Diocèse de Rennes

Erwan Thibault et Hubert de Charnacé, prêtres pour le diocèse

Mgr d’Ornellas ordonnera Erwan Thibault (à g.), 26 ans, et Hubert de Charnacé (à d.), 28 ans (C de l’Emmanuel) , prêtres pour le diocèse de Rennes, le 27 juin prochain, à 15h à la cathédrale Saint-Pierre de Rennes. Mais comment se met-on en chemin pour devenir prêtre en particulier dans une société qui semble largement indifférente à la spiritualité chrétienne ? Les deux ordinants se sont confiés au micro de Maurice Thuriau pour RCF Alpha.

Les interviews en intégralité d’Erwan Thibault et Hubert de Charnacé sur RCF Alpha

Est-ce qu’à un moment de votre vie, vous avez eu le sentiment de vous convertir ou bien est-ce que cela s’est fait progressivement ?

Erwan : Je pense que chaque jour est une conversion. Après, il y a eu des moments forts dans mon histoire vocationnelle, notamment la première fois où je me suis posé la question de la vocation à devenir prêtre, durant un temps d’adoration à Tressaint, pendant ma retraite de 1re communion.

Hubert : C’est l’histoire de toute une vie ! Mais il y a eu un déclic à la fin du lycée, Au cours d’un forum des jeunes à Paray-le-Monial, lors d’une veillée de prière.

 

Quel a été votre parcours avant d’entrer au Séminaire St-Yves de Rennes ?

Hubert : après le bac je suis parti une année à Paray-le-Monial à l’École d’évangélisation. Ensuite, je suis allé en année de propédeutique à Namurs avec la Communauté de l’Emmanuel. J’ai ensuite discerné que le Seigneur m’appelait à rentrer au Séminaire, mais pas tout de suite. Ça a été une surprise ! Je suis alors rentré en BTS de commerce international. Et ensuite le Séminaire.

Erwan : La question de la vocation a été pour moi importante surtout au collège où je me suis vraiment laissé interroger. À la fin du collège, cet appel du Seigneur s’est fait peut-être moins insistant, j’y ai moins prêté attention et du coup j’ai décidé d’entamer un brevet des Métiers d’Arts en horlogerie. Voilà, je suis horloger de formation !
À l’internat, je m’occupais d’une équipe de confirmands et j’ai posé en fait la question du séminaire au P. Louis-Emmanuel de la Foye qui accompagnait la pastorale des jeunes à Saint-Malo. Le service des vocations a été important pour moi, pour vraiment discerner ; et ce que j’ai beaucoup aimé, il n’y a pas une main mise à aucun moment et je me suis toujours senti libre par rapport à cela.

 

Dans quel état d’esprit êtes-vous quelques jours avant votre ordination ?

Erwan : Je suis assez paisible et serein, cela vient à la fin d’un long cheminement avec les études au séminaire, à peu près 6 ans. Je suis vraiment dans la paix et dans la joie de pouvoir servir un peu plus le peuple de Dieu.

Hubert : Je suis heureux et impatient, et aussi très impressionné par ce qui va m’arriver, et par la grâce que je vais recevoir !

.

Retransmission en direct
sur la chaîne YouTube du diocèse et sur RCF Alpha

En raison des consignes sanitaires en vigueur, vous êtes invités à suivre cette célébration en direct,
car seules les personnes invitées pourront venir à la cathédrale Saint-Pierre.