Diocèse de Rennes

Congrès mondial de la Bio à Rennes : Message du pape François

Le 20e Congrès international de la Bio se tient à Rennes du 6 au 10 septembre. Plus de 2 500 acteurs du secteur biologique, agriculteurs, chercheurs et citoyens se réunissent pour aborder des questions relatives à la résilience, la transformation de la société, la régénération des écosystèmes, la santé et la souveraineté alimentaire. À cette occasion, le pape François a souhaité adresser un message aux congressistes.

Message du pape François

Informé du XXe Congrès de l’International Federation of Organic Agriculture Movements, j’adresse mes vifs encouragements à ses membres et à tous les participants réunis à cette occasion. Je souhaite que ce rassemblement mondial qui regroupe les agriculteurs, les chercheurs, les acteurs de l’agriculture biologique et les citoyens puisse inciter à une prise de conscience de notre responsabilité vis-à-vis de notre maison commune, la terre, et contribuer à la transformation de notre société. « L’attitude fondamentale de se transcender, en rompant avec l’isolement de la conscience et l’autoréférentialité, est la racine qui permet toute attention aux autres et à l’environnement, et qui fait naître la réaction morale de prendre en compte l’impact que chaque action et chaque décision personnelle provoquent hors de soi-même » (Laudato si’, n. 208).

Vos échanges fructueux de connaissances et d’expériences ainsi que vos différentes actions sur le terrain susciteront en vous et autour de vous des changements positifs, des appels à une conversion écologique et une prise en main de notre avenir et de celui de la société. Nous sommes tous appelés à nous investir pour notre maison commune et pour l’adoption de nouveaux styles de vie.

Durant le Congrès, vous avez aussi organisé des évènements intitulés « Voyage en Terre Bio », afin de permettre aux congressistes d’aller à la rencontre du monde agricole, des chercheurs, des entreprises du secteur bio et d’autres personnes. Ce contact avec la réalité vous permettra certainement de faire un retour aux sources et de saisir l’importance et la richesse de notre habitat. Soyez les acteurs d’une écologie intégrale car « pour parler d’un authentique développement, il faut s’assurer qu’une amélioration intégrale dans la qualité de vie humaine se réalise » (Ibid, n.147).

Puisse chacun de vous continuer à servir le bien commun avec audace, et être artisan d’un nouvel « humanisme écologique », en promouvant une culture de l’attention à la personne humaine et à son environnement. Par votre contribution et votre implication, notre époque doit être « reconnue dans l’histoire comme celle de l’éveil d’une nouvelle forme d’hommage à la vie, d’une ferme résolution d’atteindre la durabilité, de l’accélération de la lutte pour la justice et la paix et de l’heureuse célébration de la vie » (Ibid., n. 207).

Confiant la fécondité de vos travaux à l’intercession de saint François d’Assise, chantre de la création, j’assure les membres de l’International Federation of Organic Agriculture Movements de ma proximité spirituelle et vous adresse de grand cœur la Bénédiction apostolique que j’étends aux congressistes et à leurs familles.

Franciscus Pp.
Du Vatican, le 24 août 2021