Diocèse de Rennes

Ce 21 mai, entrez au séminaire Saint-Yves à Rennes !

Le séminaire Saint-Yves de Rennes invite à ses Portes Ouvertes, le samedi 21 mai 2022. Une journée pour tous les publics, y compris les jeunes, pour entrer dans ce lieu peu connu où se forment les prêtres de demain.

Programme

Vendredi 20 mai, de 20h à 21h, chapelle du séminaire : présentation de chants liturgiques par les séminaristes et veillée d’adoration (20h40)

Samedi 21 mai :

  • 9h : laudes chantées par les séminaristes
  • Toute la journée :
    • visites du séminaire
    • conférences et témoignages sur la vocation et la formation des prêtres aujourd’hui dans nos diocèses,
    • temps de prière auprès des reliques de St Yves, visite des vitraux de la chapelle
    • escape game
    • atelier la vie de Jésus en Playmobil
    • animations pour les enfants…
  • 12h : messe puis pique-nique apporté par chacun
  • 17h30 : fin de la journée par les vêpres avec la communauté du séminaire

Adresse : Séminaire Saint-Yves, 45 rue de Brest, 35000 Rennes (parking sur place).
Renseignements : secretariat.seminairesaintyves@diocese35.fr 

Venez donc rencontrer des séminaristes en chair et en os, leur poser toutes les questions que vous voulez, découvrir leur vie et leur préparation à suivre le Christ !

Au séminaire Saint-Yves, se forment les prêtres diocésains de Bretagne et Basse-Normandie. « L’occasion de ces portes-ouvertes, c’est de lever une part du voile de mystère qui entoure ce lieu » avoue Tugdual, en 2e année au séminaire, interviewé par Maurice Thuriau pour RCF Alpha. « C’est un lieu de formation, mais aussi de vie et de rencontres car c’est dans les locaux de la Maison diocésaine de Rennes et donc nous partageons les lieux avec les services diocésains. »

Jean, séminariste en 5e année, complète : « Il y a 4 piliers à notre formation. Un pilier intellectuel, où on apprend à dire la foi, étudier la Bible… Il y a le pilier spirituel : apprendre à prier et développer une amitié avec le Christ et Dieu. » Non moins important, le pilier communautaire. « La dernière dimension est plus personnelle, c’est la dimension humaine. Il s’agit de former des hommes biens dans leurs baskets, capables de s’engager, d’être francs dans leurs relations et ancré dans le concret. »

Approfondir votre lecture