Fête de l’Europe le 9 mai

Drapeau européen

Tous les ans, à l’occasion de l’anniversaire du discours que Robert Schuman a prononcé le 9 mai 1950 et qui a changé le cours de notre histoire en Europe, dans tous les États membres de notre Union européenne, on se réunit pour se souvenir de ce 9 mai devenu, pour les citoyens européens, le jour de la Fête de l’Europe. Comment vivre cette fête cette année ?

Jeanne Françoise Hutin, Présidente de la Maison de l’Europe de Rennes et Haute-Bretagne. (Extrait de l’article paru dans Église en Ille-et-Vilaine n°329)

L’intuition fédératrice de Robert Schuman

Le 9 mai, nous sommes appelés à nous souvenir et à fêter ce jour où Robert Schuman s’est dressé et, au nom de six États, a dit « Non » à cet engrenage des guerres qui avait fait tant souffrir notre continent.

Nous nous souvenons, avec émotion, de ce jour où a été annoncée une solution qui se montrera immédiatement efficace pour sortir de cet engrenage mortifère qui nous détruisait peu à peu. L’idée géniale a été d’appeler à se réunir tous autour d’une même table pour penser ensemble l’avenir de ce continent, qui était le leur, pour y amener la paix dont ils rêvaient tous, en étant tous sur un même pied d’égalité, vainqueurs et vaincus, petits et grands, latins ou germains.

Robert Schuman
Robert Schuman (1886-1963)

Une structure démocratique conduisant à la paix

Tournant le dos à la spirale infernale de la haine qui ravageait notre continent depuis des siècles, mais particulièrement depuis près de 70 ans avec ces trois guerres qui s’imbriquaient les unes dans les autres, ils ont réussi à créer un projet et une structure démocratique conduisant à la paix. Les yeux tournés vers l‘avenir, en s’attachant à répondre aux besoins premiers des États pour pouvoir enfin vivre en paix et se développer, soutenus par nos amis américains avec le plan Marshall, ils ont réussi à entrer dans une nouvelle dynamique qui existe encore aujourd’hui, malgré les aléas de l’histoire qui parfois ont durement secoué cette Union d’États et de peuples.

Le 9 mai : jour de l’Europe

Le projet se consolidant d’années en années, en 1985, lors du Conseil européen de Milan, les chefs d’États et de Gouvernement des 12 États membres de l’Union européenne à l’époque, ont adopté cette proposition faite par Jacques Delors alors Président de la Commission européenne, de faire du 9 mai, un jour de fête, le jour de l’Europe, pour que nous nous souvenions tous de ce jour qui a inversé le cours de l’histoire sur notre continent.

Depuis, l’Union s’est élargie à 28, puis 27, États membres, et, dans tous ces pays, on fête ce jour en appelant l’Union à se consolider pour faire face aux besoins de ses membres, ainsi qu’aux aléas de l’évolution du monde.

Aujourd’hui nous sommes au milieu du gué ! Saurons-nous résister aux courants qui envahissent notre Union, aux pressions qui s’exercent sur ses États membres, aux sirènes qui essaient de nous faire revenir en arrière ?

En 2021, comment fêter l’Europe ?

La Maison de l’Europe de Rennes et Haute Bretagne s’est alors interrogée : comment fêter ce jour, alors qu’il n’est plus possible actuellement comme elle le faisait tous les ans, de réunir des citoyens européens sur la Place du Parlement de Bretagne pour se souvenir de la naissance de ce beau projet européen, et penser à son avenir ?

Plusieurs pistes se sont alors ouvertes :

  • demander aux établissements d’enseignement, avec lesquels elle était en relation, de faire chanter l’Hymne européen aux jeunes le 9 mai;
  • proposer aux institutions et à ses Relais d’Information Europe, sur l’ensemble du département, de pavoiser aux couleurs de l’Europe;
  • demander aux responsables des lieux de culte ou de culture d’appeler leurs amis à avoir une pensée pour cette Europe et de penser ensemble à son avenir, que ce soit par :
      • la prière dans les lieux de culte,
      • par le débat dans les lieux de culture,
      • ou même tout simplement par la pensée dans les réunions familiales ou autres.

Les différentes religions, chrétienne, juive et musulmane, de notre Région, contactées ont accepté d’avoir une pensée priante pour ce projet politique européen, basé sur la recherche du bien commun, sur la solidarité et la volonté de chercher à construire les conditions de la paix en Europe mais aussi dans le monde, en reconnaissant à toute personne humaine le respect de sa dignité.

Logo Maison de l'Europe

Maison de l’Europe de Rennes et Haute-Bretagne
10 place du Parlement de Bretagne
35000 Rennes – 02 99 79 57 08 –
maisoneuropederennes@gmail.com

www.maison-europe-rennes.org

Restez informés
grâce à notre lettre d'information gratuite
envoyée par mail tous les vendredis

L'agenda diocésain

> Voir l'agenda