Conférence et rencontre : “La vie retrouvée” par Magda Hollander-Lafon

Plerguer, monastère des dominicaines de Notre-Dame de Beaufort, 16h

Magda Hollander-Lafon, juive de Hongrie, avait 16 ans quand elle fut déportée avec sa mère et sa sœur à Auschwitz. Quelqu’un lui souffle : “dis que tu as 18 ans”. Elle échappe ainsi à la chambre à gaz, où sa mère et sa sœur disparaissent le jour même.

Un jour, une femme mourante lui fait signe de s’approcher. Elle lui tend les quatre petits bouts de pain qu’elle tient dans la main : “Prends, tu es jeune, tu dois vivre pour dire au monde ce qui se passe ici”. Ces paroles donneront naissance en mars 2012 à son troisième et dernier livre “Quatre petits bouts de pain, des ténèbres à la joie”. Magda donne le témoignage d’une vie plus forte que la mort : “Dans les fissures de mes blessures, j’ai essayé de faire pousser la vie”.