Diocèse de Rennes

Décès du père Dominique Messu, curé de Chantepie et Délégué à la Pastorale de la Santé

Père Dominique Messu

Le père Dominique Messu est décédé ce mardi 17 mai 2022 à l’âge de 66 ans, des suites d’un cancer. Curé de la paroisse Saint-Martin de Soeuvres, doyen du Doyenné de Cesson-Sévigné, il était aussi Délégué épiscopal à la Pastorale de la Santé depuis 2012.

  • Obsèques : samedi 21 à 14h à l’église de Coesmes
  • Son corps est exposé à l’église de Chantepie à partir de jeudi (ouverture de l’église : 10h-12h/16h-20h)
  • Un temps de prière aura lieu le vendredi 20 mai à 15h, à l’église de Vern-sur-Seiche
  • Une veillée de prière aura lieu le vendredi 20 mai à 20h, à l’église de Chantepie

Le père Dominique Messu était décrit comme un homme « très fraternel et brillant intellectuellement » par son ami, le père Bernard Sébillet, avec qui il a fait une partie de ses années de séminaire à Rennes. « J’ai le souvenir d’un séminariste heureux, avec un rire communicatif et une certaine joie de vivre, parfois blagueur. »

Né en 1956 à Rennes, Dominique Messu sera ordonné en 1985 à Coesmes. Il commencera son ministère à Vitré, puis partira à Rome pour 2 années de formation en théologie dogmatique. Le pères Sébillet se souvient : « En 1991, j’ai passé une semaine avec lui à Rome alors qu’il y faisait ses études de sacramentaire : c’était de très bons moments. Dominique était un homme proche des gens, accueillant. Il a beaucoup marqué la paroisse de Vitré quand il y était, tout jeune prêtre. »

Le père Dominique Messu avec le pape saint Jean-Paul II à Rome en 1991

A son retour de Rome, le père Joseph Lecoq étais son curé à la cathédrale de Rennes : « Avec Dominique, on vivait tous les jours la fraternité, joyeusement, et ça nous donnait des ailes ! » Ami proche, il l’accompagne dans ses derniers instants. Dominique Messu lui confie, fin avril : « Des centaines de personnes ont prié pour moi. Le miracle n’a pas été ma guérison mais que je vive maintenant une paix extraordinaire, presque joyeuse. » Le père Lecoq raconte : « Nous avons lu ensemble le texte de l’apparition du Christ à Marie Madeleine. Il m’a dit : « Quand je vais arriver là-haut, Il va m’appeler par mon prénom et mes yeux vont Le reconnaitre, celui que j’ai toujours voulu servir. »

Mgr Pierre d’Ornellas confie : « J’ai toujours été frappé par sa fine et vive intelligence qui ramenait toujours à la foi chrétienne. »

Missions en paroisse :

  • 1985 : membre de l’équipe presbytérale de Vitré
  • 1992 : vicaire de l’ensemble paroissial La Cathédrale-Saint Etienne de Rennes
  • 1997: curé-doyen du doyenné de Fougères
  • 2008 : auxiliaire pastorale à la Paroisse Notre-Dame de Bonne-Nouvelle & administrateur de la Paroisse saint-Gilduin du Combournais
  • 2009: curé de Notre Dame de Bonne Nouvelle de Rennes
  • 2018 : Curé de la paroisse Saint-Martin de Soeuvres, doyen du Doyenné de Cesson-Sévigné

Autres missions :

  • 1992 : responsable du service diocésain de la Pastorale sacramentelle et liturgique & professeur de théologie sacramentaire
  • 2003 : Directeur-Diocésain adjoint pour la Pastorale de l’Enseignement catholique en Ille-et-Vilaine & délégué diocésain à la Pastorale sacramentelle et liturgique
  • 2012 : Vicaire épiscopal pour la pastorale de la santé
  • 2015 : délégué épiscopal pour la Pastorale de la Santé

Quelques réactions

Jean-Michel Audureau, Délégué Diocésain à la Pastorale de la Santé, au nom de l’équipe diocésaine

Merci Dominique !
Pour toute l’équipe diocésaine de la pastorale de la santé, au moment du décès du Père Dominique Messu qui fut pendant dix années notre délégué épiscopal, c’est ce mot : « Merci » qui nous vient au cœur.

Merci pour ces années de relations très fraternelles, d’accompagnement pastoral bienveillant, ajusté et enrichissant.
Merci pour le soutien aux équipes de terrain, partagé dans la prière et profondément ancré dans une spiritualité de l’attention au plus fragile, du respect de toute personne humaine, d’une vive espérance et d’un amour unique et inconditionnel à annoncer et à témoigner. Toutes ces valeurs qui donnent sens à notre mission, Dominique nous a aidé à les vivre et à les promouvoir.
Merci aussi pour l’amitié fraternelle qui a permis de beaux échanges en vérité, une avancée de nos réflexions, un progrès personnel sur le chemin de la mission. Les convictions fortes de Dominique, son tempérament dynamique et joyeux… parfois bouillant… allaient de pair avec le goût et le sens de l’écoute profonde, la capacité de se remettre en question, la joie de la coresponsabilité qui laissait sa place à chacun.
Merci enfin pour tous ces moments de convivialité partagés, avec l’accueil des conjoints, les barbecues, les bons mots et les rires… Moments de rencontre plus personnelle, occasion de partager plus que la mission commune, de se découvrir, de s’apprécier, de tisser, au fil des années une vraie relation.

A la fin de notre dernière rencontre, dans sa chambre de Chantepie, Dominique m’a dit : « Adieu, Jean-Michel », amicalement, je l’ai repris : « Au revoir, Dominique ». Il a souri paisiblement, fait un geste de la main, et répété : « Adieu, Jean-Michel ». Il avait raison. Il était en grande paix. Il était prêt… C’est moi qui ne l’étais pas ! Aujourd’hui, à ce « merci », je peux ajouter un « à Dieu », dans la foi et l’espérance.

Claude Vaslet

J’ai été membre du Conseil pastoral et du Conseil économique quand il était curé de Fougères. Je note son esprit d’innovation : il a structuré beaucoup de choses dans la paroisse. Nous avons créé d’un centre paroissial. Il savait fédérer les paroissiens pour réaliser les travaux, mais aussi mettre la main à la pâte ! Il a fait refaire le mobilier liturgique, crée une crèche avec des personnages à taille humaine, organisé de nombreux pèlerinages en Terre Sainte ou à Rome. Je me souviens de sa bonne humeur légendaire.

Jean-Loup Leber

J’ai travaillé avec lui durant les premières années de ma mission en tant que Directeur diocésain de l’Enseignement Catholique. Il était adjoint pour la pastorale et partageait son temps avec la responsabilité d’une paroisse. La charge de travail était lourde mais Dominique a été présent et attentif pour soutenir les projets et la vision de notre équipe de direction. J’ai découvert un homme chaleureux, jovial, avec un vrai sens de l’humour. Il aimait les moments conviviaux et fraternels. Il savait trouver les mots justes pour partager sa foi et touchait le cœur des fidèles dans ses homélies, mais il savait aussi avoir une parole forte et affirmée quand la cohérence entre le dire et le faire n’était pas au rdv.

Il reste pour moi un prêtre qui a compté dans mon chemin de foi, mon parcours en Église et un adjoint à la fois exigeant et bienveillant. Mon cœur est triste mais je partage avec lui cette espérance en celui qui est la « Résurrection et la Vie ».

Mgr Jean-Paul James

Mgr Jean-Paul James a bien connu le père Dominique puisqu’ils ont été ordonnés en même temps, à Rennes. Il a fait parvenir un message pour signifier qu’il était « en communion de prière avec son frère le père Dominique Messu, au moment de son Passage et avec le diocèse de Rennes qui accompagne l’un de ses prêtres dans cette épreuve. Que le Seigneur manifeste sa proximité en ces jours difficiles et que l’espérance de la résurrection soit pour chacun une boussole. »