Rapport de la Conférence des évêques de France sur la lutte contre la pédophilie

Le 30 octobre 2018, la Conférence des évêques de France publie un rapport sur la lutte contre la pédophilie et informe sur les moyens qui ont été déployés depuis avril 2016.

Le processus engagé depuis 3 ans

  • En juillet 2016, au lancement du site luttercontrelapedophilie.catholique.fr et de l’adresse paroledevictime@cef.fr, Mgr Pontier, président de la Conférence des évêques de France, écrivait : « les évêques ont pris la mesure des conséquences immenses de la pédophilie dans la vie personnelle, la psychologie et la vie spirituelle de ceux qui en ont été victimes.« 
  • En janvier 2017, avec le guide «Lutter contre la pédophilie » paraissait un premier bilan faisant état de ce que l’on pouvait mesurer de ce fléau dans l’Église catholique.
  • Aujourd’hui, en octobre 2018, ce document fait le point et présente un nouveau rapport d’étape. Il renseigne aussi sur les moyens qui ont été déployés depuis avril 2016.

Dans sa lettre au Peuple de Dieu (20 août 2018), le Pape François affirme :

« Aujourd’hui nous avons à relever le défi en tant que peuple de Dieu d’assumer la douleur de nos frères blessés dans leur chair et dans leur esprit. »

Il invite à unir nos forces dans cette lutte contre les abus dans l’Église car « si un membre souffre, tous les membres souffrent avec lui ».

Ce rapport détaille les moyens engagés dans cette lutte entre 2016 et 2018 et notamment les moyens de sensibilisation mis en œuvre pour que ce combat soit celui de tous : assemblées et rencontres, outils de communication, formations…

En Ille-et-Vilaine

Au printemps 2016, une cellule d’accueil et d’écoute a été constituée pour le Diocèse de Rennes. Elle réunit les compétences suivantes : le droit, l’écoute, la psychologie, la psychiatrie, la pédagogie auprès d’enfants et de jeunes. L’adresse mail parolesdevictimes@cef.fr et le numéro de téléphone 02 99 14 35 00 demeurent disponibles.

Sommaire du rapport 2018

  • Préface : lutter contre la pédophilie
  • Les chiffres depuis janvier 2017
  • Les étapes de la lutte contre la pédophilie
    • Les moyens mis en oeuvre
    • La prévention des abus et la protection des enfants
    • Autres outils et moyens
  • Conclusion et annexes

Quelques éléments du rapport

Les chiffres

  • Entre janvier 2017 et fin octobre 2018, 75 signalements ont été faits au procureur par des évêques, qui ont débouchés sur 10 mises en examen.
  • 4 clercs sont actuellement incarcérés. 49 clercs ont été suspendus provisoirement de tout ou partie de l’exercice de leur ministère.
  • Une centaine de formations ont été organisées dans les diocèses.

Les moyens mis en œuvre

Conclusion de Mgr Luc Crepy

« Au terme de ce document présentant les actions menées dans la lutte et la prévention contre la pédocriminalité au sein de l’Église catholique en France, deux conclusions s’imposent. Depuis avril 2016, un travail important et diversifié a été mené, tant au niveau national que local, mettant en œuvre de nouveaux moyens tant humains que matériels pour mieux accueillir et écouter les personnes victimes, pour faciliter la dénonciation des faits de pédocriminalité et le suivi judiciaire de leurs auteurs, pour amplifier le travail de prévention et de formation, à tous les niveaux, dans les activités pastorales auprès des enfants et des jeunes. De ce vaste chantier, et suite à la Lettre au Peuple de Dieu du pape François,s’est développée chez beaucoup une prise de conscience croissante de l’urgente nécessité de lutter contre ce fléau de la pédophilie afin que l’Église devienne une « maison sûre ». La route vers la tolérance zéro des abus sexuels a ainsi commencé à s’écrire de manière forte et visible.

Si, à travers toutes ces mesures, la Conférence des évêques de France manifeste sa ferme volonté de mettre en place une culture de bientraitance et de sécurité envers les plus jeunes, il n’en demeure pas moins qu’il reste encore beaucoup de chemin à parcourir. La culture du secret, la tentation de minimiser la gravité des abus sexuels, l’oubli ou le refus d’écouter les victimes et la tentation de vouloir défendre à tout prix l’institution sont autant d’obstacles à surmonter dans l’Église. Ce qui s’est fait au cours de ces deux dernières années n’est qu’un début : affaire de tous les baptisés, en collaboration étroite avec les personnes victimes, ce combat contre la pédophilie doit se poursuivre dans les années à venir avec détermination et humilité. »

+ Luc Crepy, évêque du Puy-en-Velay
Président de la Cellule permanente de lutte contre la pédophilie

Approfondir votre lecture

  • 90 prêtres du diocèse de Rennes se forment à la protection des mineurs

    Jeudi 17 janvier 2019, 90 prêtres du diocèse de Rennes participent à une journée de formation sur le thème « Les attitudes pastorales pour lutter contre les abus sexuels sur mineurs » en présence de Mgr Luc Crépy, évêque du Puy en Velay, et président de la Cellule permanente de lutte contre la pédophilie au sein de […]

  • Tribune de Mgr d’Ornellas : Faire heureusement la vérité

    Quelques jours après l’Assemblée plénière des évêques de France, où le sujet des abus sexuels sur mineurs a été longuement travaillé, Mgr Pierre d’Ornellas, archevêque de Rennes, publie dans Ouest-France du 13 novembre 2018 cette tribune : « Faire heureusement la vérité ». Faire la vérité. Voilà l’impératif qui nous guide, nous, évêques de France. Commencée en […]

  • Parole de Mgr d’Ornellas : Soyons dans l’Espérance

    Alors que nous approchons de la fin de l’été, je voudrais vous parler de l’espérance. Permettez- moi de vous entraîner tout de suite vers cette vertu magnifique et pas toujours facile. Elle est la grande qualité des chrétiens. Sainte Thérèse de Lisieux ne s’est-elle pas écriée : « Ma folie à moi, c’est l’espérance » […]