Diocèse de Rennes

Retour sur la Clergeronne 2019

Le 30 avril et 1er mai se déroulait la 20e édition de la Clergeronne, compétition d’envergure nationale, inscrite au calendrier de la Fédération Française de Cyclisme, sur la paroisse de Saint-Gilduin du Combournais. Cette course est ouverte chaque année au clergé de l’Église de France : prêtres, religieux(ses), diacres et séminaristes…

Xavier Romé, diacre et membre d’un club cycliste, organisait cette année la compétition. La réception des coureurs dans des familles sur la paroisse de Combourg est l’une des originalités de cette course.

Ambiance fraternelle sur la ligne de départ… avant d’en découdre !

« Les épreuves se déroulaient sur Lourmais et Bonnemain avec deux belles célébrations eucharistiques réunissant chacune près de 300 personnes, l’une présidée par le père Jean-Pierre Djyhounouck, curé de la paroisse, le mardi et le mercredi par Mgr Joly qui est resté, avec les paroissiens, suivre les épreuves et partager le repas » précise André Jestin, du pôle organisation.

Les nombreux spectateurs le long des parcours ont vu la victoire de Sr Nadège Le Dru, championne de France, pour la 8e fois, et Yannick Demey, (diocèse de Nanterre) champion de France pour la course en ligne – un prêtre polonais arrivé en tête ne pouvant être champion de France – et le pasteur de l’Église évangélique Mario Naccarato champion de France de Contre la Montre.

A droite, Sr Nadège Le Dru, une fidèle de cette compétition

« Le Père Djyhounouck, a bien représenté la paroisse et Xavier Romé, malgré une blessure aux genoux, s’est bien défendu aussi. »

De 130 à 200 personnes participaient aux repas, donnant lieu à de bons échanges. « Les deux municipalités nous ont offert les vins d’honneur en présence des maires dont la maire de Lourmais, Béatrice Dugueperoux-Honoré, qui est championne de France cycliste des élus, est venue tous les jours, a accompagné sœur Nadège et encouragé le père Jean-Pierre dans les côtes ! Un bon exemple du sport qui rassemble ! »

A droite, la maire de Lourmais, elle-même championne de France cycliste des élus, a fait quelques kilomètres sur son vélos avec les concurrents

Ce temps fort fut plein de belles surprises pour les paroissiens accueillant les sportifs. La joie du partage des différentes cultures dépassa les attentes des accueillants qui reconnaissent volontiers que cette expérience fut enrichissante, « peut-être plus pour les personnes accueillant que pour celles accueillies » témoignage Mme Hamon qui hébergeait les deux prêtres polonais. Une fois la barrière de la langue dépassée, notamment par les gestes et surtout par le partage de photos, les participants, au moment du départ, étaient « pratiquement des membres de la famille » !

Au centre, Mgr Alexandre Joly sur la ligne d’arivée

Autre belle surprise pour les paroissiens, la présence de Mgr Alexandre Joly, pour la célébration mais surtout pendant la course ! L’évêque auxiliaire a en effet donné le top départ des courses du mercredi. Il est resté échanger avec des spectateurs sur la ligne d’arrivée du circuit, contents de pouvoir le rencontrer et même de déjeuner avec lui. Les paroissiens ont été ravi de vivre cet événement avec ce nouvel évêque auxiliaire « très accueillant, abordable et proche des gens » !