Diocèse de Rennes

Quatre prêtres ordonnés pour le diocèse de Rennes

Ordinations Paul, Luc, Dominique Joseph-Marie avec Mgr dOrnellas

Paul David, Luc Métayer, Dominique Tessier et Joseph-Marie Tran Hong Phuc ont été ordonnés par Mgr d’Ornellas, le 27 juin dernier, à la cathédrale Saint-Pierre de Rennes. La communauté vietnamienne était bien représentée pour accompagner Joseph-Marie et créer le lien avec sa famille au Vietnam, via la retransmission en direct de la célébration.

La joie de l'ordination

La joie de se retrouver pour célébrer l’ordination de ces quatre nouveaux prêtres était manifeste. Les membres des communautés paroissiales, dans lesquelles Paul, Luc, Dominique et Joseph-Marie étaient en insertion, sont venus nombreux ; de même pour les prêtres diocésains, et au-delà, les diacres, et les séminaristes. La cathédrale s’est rapidement remplie.

La célébration était présidée par l’Archevêque, Mgr Pierre d’Ornellas, avec Mgr Alexandre Joly, évêque auxiliaire, le père Henri Chesnel, vicaire général, le Cardinal Philippe Barbarin, aumônier des Petites Sœurs des Pauvres à St-Pern, et Dom Philippe Piron, prieur du Monastère Sainte-Thérèse.

La figure du prêtre et sa mission

Dans son homélie, à partir des textes du jour (Actes des Apôtres 3, 1-10Évangile selon saint Jean 21, 15-19), l’Archevêque s’est attaché à préciser la figure du prêtre et sa mission à partir de quatre thèmes : « l’aumône » apostolique, serviteur de la Parole de vie, l’amour comme charité pastorale et être pasteur à la manière de Jésus.

Extraits :

Une « aumône » des Apôtres
« Ce que j’ai, je te le donne. » Don admirable de l’aumône par laquelle tout est donné ! Et nous entendons quel est ce don. Ce don qui est le fruit de l’aumône apostolique, de l’aumône des Apôtres, de l’aumône de tous ceux qui accomplissent la mission des Apôtres, les évêques et les prêtres : « Au nom de Jésus-Christ, je te le dis : lève-toi. » « Au nom de Jésus-Christ ! » Voilà l’aumône apostolique !

Serviteurs de la Parole de vie
Cette Parole qu’ils ont la mission de dire : « Je te le dis. ». Elle n’est pas dite de façon vague, mais à la personne qui est là et que Dieu a placée sur la route de l’Apôtre qui la rencontre en vérité. L’Apôtre est invité à savoir dire la Parole de Dieu pour cette personne-là, présente avec son histoire et sa singularité. […]
Cette parole est une parole vivante, elle est tout simplement la personne de Jésus, le Verbe fait chair.

L’amour : charité pastorale
De quel amour s’agit-il pour l’évêque et pour le prêtre ? C’est l’amour pour l’œuvre de salut qu’accomplit le Seigneur Jésus. C’est l’amour pour Jésus qui accomplit son œuvre de salut aujourd’hui. Celle qu’il a accomplie « une fois pour toutes » sur la croix en mourant, en livrant sa vie, en ressuscitant d’entre les morts et en livrant l’Esprit.

Pasteurs à la manière de Jésus
Brûlant de cet amour, il reçoit la mission de Jésus lui-même : « Sois le pasteur de mes brebis. » Car Jésus est le « Bon Pasteur ». Il est l’unique Bon Pasteur, l’unique Pasteur de l’Église. […] Le Bon Pasteur est aussi celui qui rassemble ses brebis « dans l’unique bercail », nous dit l’Évangile. L’évêque et les prêtres qui participent au ministère de l’évêque portent le souci de l’unité. Non pas l’unité dans l’uniformité ni dans un certain égalitarisme qui est aujourd’hui comme une idole malfaisante, mais l’unité dans nos différences qui est une communion dans la foi. […]

Ainsi, l’Ordination sacerdotale est un sacrement par lequel le Seigneur Jésus choisit et consacre ceux dont il fait des prêtres, c’est-à-dire des hommes voués à l’œuvre du salut que Lui seul accomplit. Par cette consécration sacramentelle, ils sont habilités à agir « au nom de Jésus », à dire en toute vérité : « Au nom de Jésus-Christ, je te le dis, lève-toi. »