Diocèse de Rennes

Consacrées à Dieu : 4 femmes s’engagent en Ille-et-Vilaine

Le 16 juillet en la cathédrale de Rennes, Mgr Pierre d’Ornellas a consacré Catherine Lourdais, Jana Peskova, Monique Lamballe et Pierrette Maigné dans l’Ordre des Vierges. Elles rejoignent ainsi les 8 Vierges consacrées du diocèse.

 

L’album photo de la célébration

Vierges consacrées - juill 2016

 

L’homélie de Mgr Pierre d’Ornellas

Télécharger le texte complet

« Dans cette puissance de l’Amour, le Christ Ressuscité, non seulement institue des prêtres pour agir comme « tête de l’Église », mais il choisit des femmes qu’il appelle à recevoir de lui la consécration de leur vie dans la virginité pour manifester qu’il est « l’époux », l’époux de l’Église. Cette Église, qui donne la vie, reçoit la vie de son époux. C’est ainsi que le Ressuscité institue  le  signe  de  sa  présence  comme  époux  de  l’Église.  L’Ordre  des  Vierges  manifeste l’Église comme épouse de son Seigneur. »

« Cette  consécration  place  ces  femmes  au  cœur  de  l’Église.  Elles  deviennent  des  femmes d’Église, des femmes pour l’Église. Ce sont des femmes qui n’existent qu’à cause de l’Église, qui sont vouées à l’amour de l’Église, qui seront témoins de l’unité dans l’Église, témoins de l’humilité  sans  laquelle  l’Église  ne  demeure  pas  dans  l’unité.  Ce  sont  des  femmes  qui rappelleront que dans l’Église, nous sommes tous appelés à la sainteté, chacun avançant à son rythme grâce à la Miséricorde de Dieu. »

 

Les autoportraits

Pierrette Maigné

Pierrette Maigné

« J’ai 64 ans. Après avoir vécu 32 ans en communauté à la Fraternité Bethléem St-Benoît, je suis arrivée à Montfort il y a 4 ans. La communauté de la Maison natale de saint Louis-Marie est rapidement devenue ma nouvelle famille.

Dans la paroisse, je suis engagée en catéchèse et je fais partie du Service de formation des laïcs du diocèse.C’est par fidélité à l’appel de Dieu que je fais aujourd’hui cette démarche car les “dons et l’appel de Dieu sont irrévocables” (Rm 11,29).

Je bénis le Seigneur qui me permet de vivre cet engagement en cette Année de la Miséricorde et aussi celle du tricentenaire du Père de Montfort. »

160808_Jana Peskova

Jana Peskova

« Originaire de la République tchèque, j’ai 35 ans. Je suis LEME*  à Vitré – coordination de la Pastorale des jeunes – et par ailleurs intervenante en Éducation affective, relationnelle et sexuelle dans des écoles, collèges et lycées.

Le 16 juillet 2006, sur la route vers Saint-Jacques de Compostelle, une parole est montée en moi : “Pourquoi ne pas être vierge consacrée et prier pour les prêtres ?!” Oui, pourquoi pas.

Interpellée par la dimension diocésaine de cette vocation et son caractère sponsal**, je suis heureuse de ce nouveau chemin. »

> Voir aussi son témoignage :
Jana Peskova, consacrée dans l’ordre des vierges

* Laïc En Mission Ecclésiale
** Caractérise l’amour spécifique entre un homme et une femme, et par analogie, celui de Dieu pour les hommes

160808_Catherine Lourdais

Catherine Lourdais

« J’ai 44 ans, native des Côtes d’Armor. À 20 ans, je suis arrivée en Ille-et-Vilaine et m’y suis installée après mes études.

C’est auprès des adolescents dans l’Enseignement catholique que j’ai d’abord travaillé puis au service des personnes handicapées à L’Arche à Bruz et, maintenant, auprès des personnes âgées à “Ma Maison” tenue par les Petites Sœurs des Pauvres.

Mon attachement au Christ s’est approfondi à l’École de la foi. L’appel pour cette vocation d’être au service de l’Église a grandi, dans mes engagements professionnels ainsi que dans ma participation à la vie diocésaine (Lourdes, Pentecôte 2012). »

160808_Monique Lamballe

Monique Lamballe

« Je suis originaire de la Sarthe et j’ai 51 ans.

La Parole qui fait le plus écho à mon cheminement est cette phrase de saint Paul : « Il m’a aimé et s’est livré pour moi » (Ga. 2,20). Cette expérience d’un Amour plus fort que la mort, ce trésor d’un grand prix qui est plus important que tout autre chose : l’Amour de Jésus.

Par ce don de la consécration dans l’Ordre des Vierges, je dépose mon petit oui, ce oui pour appartenir d’une manière exclusive à Jésus, dans le grand oui de Marie. L’adoration, la louange et l’intercession au cœur de l’Église et pour le monde, ainsi qu’être le témoin joyeux de son grand Amour, sont à présent mes missions. »

« Vierge consacrée »

Cette appellation prend son origine dans les premiers siècles de l’Église où des femmes faisaient le choix du célibat à la suite du Christ pour mener une vie de prière et de don aux autres.
Cette forme de vie a été remise en valeur par le concile Vatican II. Cet ordre n’a d’autre fondatrice que l’Église elle-même qui a puisé son inspiration dans le mystère de Marie. Cette vocation est avant tout ecclésiale.
Toute la vie d’une « Vierge consacrée » est animée par le désir de se donner totalement au Christ dans la simplicité de tout ce qui fait son quotidien.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer