Mag Pèlerimages | Les Roz Eskell, en avant la Vie

Un reportage au long cours aux côtés de femmes pleines de courage qui ont choisi de lutter contre le cancer du sein… et de ramer !

Vous les avez peur être croisées, ces femmes en rose, joyeuses et bruyantes, naviguant sur la Vilaine, la Rance ou même la Manche. Ces Brétillennes, toutes de rose vêtues (les Pink ladies), constituent l’équipage d’une drôle d’embarcation : un Dragon Boat. Radieuses et riantes, elles naviguent avec enthousiasme, détermination et technicité, trois fois par semaine sur la Vilaine, au départ de Cesson-Sévigné, leur port d’attache, et sur de très nombreux plans d’eau, au grès de leurs expéditions.

Quand on voit ces femmes volontaires et énergiques planter avec vigueur leurs pagaies dans des cours d’eau pas toujours calmes, on n’imagine pas qu’elles sont malades et pourtant, elles ont toutes du faire face au cancer du sein. Le mot est lâché, ce nom commun, qui fait frémir… Elles ont du faire face. Mais tout aussi dur que la maladie et ses ravages, c’est à la réaction sociale : discriminante et humiliante, avec laquelle, elles ont du composer .

Faire partie des  » Roz Eskell » a été le moyen le plus radical pour vivre dans une société, qui dès l’annonce du diagnostic, les traite avec un ménagement qui les exaspère, alors qu’elles n’aspirent qu’à vivre intensément.

Emmanuel Massou les a suivies ponctuellement pendant plus de trois mois et vous livre un reportage de 26 minutes : un véritable hymne à la Vie.

Durée : 26 mn

Réalisation : Emmanuel Massou

Images, montage : Emmanuel Massou

Production : Les Productions du Regard, Le Jour du Seigneur