Diocèse de Rennes

Rentrée diocésaine : dans la joie de Notre-Dame de La Peinière

Dimanche 12 septembre dernier, près de 1500 personnes se sont rassemblées au sanctuaire de La Peinière pour confier cette rentrée pastorale à la Vierge. Des ateliers étaient proposés, avant la célébration eucharistique, offrant la possibilité de goûter aux multiples facettes de la joie vécue sous le regard de Dieu. Au terme de la messe, Mgr Pierre d’Ornellas a confié le diocèse à Notre-Dame de La Peinière.

Atelier : joie de Transmettre avec l ACE
Atelier : joie de Transmettre avec l ACE
Atelier : Le graff de la joie
Atelier : Le graff de la joie

Joie de se confier, joie de témoigner, joie de louer Dieu,…

Invités à 12 h pour pique-niquer, les pèlerins sont arrivés peu à peu, en famille, entre amis, en paroisse et se sont installés sur la grande pelouse, heureux de se retrouver sous un beau soleil.

Ils pouvaient ensuite choisir un atelier, parmi les huit proposés, afin de cultiver la joie de différentes manières :

  • joie de se confier et de prier Marie, recevoir la bénédiction ;
  • joie de se réconcilier, recevoir le sacrement de Réconciliation ;
  • joie d’écouter l’histoire du sanctuaire de Notre-Dame de La Peinière ;
  • joie d’exprimer sa joie sur un graff ;
  • joie de servir ;
  • joie de témoigner à l’image du bienheureux Marcel Callo ;
  • joie de transmettre, notamment au plus jeunes ;
  • joie de louer Dieu par le chant.
Atelier : Lhistoire du sanctuaire de la Peinière
Atelier : Lhistoire du sanctuaire de la Peinière
Atelier : Joie de sa réconcilier
Atelier : Joie de sa réconcilier

Marie : étoile de l’évangélisation

L’Archevêque de Rennes a mis en avant la figure d’évangélisatrice de Marie, notre mère. À son exemple, nous sommes appelés à être attentifs à tout ce que Dieu nous donne, tous ces signes d’amour qui font de nous des missionnaires. Marie nous révèle cette espérance : personne n’est exclu de la miséricorde de Dieu.

Aussi, Mgr d’Ornellas a invité les pèlerins à prier la Vierge pour la rentrée pastorale du diocèse :« Pour que partout où nous sommes soit réveillée en nous la douceur de l’amour qui nous fait sortir de nous pour aller vers, avec le souci que Jésus soit aimé et connu, avec le souci que la personne découvre qu’elle est aimée et qu’elle puisse dire : “Je suis aimée par Dieu.″. »