Vidéo : le bienheureux Marcel Callo bientôt saint ?

Alors que le diocèse de Rennes fête le bienheureux Marcel Callo, Thomas Gueydier, chargé de mission auprès de Mgr d’Ornellas, revient sur les raisons de cet évènement. Pourquoi célébrer le 30e anniversaire de cette béatification ? Ci-dessous, quelques extraits de l’interview (à voir en intégral dans la vidéo) et quelques informations sur ce rendez-vous diocésain.

> Programme de l’anniversaire : 30e anniversaire de la béatification de Marcel Callo : veillée de louange et messe

Prier pour que Marcel Callo devienne saint

« Marcel Callo a été proclamé bienheureux par Jean-Paul II en 1987, nous fêtons donc le trentième anniversaire de cet événement. A cette occasion, les fidèles catholiques qui seront réunis vont prier pour que ce bienheureux devienne saint – c’est quelque chose de courant dans la vie de l’Eglise – afin que cette grande figure spirituelle, qui a témoigné de la charité, de la foi et de l’espérance, continue à rayonner, puisqu’elle parle déjà à beaucoup de chrétiens venus d’ici et d’ailleurs. »

Une dévotion populaire pour Marcel Callo

« Marcel Callo n’est pas tombé dans l’oubli, loin de là ! Des groupes scouts portent son nom – l’un d’entre eux vient juste d’être baptisé Marcel Callo – et lorsque ce nom est évoqué parmi les chrétiens, une certaine émotion, une émotion spirituelle, s’exprime parfois, de manière intime par définition. Cet anniversaire sera l’occasion peut-être de rendre plus manifeste le rayonnement de ce bienheureux dans notre diocèse et ailleurs »

Une image-prière, imprimée à 15 000 exemplaires, sera distribuée à partir de ce weekend, afin de développer la dévotion pour le jeune rennais.

Un saint rennais connu sur le plan international

« La béatification de Marcel Callo, en 1987 par Jean-Paul II à l’occasion du grand Synode sur les laïcs, a contribué à sa notoriété. C’est aussi le mystère de la providence : comment un cardiologue américain, originaire de Pondichéry, connait-il Marcel Callo au point de venir pour la deuxième fois à Rennes, prier dans la ville où il a vécu ? C’est un mystère qui témoigne de fait d’un rayonnement qui n’est pas forcément explicable immédiatement sur le plan historique ou géopolitique. »

> Voir le témoignage du cardiologue américain

Dimanche, le diocèse accueillera aussi :

  • une délégation du collège Marcel Callo de Nogent-sur-Marne : cet établissement a accueilli en 2015 la fresque sur l’histoire de Marcel, réalisée à Rennes pour le 70e anniversaire de sa mort
  • une délégation de la paroisse Marcel Callo de La Haye-du-Puits en Normandie
  • Allemagne : une vingtaine de personnes représenteront la ville d’Erlangen
  • Autriche : plusieurs personnes viendront d’une paroisse Marcel Callo du diocèse de Linz, où se situait le camp de concentration de Mauthausen

Où est la joie dans la vie de ce martyr ?

« La joie peut être dans l’enfer nazi ! Une joie intérieure, qui demeure envers et contre tout. C’est aussi la joie qui précède le départ de Marcel alors qu’il œuvre ici, à Rennes à la basilique Notre-Dame de Bonne-Nouvelle, avec ses camarades de la JOC (ndlr : Jeunesse Ouvrière Chrétienne) et du scoutisme pour réfléchir aux conditions de vie des travailleurs.

Les jeunes d’aujourd’hui, qui ne sont pas ceux d’il y a 70 ans, s’approprient cette figure en étant attentifs à sa joie dans un contexte international caractérisé par la présence d’un totalitarisme. Aujourd’hui, nous ne vivons pas sous la coupe d’un totalitarisme tel que le nazisme mais le fait est que notre actualité nous rappelle qu’une certaine forme de danger est toujours présente. Marcel Callo est celui qui a demeuré dans la joie dans ce contexte compliqué qui ressemble sous certains aspects au contexte d’aujourd’hui. »

La figure du bienheureux Marcel Callo prend aussi tout son sens dans le cadre du synode des jeunes, convoqué par le pape François, et dont les préparatifs sont déjà en cours.

Les différentes facettes du personnage sont intéressantes pour les jeunes chrétiens d’aujourd’hui :

  • le scout qui apprend l’engagement dans la joie et au milieu du groupe,
  • l’apprenti et le jeune travailleur qui vit sa foi dans son milieu de travail,
  • l’amoureux qui construit une relation dans d’espérance et de fidélité,
  • le déporté qui reste solidaire de ses frères jusqu’au bout,
  • le croyant qui cherche à vivre en proximité du Christ malgré les épreuves.

Un personnage important pour la société ?

« Nathalie Appéré à cité un certain nombre de fois Marcel Callo lors de tel ou tel discours, à l’occasion par exemple de l’ouverture ou rénovation d’églises. Je pense que Marcel Callo demeure, avant tout c’est peut-être beaucoup dire, un citoyen rennais qui a marqué l’histoire de la ville. Il a perdu sa sœur dans un bombardement tristement célèbre. C’est la raison pour laquelle la maire de Rennes à tenu à s’associer à ces festivités en prononçant un discours qui se tiendra dans le cloître de l’Abbatiale Saint Melaine à l’issue de la messe. »

Marcel Callo a été fait citoyen d’honneur de la ville de Rennes : son nom figure sur le panthéon de la mairie de Rennes.

Durée : 4’44

Images : Yann Béguin

Interview : Étienne Pépin

Montage et réalisation : Emmanuel Massou

Production : Les Productions du Regard, ADR