Trois graffs pour la messe de réouverture de l’église Sainte-Thérèse de Rennes

Dimanche 30 septembre dernier, deux mois après l’incendie de son clocher, l’église Sainte-Thérèse de Rennes a pu accueillir les paroissiens, et Mgr Pierre d’Ornellas, pour célébrer la fête de Thérèse de l’Enfant-Jésus. A cette occasion, trois fresques ont été réalisées sur les palissades des travaux.

Parution dans Église en Ille-et-Vilaine n°302, novembre 2018
LIRE AUSSI : Réouverture de l’église Sainte-Thérèse de Rennes pour les fêtes thérésiennes

La nef et le chœur de l’église Sainte-Thérèse de l’Enfant Jésus ont été épargnés par les flammes lors de l’incendie du 31 juillet dernier. Le périmètre du clocher ayant été protégé et son sommet couvert d’un toit temporaire, la célébration de réouverture a pu se dérouler le 30 septembre, selon la demande de Mgr Pierre d’Ornellas.

Un des 3 graffs réalisés sur les palissades : l’église Sainte-Thérèse… avant l’incendie de son clocher, cet été

Une ambiance « Thérésienne »

Le reliquaire, un grand portrait, des bouquets de roses, la lecture d’une lettre de Thérèse avant la célébration, des chants reprenant des paroles de la sainte : l’ambiance thérésienne, douce et méditative, est posée.

Au cours de son homélie, l’Archevêque a invité chacun à méditer sur le chemin de vérité de Thérèse : « Sur son chemin de vérité, sainte Thérèse nous apprend trois choses essentielles si nous voulons être chrétiens : soyons ce que nous sommes humblement, avec nos limites, et faisons monter vers Dieu notre prière, cette prière fait que Dieu remplit notre cœur d’amour et, ainsi, nous nous aimons les uns les autres, et en particulier le plus fragile. »

À l’issue de la célébration, animée par des jeunes instrumentistes, le curé, le P. Robert Langouët, a chaleureusement remercié les pompiers, les autorités de villes de Rennes ainsi que le diocèse pour leur gestion de l’incendie et de ses conséquences.

Le père Robert Langouët, curé de la paroisse. A sa gauche, un reliquaire de sainte Thérèse de l’Enfant Jésus.

Inauguration des 3 graffs de La Crèmerie

À 20h, les fidèles se sont retrouvés sur le parvis. Mgr Pierre d’Ornellas a béni les trois graffs, réalisés par le collectif La Crèmerie – auteur des graffs sur Marcel Callo qui ornaient les palissades autour de l’église N.-D. de Bonne Nouvelle. On y voit : un portrait de sainte Thérèse, un autre de ses parents et une représentation de l’église Sainte-Thérèse sur laquelle l’Archevêque a dessiné une croix au sommet du clocher.

Mgr d’Ornellas et Mia, le peintre du collectif rennais La Crèmerie, auteur des 3 peintures

Les bienheureux époux Martins, parents de Thérèse de Lisieux, béatifiés ensemble en 2008

Devant l’église, la fresque de sainte Thérèse de l’Enfant Jésus et de la Sainte Face (de son nom de religieuse), entourée de roses