Diocèse de Rennes

Décès du père Robert Tireau

Le père Robert Tireau, curé de la paroisse Bienheureux Marcel Callo, est décédé le 19 juin 2022 à l’âge de 72 ans suite à une maladie déclarée en mars 2022. A côté de son ministère presbytéral, il a été un promoteur du chant choral dans le diocèse.

  • Obsèques : jeudi 23 juin 14h30 église St Yves de Rennes
  • Robert repose à la Maisons funéraire La Bruzoise de Bruz.

Des prêtres témoignent

Père Joseph Pourriel, curé de St Luc Villejean-Beauregard

Dans nos rencontres des prêtres du doyenné, Robert témoignait d’une belle écoute des uns et des autres, un partage souvent positif de la vie de sa paroisse avec place à la créativité et de belles audaces. Présence franche, un peu rude parfois, mais toujours fraternelle, pleine de vie et de musique. Homme libre qui laissait libre. Il était tellement heureux de m’accueillir dans son presbytère en septembre prochain.

Père Vast Amour Adjobi, curé-doyen des Grands ensembles Rennais

Comme doyen des Grands Ensembles Rennais je garde le souvenir de ce Robert qui aura contribué à la vie fraternelle dans nos rencontres en doyenné ; pour son ouverture et sa fidélité. Ponctuel, perspicace et plein d’humour, franc, précis et peu loquace il savait juste être présent ; à la fois fidèle à lui-même et à son approche de l’évangélisation en milieu populaire, et ouvert aux horizons auxquelles nous invite l’Evangile en tout lieu. Je garde en mémoire sa joie et son sourire quand il a reçu l’onction des malades au milieu de ses frères. Il m’a serré si fort les doigts pour laisser la marque de ce dynamisme et de cette proximité humaine qu’on lui a toujours reconnus. Merci Robert pour ta vie donnée.

Père Jean-Claude Lemaître

A toi mon ami et frère prêtre Robert.

Merci à toi Seigneur pour les dons que tu as confié à Robert ton serviteur qu’il a su faire fructifier jusqu’au bout, pour son sens de l’autre, son sens pastoral, son sens créatif, sa passion pour la musique et le chant qu’il a su faire partager à tant de personnes diverses, son sens de la célébration eucharistique si incarnée, en phase avec l’intuition première du Concile Vatican II, une Église qui entre en dialogue avec le monde d’aujourd’hui tel qu’il est et non pas en le rêvant. Merci Robert pour ton sens de la justice, tes coups de gueule, tes coups de cœur, ta foi en Christ ressuscité avec ton sens du peuple, de la communauté chrétienne… Avec tes limites et tes fragilités comme chez tout être humain.

Biographie

Le père Robert TIREAU est né le 26 décembre 1949 à Argentré-du-Plessis.

Ordonné prêtre le 18 juin 1978.

  • Membre de l’équipe presbytérale de la paroisse de Tinténiac (1978),
  • Membre de l’équipe presbytérale de la paroisse Sainte-Thérèse de Rennes (1981), en outre, nommé aumônier diocésain de VEA (Vivre ensemble l’Evangile aujourd’hui) (1989),
  • Nommé curé de la paroisse Saint-Augustin à Rennes, demeure aumônier diocésain de VEA (1993),
  • Nommé doyen au doyenné de Bruz et curé modérateur de l’ensemble paroissial Saint-Armel des Rives de la Seiche (2000),
  • Nommé en année sabbatique à mi-temps, en outre, auxiliaire pastoral à la paroisse Saint-Martin de Soeuvres, réside à Vern-sur-Seiche (2009),
  • Nommé auxiliaire pastoral à la paroisse Bienheureux Marcel Callo à mi-temps, tout en demeurant auxiliaire pastoral à la paroisse Saint-Martin de Soeuvres, réside à Chantepie (2010),
  • Nommé doyen au doyenné La Rablais et curé de la paroisse Bienheureux Marcel Callo, réside au presbytère Saint-Yves à Rennes (2011), et en outre, nommé, aumônier diocésain de l’ACF (Action Catholique des Femmes) (2015),
  • Le 10 mai 2022, il arrive à la Maison Saint Joseph de Montigné.

Entouré de tous les prêtres du doyenné des Grands Ensembles Rennais, il a reçu le sacrement des malades, le 10 juin dernier. Il est décédé à La Tauvrais le 19 juin 2022.

Autres témoignages

Annick Quignon, de l’Action Catholique des Femmes

Robert était l’aumônier départemental de l’Action catholique des femmes (Acf) depuis septembre 2015. Il nous a beaucoup apporté au cours du partage sur la Parole de Dieu que nous avions en début de chaque réunion. Ses interventions, marquées par sa foi profonde, étaient très appréciées, il y ajoutait toujours une petite histoire qui cachait une parabole. Il insistait beaucoup sur l’humanité de Jésus et cherchait toujours à relever ce qu’il y avait d’humain dans chaque fait pour le relier au divin.

Robert Tireau, devant au centre en cravate orange, au milieu de la chorale l’Air de rien qu’il a avait fondé et co-dirigeait, dans l’église Saint-Augustin de Rennes

Un chef de chœur infatigable

Robert Tireau était un passionné de musique et de chant choral. Il est à l’origine de la création de très nombreuses chorales en Ille-et-Vilaine et ailleurs, entre autre grâce à l’association Vacances et Chant Choral (VCC) qu’il a fondé et qui formait des chefs de chœur. En 2007, un festival avait rassemblé 20 chorales et 1000 choristes, en 10 concerts, sur le Pays de Rennes pour marquer les 35 ans de chef de chœur de Robert Tireau.

Robert Tireau présentant VCC : « Chanter ensemble, enfants, jeunes, adultes, sans attendre d’avoir acquis des compétences particulières, mais simplement en pariant sur le plaisir, l’énergie, l’enthousiasme. Rompre avec la tradition du chef de chœur unique et favoriser la mise en route de nouvelles compétences… » 

Claudine Danet, Cheffe de Chœur à Vacances et Chant Choral

J’ai connu Robert au sein de l’association Vacances et Chant Choral de Rennes. J’ai vécu le parcours de choriste puis de chef de chœur avec Robert. Passionné de chant choral, tellement heureux du lien d’humanité qui relie les chanteurs, il a ouvert les chemins de la direction de chœur à tant de choristes. Son esprit d’ouverture, son respect pour chacun et sa rigueur musicale ont marqué tant de chanteurs. Il était aussi à l’écoute, proche des gens et de leur parcours de vie, il était au cœur de l’humain dans nos séjours de chant choral. Il était respecté de tous. Nous perdons un ami, un confident, un frère et nous sommes tous peinés.

Je retiens personnellement son sourire quand je suis allé le voir à Montigné, une présence forte par le regard, un bienfait pour celui qui venait le voir. Chapeau à toi l’artiste !

Michèle Champalaune, Chorale du Pays d’Ille-et-Rance – Association Vacances et Chant Choral

J’ai connu Robert quand il est arrivé, jeune séminariste, à Tinténiac, en 1974. Avec Soeur Thérèse Couvert et Claude Belan, sur une idée de Jean Rebuffet, curé de la paroisse, il a créé la chorale du Pays d’Ille-et-Rance ; j’y suis entrée en 1975. Il a incité des jeunes à se mettre à l’orgue pour accompagner les célébrations, a participé à leur formation. Il m’a initiée au chant choral et à la direction chorale. Quand il a quitté Tinténiac pour la paroisse sainte Thérèse de Rennes, il m’a confié la chorale du Pays d’Ille-et-Rance. J’avais 23 ans. C’était osé ! Il m’a dit : « Tu en es capable. Je vais t’aider ».

En 1983, nous avons organisé le premier séjour de Vacances et Chant Choral. L’initiation à la direction de chœur y a eu une place constante. De cette volonté de former des chefs de pupitres et de chœur sont nés, plus ou moins directement, plusieurs groupes : Les Baladins de l’Ille, Arc en Fugue, Or’Vocal, Blanche Not’ et les Sept Noir’s, L’Air de Rien… (mes excuses à ceux que j’oublie).

Anne-Elisabeth Urvoy, Cheffe de chœur de L’Air de Rien et «Vacances et Chant Choral

Robert ! Quel homme simple, efficace et attentif à l’autre…! Il croit toujours en l’homme. Il sait aller le chercher où il est. Il le conduit à progresser, alors que celui-ci ignorait ce dont il était capable. Combien de chanteurs se sont retrouvés devant un groupe à diriger alors que cela faisait sans doute parti d’un rêve inavoué ? Et le plus fort, c’est que Robert a su partager cette simplicité et ce plaisir de donner à l’autre avec un bon nombre de chefs de chœur. En effet, les chorales à chefs de chœur multiples ne sont pas si fréquentes que cela et, de plus, les chorales où le chef laisse sa place à un chef débutant,  sans crainte et avec le plaisir de partager son savoir-faire, sont encore plus rares.