Diocèse de Rennes

Participer à la Semaine missionnaire mondiale

Du 17 au 24 octobre 2021, l’Eglise célèbre la Mission. « Il nous est impossible de nous taire ! » proclame le thème de cette Semaine Missionnaire Mondiale.

Propos recueillis pour RCF Alpha, par Maurice Thuriau

Participer dans sa paroisse

C’est le dimanche 24 octobre que sera célébrée la Journée Missionnaire Mondiale dans toutes les paroisses. La quête est alors collectée au profit des Œuvres Pontificales Missionnaires. Cette organisation de l’Eglise catholique soutient 1 500 diocèses à travers le monde, 5 000 écoles, 80 000 séminaristes, 220 000 catéchistes.

Jeudi 21 octobre, une journée de prière continue pour la Mission est aussi proposée. Chacun, de chez lui ou avec un groupe de prière ou une communauté chrétienne, peut prendre un moment dans la journée pour prier à cette intention.

Témoignages : ils n’ont pas pu se taire !

Jacqueline Cocheril, membre du service de la Mission Universelle du diocèse de Rennes, propose deux exemples de missionnaires originaires du diocèse qui reflètent par leur engagement, cette phrase forte de la Bible : « Il nous est impossible de nous taire ! » Elle pense d’abord « au père René Balluet, Rédemptoriste originaire de Pancé, décédé fin 2020 après plus de 60 ans au Burkina Faso. En arrivant dans une brousse, il voyait les populations qui manquaient d’eau. Avant de leur prêcher l’Evangile, il a réunion deux petits ruisseaux pour créer un barrage pour les troupeaux et les cultures.

LIRE AUSSI : Père René Balluet : héroïque Centenaire (1919-2019)

Deuxième figure : sœur Clémentine Téguel, de Lieuron, décédée en janvier 2021. Entrée dans la congrégation des Filles de Jésus, elle a passé 40 ans au nord Cameroun. « Elle ne pouvait pas se taire devant les traitements des détenus qu’elle allait voir dans leur prison. En bien d’autres circonstances, et même de retour en France, elle a osé ‘la parole qui dérange’, selon son expression ! »

LIRE AUSSI : sœur Clémentine Téguel

Le manque de respect des droits humains

Le thème 2021 : « Il nous est impossible de nous taire ! » est une citation du livre des Actes des Apôtres (4,20). « On ne peut pas se taire devant le manque de respect des droits humains dans un certain nombre de pays, devant la misère de certains peuples, qui est souvent la conséquence d’une politique économique que nous avons en occident. » commente Jacqueline Cocheril.

Mais la rencontre avec les autres peuples est aussi possible chez nous : « Il y a, par exemple, des associations rassemblant des femmes précaires venant de différents pays, comme à Rennes dans le quartier de Villejean » où peut se vivre la rencontre et la solidarité.