Diocèse de Rennes

Les évêques de France à Lourdes font face aux abus

Les évêques de France en groupes de travail à l'Assemblée plénière de novembre 2022
Les évêques de France en groupes de travail à l'Assemblée plénière de novembre 2022

L’Assemblée plénière des évêques de novembre 2022 traitait de sujets importants pour l’Eglise catholique en France : la fin de vie, la transformation pastorale… Elle a aussi été marquée par la suite du travail sur la gestion des abus sexuels.

Ce temps d’assemblée, biannuel, est un moment important de rencontre fraternelle pour le collège des évêques français. C’est aussi l’occasion de vivre diverses démarches spirituelles entre frères évêques, au cœur du sanctuaire marial de Lourde. C’est enfin une succession de temps de travail, en groupes ou en grande assemblée, sur des dossiers cruciaux qui concernent l’organisation et la mission de l’Eglise catholique en France.

VOIR AUSSI : le dossier complet sur l’Assemblée de nov. 2022

Cette édition de novembre 2022 a pu traiter ces différents sujets :

  • La transformation pastorale des diocèses : lancement de la réflexion
  • La transformation des structures de la Conférence des évêques de France : analyse de 4 scénarios préparés par 2 groupes de travail créés en 2021
  • Les ministères laïcs : première étude de ce thème
  • Abus sexuels : rapport des 9 groupes de travail décidés en novembre 2021
  • Autres : le débat sur la fin de vie, l’application du Motu Proprio Traditionis Custodes…

Fin de vie : « Ô mort, où est ta victoire ? »

En ce mois de prière pour les défunts et à l’issue de cette assemblée, les évêques ont décidé d’écrire aux catholiques de France. La lettre pastorale « Ô mort, où est ta victoire ? » se veut une contribution aux débats actuels sur la fin de vie. « À notre société nous voulons dire qu’il est possible de nous entraider, non pas à mourir mais à vivre jusqu’au bout » expliquait Mgr Eric de Moulins-Beaufort, président de la Conférence des évêques de France, dans son discours de clôture de l’assemblée. « Nous vous appelons à prier avec instance aussi pour que notre pays continue à indiquer aux sociétés occidentales qu’il y a d’autres voies que la prétendue « douce mort » et le suicide assisté. »

LIRE AUSSI : la lettre pastorale « Ô mort, où est ta victoire ? »

Cette lettre revient sur « L’énigme de la mort et de la souffrance » et la place de la science dans notre rapport à la mort, évoquant les soins palliatifs et l’aide active à mourir. Au nom de « la fraternité », « nous choisissons l’accompagnement, envers et contre tout » proclame le texte signé par les évêques de France, qui préfère faire appel à « la solidarité humaine ».

Ce texte, adressée à tous les catholiques de France, est destiné à enrichir leur réflexion personnelle, mais peut aussi être lu en paroisse ou en petits groupes.

Assemblée plénière des évêques de France - Nov. 2022
Assemblée plénière des évêques de France – Nov. 2022

Abus : « Bouleversés et résolus »

Le 8 novembre 2022, Mgr Eric de Moulins-Beaufort a commencé son discours de clôture par évoquer « La joie de l’Évangile », citant l’exhortation apostolique Evangelii Gaudium, du pape François. Cette source, « c’est elle que nous voulons servir ». Pourtant, dit-il, cette assemblée fut abordée « le cœur lourd, remplis de sentiments mêlés » suite aux révélations récentes sur Mgr Michel Santier, puis pendant cette assemblée, sur le Cardinal Jean-Pierre Ricard. Ce sujet a dominé les échanges entre évêques et le président de la Conférence des évêques de France y consacre une grande part de son discours de clôture.

LIRE AUSSI : le discours de clôture de Mgr Eric de Moulins-Beaufort

Pour partager largement leur vision de ce drame, les évêques ont publié en fin d’assemblée plénière un message intitulé « Bouleversés et résolus ». Disant avoir « entendu la stupéfaction, la colère, la tristesse, le découragement », ils affirment avoir « vivement conscience des responsabilités qui nous reviennent et nous avons travaillé pendant notre Assemblée à identifier les dysfonctionnements et les erreurs qui ont mené à une situation choquante pour tous. » Tout en s’engageant « à travailler avec le Saint-Siège » ces sujets, ils assurent qu’« une transformation des pratiques est bel et bien en cours » depuis l’assemblée de novembre 2021.

LIRE AUSSI : le message « Bouleversés et résolus » des évêques de France

Dans une conférence de presse, le 7 novembre, Mgr Eric de Moulins-Beaufort a annoncé que onze évêques, ou anciens évêques français, étaient ou ont été « mis en cause » par les autorités judiciaires ou ecclésiales, dont huit pour des faits qu’ils auraient commis eux-mêmes.

Assemblée plénière des évêques de France – Nov. 2022
Assemblée plénière des évêques de France – Nov. 2022

VOIR AUSSI :

Signaler un abus :

En savoir plus :

Approfondir votre lecture