Des Bretons présents lors d’un colloque œcuménique sur l’écologie

L’association œcuménique de Rennes a décidé de participer au colloque annuel de l’Institut supérieur d’études oecuméniques du 22 au 24 février 2021. L’événement, en visioconférence, portera sur les « Responsabilités chrétiennes dans la crise écologique. Quelles solidarités nouvelles ? ».

Que se passera-t-il lors de ces journées ?

Lors de ces journées, le colloque présentera un état des lieux de la réflexion sur la situation écologique actuelle, mais aussi des réponses et stratégies déjà mises en place dans différentes traditions et pratiques chrétiennes. Le colloque réfléchira également à la manière dont le christianisme peut mobiliser ses ressources (textes, liturgies, manières de vivre) pour contribuer à changer le monde.

La journée du lundi 22 février sera accompagnée par Monseigneur Kalist, archevêque de Clermont-Ferrand et membre de la CECC, celle du mardi 23 février, par le Pasteur François Clavairoly, président de la Fédération Protestante de France, qui évoquera le rôle du christianisme dans l’écologie. Enfin, le mercredi 24 février, ce sera le Métropolite Jean de Doubna, chancelier de l’ITO qui présidera cette journée et qui abordera les ressources de la foi chrétienne pour affronter la crise écologique.

L'œcuménique se lie à l'écologie

En participant à ces journées, l’objectif du groupe rennais (regroupant des catholiques, orthodoxes et protestants) est de partager et de s’exprimer sur la crise écologique que le monde traverse aujourd’hui. Certaines églises en Ille-et-Vilaine portent déjà le label « Église verte », qui consiste à penser plus écologiquement la vie chrétienne.

L’Institut supérieur d’études oecuméniques organise ce colloque avec l’Institut Catholique de Paris, l’Institut de Théologie Orthodoxe Saint-Serge et l’Institut Protestante de Théologie.

Approfondir votre lecture

Restez informés
grâce à notre lettre d'information gratuite
envoyée par mail tous les vendredis

L'agenda diocésain

> Voir l'agenda