Diocèse de Rennes

Père Olivier Gazeau, nouveau Vicaire général

P. Olivier Gazeau, Vicaire général

Le 1er septembre dernier, le père Olivier Gazeau a quitté sa Paroisse St-Jean-Paul II, à Betton, pour sa prise de fonction de Vicaire général à l’archevêché. Le successeur du père Henri Chesnel intègre les différentes facettes de cette mission aux côtés de Mgr Pierre d’Ornellas, Archevêque, et de Mgr Alexandre Joly, Évêque auxiliaire.

Propos recueillis par Yann Béguin
Article publié dans Eglise en Ille-et-Vilaine n°333

Prêtre diocésain depuis 2010

« Je suis né en 1969 à Rennes. J’ai grandi un peu partout, mon père étant militaire. J’ai fait mes études à Paris : une école de commerce. Je suis parti au Vietnam comme coopérant, puis j’y ai finalement travaillé pendant 7 ans à la fois dans un chantier naval franco-vietnamien puis pour le développement d’une chaîne d’hôtels. Rentré à Paris, j’ai travaillé pendant 2 ans encore, puis je suis rentré au séminaire en 2003. J’ai suivi mon premier cycle propédeutique au séminaire d’Ars, puis je suis venu à Rennes, au Séminaire Saint-Yves pour mon second cycle. J’ai été ordonné diacre en 2009 ; à l’époque j’étais en insertion pastorale à Pacé avec le père Henri Chesnel. Ordonné prêtre en 2010, j’ai été nommé vicaire à Vitré pendant 4 ans, tout en étant aumônier territorial des Scouts et Guides de France. J’étais curé de la paroisse St-Jean-Paul II depuis 2014, une paroisse qui a 7 clochers et une future sainte, Léontine Dolivet ! Depuis 1 an, j’étais aussi délégué épiscopal pour la Pastorale des Jeunes. J’accompagne aussi une communauté Foi et Lumière, et diverses autres activités habituelles pour un curé ! »

Assister l’Archevêque dans sa mission de pasteur du peuple de Dieu

« La mission de Vicaire général est une mission essentiellement d’écoute, de dialogue, d’échange pour discerner avec l’évêque ce à quoi l’Église en Ille-et-Vilaine est appelée. Le Seigneur nous appelle toujours. Comment écouter cet appel ? Il vient, je crois, à travers tous les chrétiens. Il faut donc apprendre à connaître le diocèse, ses réalités qui sont très variées entre les paroisses, les prêtres, les chrétiens, afin de permettre à l’évêque de discerner et de bien gouverner le diocèse.
En tant que curé, nous avons une vision globale d’une paroisse. En tant que Vicaire général, en travaillant avec l’archevêque, on acquiert une vision plus large des réalités, ce qui est très intéressant pour moi. »

Aider à la diffusion du message d’espérance porté par les chrétiens

« Dans ce contexte particulier, je sens de l’inquiétude, de la désespérance chez beaucoup de gens. Or nous avons ce trésor qu’est l’Évangile : c’est l’espérance que nous donne le Christ ressuscité ! C’est vraiment le défi des chrétiens, dans ce monde très douloureux, très inquiet et très instable, de propager cette espérance. Et moi, je suis assez optimiste : peut-être que le monde n’attend pas les chrétiens mais les chrétiens ont quelque chose à dire au monde, ça c’est sûr ! Il faut se retrousser les manches. »