Diocèse de Rennes

Journée mondiale des pauvres et Journée nationale du Secours Catholique

Le 18 novembre 2018, le pape François nous appelle à vivre, pour la deuxième année consécutive,  la Journée mondiale des pauvres. Le même jour se déroule la Journée nationale du Secours catholique. L’occasion pour chacun de se mettre à l’écoute du pauvre, témoignant ainsi que « nul ne doit se considérer comme exclu de l’amour du Père ».

Agir pour la justice et la paix sociale

Au terme de l’Année de la Miséricorde, et à la lumière du « Jubilé des personnes socialement exclues » organisée par l’association Fratello, le pape François a institué la Journée mondiale des pauvres l’année dernière. Son but est d’amener les baptisés à réfléchir sur la manière dont la pauvreté est au cœur de l’Évangile : « Les pauvres ne sont pas un problème : ils sont une ressource où il faut puiser pour accueillir et vivre l’essence de l’Évangile. »

Thème 2018 : « Un pauvre crie ; le Seigneur entend. » (Ps 33, 7)

Par cette invitation du psalmiste, titre du message pour cette nouvelle Journée, le Pape nous invite à un examen de conscience : sommes-nous réellement capables d’écouter les pauvres ? Et ne pas oublier que « C’est la foi et l’impératif de la charité qui nous animent », ne pas mettre de côté ce qui nous est propre « conduire chacun à Dieu et à la sainteté » dans les différentes aides et actions de solidarité que nous pouvons entreprendre : « Celui qui se met au service est l’instrument entre les mains de Dieu pour faire reconnaître sa présence et son salut. »

Agir : créer des moments de rencontre et d’amitié

Pour vivre cette journée « comme un moment privilégié de nouvelle évangélisation », nous pouvons tous poser un acte concret. Pourquoi pas aller chercher une personne dépendante qui ne pourrait, sinon, aller à la messe à l’église paroissiale ? Inviter une personne seule, ou en situation de pauvreté, à venir déjeuner ? Visiter une personne malade… ? Au sein des Conseils pastoraux paroissiaux des dynamiques en ce sens peuvent se mettre en place et ainsi mettre en œuvre des orientations données par notre Archevêque dans la Lettre pastorale : « Vivons l’amour des pauvres : c’est essentiel ! » (Orientation n° 25)

Message pour la Journée Mondiale des Pauvres 2018

EXTRAIT : « La réponse de Dieu au pauvre est toujours une intervention de salut pour soigner les blessures de l’âme et du corps, pour rétablir la justice et pour aider à reprendre une vie digne. La réponse de Dieu est aussi un appel pour que quiconque croit en lui puisse faire de même dans les limites de la condition humaine. La Journée Mondiale des Pauvres se veut une modeste réponse de toute l’Église […], afin que nul ne croit que son cri s’est perdu dans le vide. […]. On ne répond pas aux besoins des pauvres par procuration, mais en écoutant leur cri et en s’engageant personnellement. La sollicitude des croyants ne peut pas se résumer à une assistance – même si elle est nécessaire et providentielle dans un premier temps – mais appelle cette « attention aimante » (Evangelii gaudium, 199) qui honore l’autre en tant que personne et recherche son bien. »

François

LIRE le texte complet

Collecte annuelle et rapport sur la pauvreté

Dimanche 18 novembre, le Secours Catholique organise sa collecte annuelle : les quêtes réalisées dans les églises ce weekend là seront reversées à l’association. Cette grande campagne nationale a débuté avec la parution, le 8 novembre, du rapport statistique annuel qui présente une photographie des situations de pauvreté rencontré dans les accueils de l’ONG française, soit 1 363 000 personnes accueillies en 2017 (voir vidéo ci-dessus). Pour son rapport 2018, l’association a également mené une enquête auprès de plus de 3 000 personnes afin de définir la base d’une protection sociale inclusive de tous et en particulier des plus fragiles. 

51% des ménages sont des familles avec enfants dont plus de la moitié de familles monoparentales.
Les mineurs représentent plus de 40% des personnes accompagnées. (Rapport 2018 Secours Catholique)

RAPPORT État de la pauvreté en France 2018

Approfondir votre lecture