Saint Dimitrios le Jeune (+1808)

Originaire de Samarine en Epire, il parcourait la région en soutenant les populations après l’insurrection manquée contre les Turcs et en prêchant l’Evangile, jusqu’au jour où il fut arrêté. Il connut la torture des roseaux enfilés sous les ongles, puis il fut pendu par les pieds au dessus- d’une fournaise où brûlaient des bois résineux et enfin, il fut emmuré en laissant seulement la tête sortir à l’air libre, sans boire ni manger, ni pouvoir faire un mouvement. Il mourut après dix jours de cet horrible supplice.

Quand Dieu nous tient, il n’est aucun lien qui nous fasse souffrir, puisque celui que nous imposent les hommes nous attache à Dieu qui est amour suprême et joie à venir.

(Lectionnaire Emmaüs)

Le saint du jour présenté aujourd'hui est l'un des saints choisi parmi ceux proposés par l'Église. Chaque jour, l'Église honore plusieurs saints et bienheureux : ceux du calendrier romain (sanctoral romain), ceux des calendriers diocésains et ceux du calendrier des églises orientales (synaxaire).