Diocèse de Rennes

Les actions des associations

L’expérience du Secours Catholique dans l’accompagnement des migrants

Présente à la conférence de presse du 9 septembre 2015, Emmanuelle Hérin, déléguée du Secours Catholique pour l’Ille-et-Vilaine a rappelé combien la question des migrants était intrinsèque à la mission du secours catholique. Plusieurs des quarante équipes locales sont investies auprès des migrants sur différents niveaux et différents types d’activités.

En 2013 et 2014, une étape est franchie, l’action du Secours Catholique prenant un essor beaucoup plus grand avec la gestion du squat de l’Église Saint-Marc dans laquelle étaient logées 150 personnes dont 51 familles avec bon nombre d’enfants. A cette occasion le Secours Catholique a mené une action avec 14 associations, dont «Accueillir et partager», un travail partenarial pour pouvoir permettre à ces familles d’être relogées dans des conditions dignes.

secours catholique

Ce travail autour de partenariats a permis de tisser des liens et notamment de renforcer le lien avec l’État et en particulier la préfecture. Depuis 2014, notre travail dans un réseau partenarial s’en est trouvé renforcé, et aujourd’hui sur cette question des réfugiés, nous allons travailler dans une coordination qui est en train de se mettre en place notamment avec l’Association diocésaine.

Là on est sur une dimension autre, dans un accueil peut-être plus grand, mais le réseau du Secours Catholique est prêt à accueillir, à monter d’un cran.

Accueillir et partager : une association crée par la communauté paroissiale de Saint-Augustinassociation accueillir et partager

Accueillir et Partager est créée en 1979, à Saint-Augustin (Rennes) pour venir en aide au réfugiés du Sud-Est asiatique sur l’appel de Mgr Etchegaray. Depuis l’association a élargi ses actions.

Dès l’appel lancé par l’État à accueillir des familles irakiennes et la mise en place d’une plateforme d’accueil des chrétiens d’Orient par la conférence des évêques de France, la paroisse Saint-Augustin a souhaité se lancer dans l’accueil d’une famille.

«Accueillir et partager» malgré son expérience s’est rendue compte qu’elle ne pouvait pas procéder seule et a fait un appel à la communauté paroissiale : une trentaine d’accueillants se sont lancés sur le projet et toute une organisation s’est alors élaborée.

Christiane Massart présidente de l’association énonce les trois conditions nécessaires à la réalisation d’un tel projet :

1 – Trouver un toit, la grande difficulté étant de trouver des propriétaires qui acceptent de faire confiance à l’association pour louer leur appartement.

2 – Que l’équipe d’accueillants s’organise dans la durée avec une personne qui accepte de coordonner l’ensemble pour que cela se passe dans de bonnes conditions. Cela consiste à accompagner les personnes dans leurs démarches administratives, qui peuvent être complexes ou culpabilisantes. Accueillir c’est aussi aider en étant avec les personnes : sortir, leur rendre visite.

3 – Disposer de financement, car c’est indispensable aujourd’hui. Par exemple, une famille logée à Montgermont coûte 600€/mois à raison de 10€ par personne et par mois. Il est donc nécessaire de trouver 60 personnes qui donnent 10€ par mois, sachant que ces dons sont déductibles d’impôts. C’est donc réalisable !