Diocèse de Rennes

Mgr Joly installé à Troyes : « J’aime l’Église »

Dimanche 23 janvier 2022, Monseigneur Alexandre Joly est devenu le 111e évêque de Troyes. Retour sur une célébration riche en émotion et en symboles, en présence de représentants du diocèse de Rennes.

Nommé par le Pape François le 11 décembre 2021, Mgr Alexandre Joly a été officiellement installé en la cathédrale Saint-Pierre Saint-Paul par Mgr Eric de Moulins-Beaufort, archevêque de Reims. Mgr Alexandre Joly était entouré de nombreux évêques dont Mgr Marc Stenger, évêque émérite du diocèse, Mgr Célestino Migliore, nonce apostolique, ou encore Mgr Didier Noblot, évêque de Saint-Flour il y a peu, de prêtres et de diacres.

LIRE AUSSI : Départ de Mgr Joly : « Christ est présent dans la barque de notre Église »

Mgr Joly a été accueilli à l’entrée de la cathédrale par les prêtres chanoines et le collège des consulteurs. Après un temps de silence et en signe de reconnaissance, Mgr Joly a embrassé le sol de la cathédrale. Mgr Eric de Moulins-Beaufort l’a salué en lui rappelant qu’il est « le signe visible » de la « bienveillance de Dieu pour tous les habitants de l’Aube« . « Soyez un vrai Théophile, quelqu’un qui aime Dieu, humblement et courageusement. » La lettre de nomination du pape, calligraphiée, a été lue. Puis l’archevêque de Reims a remis au nouvel évêque une crosse du trésor de la cathédrale, représentant le Christ donnant à St Pierre le bâton pastoral, avant de le conduire au siège de la cathèdre, sous les applaudissements.

Mgr Alexandre Joly baise le sol à l’entrée de la cathédrale de Troyes

Une délégation du diocèse de Rennes

Une délégation du diocèse de Rennes avait fait le voyage jusqu’à Troyes afin d’accompagner Mgr Joly vers sa nouvelle mission. Il a été présenté au diocèse de Troyes par le père Henri Chesnel, ancien vicaire général de Rennes, et Hélène Lubière, de la Pastorale des personnes âgées. Le père Chesnel a évoqué les origines de Mgr Joly : « Être né à St Malo, c’est se laisser appeler par le large et porter son regard sur l’horizon ! Mgr Joly a souvent été disponible pour la mission. Il vit son ministère comme un service. » Le diocèse de Troyes a ensuite été présenté au nouvel évêque, soulignant la co-responsabilité prêtre-laïc sur les 5 zones paroissiales de l’Aube, un département de 310 000 habitants.

Les diocésains aubois ont rempli la cathédrale de joie et de ferveur. D’autres ont pu suivre la célébration depuis la basilique Saint-Urbain, où Monseigneur Alexandre Joly est allé donner la communion, mais également depuis Internet grâce à une retransmission en direct, y compris sur la page Facebook du diocèse de Rennes.

Mgr Alexandre Joly reçoit une crosse d’évêque des mains de Mgr Eric de Moulins-Beaufort

VOIR AUSSI : album photo de la célébration

Dans son homélie, Mgr Joly a évoqué la Semaine de prière pour l’Unité des chrétiens, le Dimanche de la Parole de Dieu et le syode. Il a commenté son arrivée à Troyes : « En m’envoyant auprès de vous, comme votre nouvel évêque, et à travers mon ministère épiscopal, c’est le Seigneur lui-même qui veille sur son peuple, son peuple dont il a fait son corps, dont nous sommes chacun pour sa part et tous ensemble les membres. La bonne nouvelle n’est pas que ce soit Alexandre qui arrive comme évêque de Troyes, la bonne nouvelle c’est que Dieu manifeste sa bienveillance pour le diocèse de Troyes en lui envoyant un pasteur : Dieu guide son Église en la comblant de ses bienfaits ».

LIRE AUSSI : Homélie de Monseigneur Alexandre Joly

Sortie de Mgr Joly sous les applaudissements

A la fin de la célébration, Monseigneur Alexandre Joly a annoncé sa première nomination : Père Jérôme Berthier, administrateur du diocèse, a été nommé vicaire général du diocèse. Il a partagé sa joie de ce jour : « Je dois vous confesser que jaime lÉglise. Jaime lÉglise qui habite dans le monde et dont les membres participent à la vie de notre sociétéJaime lÉglise qui participe au dialogue entre les religionsJaime lÉglise qui nest pas fermée sur ellemême et qui travaille à lunité… J’aime l’Église qui, fidèle à son Seigneur, donne la priorité aux plus petits et aux plus fragiles… J’aime l’Église Corps du Christ avec tous ses membres unis à la Tête qu’est le Christ…. J’aime l’Église de la fidélité, et la fidélité qui se vit dans l’amitié… J’aime l’Église qui prend soin de la famille… J’aime l’Église qui vit dans la communion. »

LIRE AUSSI : Mot de fin de célébration de Mgr Joly

Approfondir votre lecture