Diocèse de Rennes

Comment contribuer à la participation des habitants de la commune à la vie publique ?

C’est en se posant cette question que quelques citoyen(ne)s de Saint-Perreux, commune morbihannaise située aux portes de Redon, ont créé l’association « La Pérusienne » en 2008.
Michel, membre de l’ACO sur le secteur de Redon et secrétaire l’association, témoigne.

ACO 35 : Michel, peux-tu nous dire comment est née cette association ?
Au printemps 2008 lors des élections municipales, sur la commune de St Perreux, où je vis, 2 listes de 15 personnes chacune s’étaient présentées. A l’issue des 2 tours, une liste avait obtenu 11 élus et l’autre 4. J’étais un de ces 4 élus. Je découvrais ce nouvel engagement d’élu municipal.
C’est avec quelques femmes et hommes élus et non élus et d’autres personnes que le projet de poursuivre le chemin parcouru ensemble pendant la campagne électorale est né. Pour cela, il était nécessaire de créer une association.
ACO 35 : En voulant créer cette association, quel était votre but, vos motivations ?
Avec du recul, je peux dire qu’il nous a fallu du temps pour définir nos objectifs et écrire les statuts. Il y a eu des débats, des discussions jusqu’au choix du nom de l’association qui au final est né d’une évidence. Ce sera La Pérusienne.
ACO 35 : Quel est son but et quelles sont les actions que vous menez ?
Après 7 années d’existence, je dirai que l’association souhaite promouvoir l’éco-citoyenneté, le développement durable en mettant en œuvre des actions en rapport avec ces valeurs. Le champ d’actions est large et il permet de rejoindre les personnes sur des thématiques qui les intéressent, sur lesquelles elles se posent des questions. Des thèmes différents mais qui se rejoignent tous.
ACO 35 : quelques exemples ?
Nous organisons des soirées échanges sur un thème. Nous choisissons un film vidéo puis une personne qui connaît bien le sujet intervient avant de laisser la parole au public qui est venu pour écouter et pour poser ses questions. Différents thèmes ont été proposés. Quelques exemples: les économies d’énergies dans l’habitat, l’arbre dans tous ses états, les circuits-courts, le sommeil, les addictions.
Nous invitons les citoyens à se réunir dans le seul café de la commune pour échanger librement autour d’un livre choisi. « Indignez-vous », « Matin brun », « le Petit Prince » sont quelques exemples de livres proposés. Toujours des livres courts et qui permettent d’échanger tout en prenant une boisson ensemble et dans un lieu de rencontres.
Nous avons aussi organisé des zones de gratuité. Le but est de redonner une seconde vie à des objets qui finiraient sinon leur vie dans une déchetterie. Ni troc, ni échanges, ni argent qui circule. Je donne car je n’en plus besoin et toi tu le prends car tu en as besoin. Et je réduis le volume des déchets.
L’association a été partenaire avec la municipalité pour composter les déchets du restaurant des écoles primaires. Ce point est très important pour nous. Partenariat, échanges de biens ou de compétences.
La soirée jeux en octobre 2015 a réuni près de 80 personnes. Venir jouer avec d’autres, de générations différentes, apprendre de nouveaux jeux. C’est tout simple et ça fait du bien.
ACO 35 : Pour finir peux-tu nous dire Michel quelles sont tes motivations pour t’impliquer dans cette association ?
Le 13 novembre, c’était le soir du café-citoyen autour du livre de St Exupéry « le Petit Prince ».
Un beau moment de partages, d’échanges où chacun repart heureux d’avoir appris des choses sur l’auteur, sur ce conte, riche de ce que les uns et les autres ont apporté, témoigné. Rendez-vous pour le prochain. Je rentre à la maison. J’écoute la radio et j’apprends ce qui est train de se passer à Paris. Et là je repense à ma soirée passée dans un café à échanger sur un livre. Dans la paix. Dans un pays qui le permet. Avec des personnes qui organisent, d’autres qui répondent librement à l’invitation.
Et à 400 kms de là dans ce même pays, des fous vont tuer 130 personnes innocentes au mépris de tout ce que nous défendons – la liberté, l’égalité, la fraternité – et de notre dignité de citoyens libres et égaux.
Je crois que mon implication est motivée par ma conviction profonde qu’en permettant modestement, là où nous sommes, le débat, les échanges, l’apport de connaissances, la rencontre, le don, la joie de se rencontrer et bien, modestement, nous bâtissons un monde de paix, nous contribuons à prendre conscience ensemble combien cela est important, que nos objectifs sont des valeurs à défendre et à faire vivre.
Et personnellement, j’y vois une façon neuve de m’engager en 2015 pour défendre des valeurs qui veulent permettre à chacune et chacun de prendre leur place en étant acteur de leur vie. L’ACO nous appelle tous à nous engager. Et à partager nos engagements en équipe.
Cet engagement est en lien avec ma foi au Christ ressuscité. Lui qui nous invite à Le suivre sur un chemin de libération ; cela passe par défendre la dignité humaine. En inventant aussi des chemins nouveaux.
Le blog de l’association :    http://laperusienne.blogspot.fr/
Logo ACO

Action Catholique Ouvrière (ACO)

Maison diocésaine
45 rue de Brest, CS 34210, 35042 Rennes cedex
Tél. : 02.99.14.35.57
Mél. : aco35@outlook.fr
Site : http://acofrance.fr/
Permanences :
Lundi, Jeudi, Vendredi  : 9h-12h30 / 13h30-16h
Mardi 9h-12h / 13h30-17h15
Responsables :
Présidente : Marie-Christiane Moranzoni
Permanente : Laetitia Gautier

Les autres mouvements et associations

> Tous les mouvements et associations