L’église moderne St Charles à Redon inaugurée suite à une rénovation-extension

L'église Saint-Charles à Redon

L’église Saint-Charles à Redon, œuvre de l’architecte Yves Perrin, est une église modulaire en béton préfabriqué. Elle possède plusieurs sœurs en France, réalisées avec les mêmes modules, par exemple à Rennes (St-Benoît, St Joseph), mais avec un plan différent et une décoration à chaque fois personnalisée. Yves Perrin est aussi l’auteur des églises St-Yves et St-Clément à Rennes, dans un autre style. Photo : Roger Blot.

Samedi 26 septembre à 17h, Mgr d’Ornellas inaugurera les travaux de rénovation extension de l’église St Charles de Redon. Une église « moderne », toute en béton, construite à l’aube des années 70 dans les nouveaux quartiers de Redon, qui n’en avait pas moins besoin d’une réfection et d’une adaptation aux besoins paroissiaux d’aujourd’hui.

Les travaux

En 2011, la paroisse a fait remonter au diocèse des besoins de travaux pour assurer la pérennité de l’église. Au cœur du quartier de Bellevue en pleine requalification (nouveaux  logements, restructuration des immeubles, centre des associations), une restructuration et une extension de l’église a été envisagée pour assurer la pérennité du bâtiment et le confort et la sécurité des paroissiens. Le chœur a également été rafraîchi tout  en conservant le plus possible l’œuvre historique, notamment l’autel, création originale sur le  thème  de  l’Alliance (voir photo).  Les  travaux  ont  enfin  permis  une  meilleure  fonctionnalité  acoustique et thermique.

151012_Autel St Charles Redon_Jean-Pierre Lucas

L’autel de Saint-Charles de Redon : Jean-Pierre Lucas, redonnais à l’époque, est l’auteur de cet autel, symbolisant l’Alliance entre les hommes et Dieu, et de tout le mobilier liturgique. L’artiste a guidé gracieusement la restauration du chœur et explique : « la force de son message réside dans sa pureté et sa sobriété, ainsi que dans l’utilisation du béton, matériaux puissant à l’image de l’alliance de Dieu avec le peuple des croyants. »

L’innovation de ce chantier

Le diocèse de Rennes a intégré les clauses sociales dans le choix des entreprises du chantier.  Avec  l’appui  de  la  MEDEFI  (Maison  de  l’Emploi  du  Développement  de  la Formation et de l’Insertion du Pays de Redon Bretagne Sud) et en concertation avec la maitrise d’œuvre, le diocèse a identifié quatre corps d’état sur lesquels a été réservé à des publics en difficulté une partie des heures de travail nécessaires à la réalisation du marché. L’objectif d’une telle démarche innovante (c’est une première sur un marché privé) est  de  permettre  l’accès  ou  le  retour  à  l’emploi  de  personnes  rencontrant  des difficultés sociales ou professionnelles. Au  total  275  heures  de  travail  étaient  prévues,  mais  au  final  704  heures ont  été réalisées.

St Charles_Redon