Diocèse de Rennes

La conversion écologique au menu des évêques de France

VIDÉO : deux des intervenants du 5 novembre à Lourdes

L’Assemblée plénière des évêques de France s’est ouverte par un long temps de travail sur la question écologique. Chaque évêque est venu à Lourdes avec deux invités pour ce temps d’interpellation et de réflexion, mené dans un esprit synodal.

C’est une des nouveauté de cette assemblée : un projet de réflexion qui sera développé durant 3 années, sur une thématique forte de société, avec une dimension synodale affirmée puisque 200 invités, laïcs ou clercs, ont participé à ces deux jours de travail. Cette session sur l’écologie intégrale a été volontairement interpellante : intervenants qui ne mâchent pas leurs mots, venant parfois de l’extérieur de l’Église, séance de brainstorming (recherche libre d’idées nouvelles)… « Un évêque m’a dit : tu m’as retourné comme une crêpe » raconte Maxime de Rostolan, fondateur de Fermes d’Avenir, dans la vidéo ci-dessus. « Les chrétiens ont une place à prendre dans ce combat écologique, une place prophétique ! » y déclare aussi Raphaël Cornu-Thénard, le fondateur d’Anuncio et du Congrès mission.

LIRE AUSSI : La menace peut devenir promesse. Lors de son intervention devant les évêques et leurs accompagnateurs, Elena Lasida, économiste et chargée de mission « Église et Écologie » à la Conférence des évêques de France, a insisté sur l’espérance que peut provoquer la conversion écologique.

> Retrouvez un dossier complet sur cette question dans le magazine diocésain Église en Ille-et-Vilaine de décembre 2019

Deux spécialistes invités par Mgr d’Ornellas

Mgr Pierre d’Ornellas avait invité deux laïcs à participer, une femme et un homme, ayant tous les deux la soixantaine et fortement engagés en Ille-et-Vilaine dans cette question.

A Lourdes, de g. à d. : Véronique Chable, Mgr Pierre d’Ornellas, Gilbert Landais, Mgr Alexandre Joly
  • Gilbert Landais est responsable de Chrétiens Unis pour la Terre à Rennes (CUT), qui organise régulièrement des évènements. A ce titre, il est aussi référent écologie intégrale pour diocèse de Rennes, en lien avec la Conférence des évêques de France.
  • Véronique Chable est scientifique à l’INRA à Rennes (Institut national de la recherche agronomique). Ces disciplines : agriculture biologique, génétique, agronomie. Elle intervient aussi souvent sur ces thématiques, entre autre à l’invitation d’organisations chrétiennes. Elle travaille à l’organisation, en septembre 2020, du Congrès mondial de l’agriculture biologique qui aura lieu à Rennes.

« Création, Écologie, Conversion »

Rendez-vous à 20h30 les 13, 20 & 27 novembre avec les Mercredis de l’IFT à Rennes avec le père Erwan Barraud pour tout savoir sur Laudato Si et la conversion écologique du chrétien

EN SAVOIR PLUS

Approfondir votre lecture