Vendredi Saint : collecte pour la Terre Sainte

Tous les catholiques du monde sont invités à soutenir les chrétiens de Terre-Sainte lors de la quête du Vendredi Saint.

Dans une lettre envoyée à tous les évêques du monde, le préfet de la Congrégation pour les Églises orientales, le Card. Leonardo Sandri, a expliqué que la traditionnelle Collecta pro Terra Sancta se situe dans le « chemin de Carême que nous avons entrepris » et qui « nous invite à monter à Jérusalem sur le chemin de Croix où le Fils de Dieu accomplira sa mission rédemptrice ». « C’est aussi le temps par excellence pour se faire proche des autres en pratiquant les œuvres de charité ».

Un soutien simple et direct à la Terre Sainte

Il poursuit par un vibrant appel : « Cette année encore, la Collecta pro Terra Sancta du Vendredi Saint est pour les fidèles une occasion propice pour être unis à nos frères de Terre-Sainte et du Moyen-Orient où le cri de milliers de personnes privées de tout, parfois même de leur propre dignité, continue à nous parvenir, un cri qui nous brise le cœur et nous pousse à les étreindre de cette charité chrétienne, source sûre d’espérance. »

De son côté, le P. Ramzi Sidawi, ofm, Économe de la Custodie de Terre Sainte, précise : « Notre plus grand défi est avant tout l’entretien des sanctuaires. Certains nécessitent un entretien extraordinaire et cela nous demande beaucoup d’efforts, d’énergie et de ressources ». « Le second est toujours celui des pierres vivantes de la Terre Sainte, nos paroisses et les écoles. Les écoles et les paroisses ont toujours beaucoup de nécessités qui demandent beaucoup de ressources de notre part ». Plus largement : « La Custodie a décidé de rester au Moyen-Orient et en Syrie et les frères ont voulu rester près des gens, c’est notre mission: nous ne pouvions pas laisser notre peuple, nos paroissiens en Syrie seul ».

VOIR AUSSI :