Diocèse de Rennes

Abus sexuels : une formation de 2 jours pour les prêtres d’Ille-et-Vilaine

Près d’une centaine de prêtres du diocèse de Rennes a participé à la formation sur la lutte contre les abus sexuels durant deux journées. Ce 5 mars 2019, après avoir vu les dimensions psychologiques et légales abordées en janvier, les prêtres ont travaillé sur les questions théologiques et pratiques.

« Délivre-nous du mal » : cette expression biblique qui conclut la prière du « Notre Père » était l’intitulé de cette deuxième journée. Grâce à la participation de plusieurs spécialistes, elle a croisé différents points de vue théologiques sur la question du mal et sur les problèmes soulevés par les abus sexuels et la pédocriminalité. Ont été abordés plus particulièrement le sacrement de Réconciliation, où peuvent être avoués des faits, et le droit de l’Église

Cette journée faisait suite à celle du 17 janvier 2019 durant laquelle avaient été abordés l’action de l’Église (avec Mgr Crépy, évêque du Puy en Velay, et président de la Cellule permanente de lutte contre la pédophilie au sein de la Conférence des Évêques de France), les aspects psychiatrique et psychologique tant des victimes que des agresseurs, ainsi que la loi civile. Les prêtres ont aussi écouté le témoignage d’une victime.

Cette formation, sur deux jours, a été suivie par une majorité des prêtres en responsabilité dans le diocèse de Rennes. Mgr Pierre d’Ornellas, archevêque de Rennes, a voulu cette formation pour que l’Église catholique qui est en Ille-et-Vilaine soit engagée dans le combat contre les abus sexuels.

Approfondir votre lecture