Journée de la vie consacrée : pourquoi le 2 février ?

 

Le 2 février, c’est la Chandeleur (fête de la lumière)… mais aussi depuis 1997, la Journée de la vie consacrée.

Ces deux fêtes sont célébrées en la fête de la Présentation du Seigneur au temple. Cette journée a bien sûr une importance particulière pour toute personne consacrée : pourquoi ? La présentation de Jésus au temple, consacré selon la prescription rituelle de l’époque au Seigneur comme tout garçon premier né, annonce le don de Jésus par amour de Dieu et des hommes et l’offrande suprême de la Croix. Inspirée par le don bouleversant du Christ, les personnes consacrées aspirent à leur tour à donner leur vie et à tout abandonner pour marcher à sa suite.

 

Ce jour-là, les personnes consacrées sont à l’honneur et son invitées à rendre grâce pour les merveilles que le Seigneur a accomplies en elles. Mais tous, dans l’Église, peuvent aussi rendre grâce pour le don de ces consacrés.

Qu’est ce que la vie consacrée ?

Bien qu’en fait et en droit tout chrétien soit « consacré » au Christ par son baptême, cette expression appliquée à la vie religieuse souligne le caractère public d’un engagement plus radical. On distingue traditionnellement les préceptes évangéliques qui s’imposent à tous chrétiens, et les conseils évangéliques qui invitent à s’identifier davantage au Christ. Le propre de la vie consacrée est de prendre pour base les conseils évangéliques.

LIRE AUSSI : les différentes formes de vie consacrée

Qui sont-ils ? Ils sont très nombreux ! Tous ceux qui sont engagées dans la prêtrise, la vie monastique, les instituts contemplatifs, la vie religieuse apostolique, les instituts séculiers, les sociétés de vie apostolique, les vierges consacrées, les ermites, les veufs et veuves consacrés,…