Diocèse de Rennes

L’accueil par les paroisses

Un certain nombre de paroisses se sont investies dans l’accueil des migrants.

> Faites un don pour soutenir les paroisses qui accueillent les migrants !

Le site de don en ligne du diocèse de Rennes permet d’aider les paroisses engagées dans ce service de la charité, ou l’association diocésaine Diaconie bretillienne, qui les accompagne.

La paroisse Saint Jean-Paul IIdossier réfugiés - accueil des paroisses

Bertrand Barré, président de l’association Tabgha solidarité, créée en mars 2015, présente ce qui a été entrepris dans la paroisse Saint Jean-Paul II via Tabgha solidarité. Une famille de 5 personnes venue d’Irak a été accueillie fin mai 2015 dans un logement mis à disposition, contre un loyer modique – suite à la signature d’une convention avec la mairie de St-Grégoire – et équipée par des dons de matériel et une équipe dédiée.

Une autre équipe s’est organisée pour prendre en charge l’accompagnement humain qui comprends les actes de la vie courante, la scolarisation des enfants, les parcours de santé … Une troisième équipe de 5 à 6 personnes s’est relayée en juillet et août 2015, pour un début d’apprentissage de notre langue en s’appuyant sur des méthodes éprouvées.

En septembre, les deux plus jeunes enfants ont été scolarisés. L’aînée suit une année d’apprentissage de français pour étudiants étrangers à la fac de Villejean.

L’ouverture des droits sociaux donne à la famille sont autonomie financière, et en septembre elle obtient un logement social à Betton.

Actuellement l’association réfléchit à un nouvel accueil en pesant les enjeux humains et financiers en s’appuyant sur une première expérience positive parce que de nombreuses personnes (110 donateurs) ont crée un élan de solidarité exceptionnel. Ensemble, elles témoignent de leur espoir en l’Homme.

La paroisse Sainte Jeanne d’Arc

Hoodi_4885

La paroisse Sainte Jeanne d’Arc a quant à elle accueilli la famille Hoodi. Cet accueil s’est progressivement mis en place. Une étape importante a été la visite en novembre 2014 du frère Rami Simun, dominicain irakien venu témoigner à la demande de l’AED (Aide à l’Église en Détresse) de la situation des chrétiens d’Orient.

Les fidèles ont été touchés par ses paroles et la générosité est au rendez-vous. Ils ont la chance de vivre quelques mois après une autre eucharistie célébrée en rite maronite. Pour le Carême la paroisse Sainte Jeanne d’Arc apprend qu’une famille irakienne de 10 personnes doit arriver à Rennes. Son action de Carême est toute trouvée, et de nouveau les paroissiens sont au rendez-vous : meubles, vêtements, promesses de dons s’accumulent au presbytère.

La famille irakienne devant les lenteurs administratives décide cependant de rester au Kurdistan. La paroisse décide donc de monter une association. L’association Jonas est crée dans la foulée et un dossier d’accueil rapidement monté. Fin Août, les derniers obstacles administratifs sont levés et la famille Hoodi peut arriver.

Depuis l’association continue ses actions et a monté un nouveau dossier pour accueillir une nouvelle famille signalée par le frère Rami.