Et les baptisés à la foi un peu endormie s’engagent à être plus fidèles aux engagements de leur baptême.

Pauvre avec les pauvres

Le père de Montfort : « celui qui aime tant les pauvres » ! Tout au long de sa vie il a pris le parti de celles et ceux que le monde rejette. Comme prêtre, il a l’audace d’aller à leur rencontre et même de vivre comme eux et avec eux. Pour lui, le pauvre est vraiment le visage de Jésus-Christ.

Son rayonnement

Aujourd’hui, trois cents ans après sa mort, les Missionnaires montfortains, les Filles de la Sagesse, les Frères de Saint-Gabriel, et des milliers de laïcs, continuent à vivre leur vocation de baptisés en puisant à la source spirituelle du père de Montfort. Comme lui, ils donnent une place particulière à la Vierge Marie dans leur vie chrétienne. Ils sont au sein de l’Église les membres de la grande Famille Montfortaine, vivant et annonçant l’Évangile en paroles et en actes, notamment aux plus petits.

Histoire de la Maison natale à Montfort-sur-Meu

Située à Montfort-sur-Meu, en Ille-et-Vilaine, c’est la maison où est né et a vécu enfant Louis Grignion. Elle se visite et abrite une communauté de formation de Missionnaires Montfortains.

Saint Louis-Marie Grignion de Montfort / Émission Hors les Murs

Pour marquer le tricentenaire du saint, la chaîne KTO a diffusé une émission Hors les murs qui lui est consacrée le 13 mais 2016 : le point sur l’actualité de la spiritualité du père de Montfort aujourd’hui en France et par le monde. Avec de nombreux témoins et quelques reportages.

Spectacle : Sur les pas du Père de Montfort

Spectacle réalisé le 28 avril 2016 à l’occasion de la fête de saint Louis-Marie à Saint-Laurent-sur-Sèvre, et diffusé sur KTO. Spectacle dans la salle des sports de Saint-Gabriel avec : 110 jeunes chanteurs de l’Institut musical de Vendée et 40 jeunes danseurs de l’Institut art et danse en Vendée ; les frères Martineau, Roger et Patrice, qui ont mis en musique et chantent des textes du Père de Montfort ; le comédien Benoît Gourley qui incarne le saint ; une mise en scène de Michael Lonsdale.

Jean-Paul II : Tout à toi, Marie

Dès sa plus tendre enfance, saint Jean-Paul II a marché sur le chemin du monde en tenant dans sa main celle de Marie. Sa dévotion à la mère du ciel lui vient de saint Louis-Marie Grignion de Montfort pour qui Marie était le chemin privilégié d’accès au Christ.