Conduite supervisée

Bénévole auprès de la Mission Locale pour la conduite supervisée pour les jeunes de 18 à 25 ans bénéficiaires du RSA ou des minimas sociaux.

Le permis de conduire, c’est souvent un préalable nécessaire pour trouver un emploi. Mais les leçons d’auto-école coûtent très cher et les jeunes de 18 à 25 ans dont s’occupe la Mission Locale de Rennes n’ont pas toujours les moyens de les financer. Aussi, l’association Agir ABCD se propose de préparer gratuitement les candidats au permis. C’est la conduite supervisée. C’est le même principe que la conduite accompagnée sauf que là ce n’est pas fait au sein de la famille mais avec une équipe de bénévoles.

Christiane est bénévole dans cette association. Elle nous dit comment elle vit cet accompagnement.

« J’ai connu l’association AGIR ABCD lorsque j’étais salariée aux Ajoncs. Aux Ajoncs, nous avions fait le choix de permettre aux jeunes en difficultés de travailler sous forme de contrat aidé. Un jour Héloïse me raconte qu’elle passait son permis et qu’elle était aidée par des bénévoles, en lien avec la Mission Locale. Je trouvais cette idée intéressante et j’ai contacté sa conseillère à la Mission Locale. Elle m’a proposé alors de me mettre en relation avec l’association. J’arrivais à la retraite et j’ai eu envie d’accompagner ces jeunes.

Pour les jeunes l’obtention du permis de conduire est nécessaire pour réussir leur intégration sociale et professionnelle.

Mais le permis de conduire coûte très cher et parfois les jeunes se voient contraints d’arrêter, faute de moyens.

C’est alors que notre rôle de bénévole est important. Cet accompagnement peut durer plusieurs mois. Nous conduisons au moins 2 heures par semaine.

 Le but : faire en sorte que le jeune reprenne confiance en lui et réussisse à  cet examen.

Pour moi cet engagement c’est me mettre au service des jeunes. C’est m’appuyer sur ma Foi. Je mEtre au serv.e rappelle souvent la parole du Christ « je ne suis pas venu pour être servi mais pour servir ». C’est ma façon de vivre l’Evangile au quotidien.

Au-delà de la conduite, petit à petit la confiance s’installe, le jeune se confie de plus en plus. Il me parle de ses difficultés, comment  trouver un emploi, comment renouer avec la famille souvent absente ? Ensemble, nous essayons de trouver une solution.

Comment être en ACO sans prêter attention à tous ces jeunes brisés par le chômage, la précarité, la séparation familiale, etc…. ? Le jeune doit être valorisé. Je me souviens, lorsque j’accompagnais une équipe JOC, de cette phrase « un jeune travailleur vaut plus que tout l’or du monde car il est fils de Dieu »

Toutes ces joies que cet accompagnement m’apporte j’ai envie de les  partager, que d’autres les vivent, qu’ils découvrent le bonheur et reçoivent la vie. Etre au service des plus petits c’est une mission que Dieu m’a confiée.

Donner du temps pour les autres apporte un sens, des couleurs, une richesse à ma vie de retraitée. »

Christiane Maggi, secteur Rennes Sud-Est

 

 

Logo ACO

Action Catholique Ouvrière (ACO)

Maison diocésaine
45 rue de Brest, CS 34210, 35042 Rennes cedex
Tél. : 02.99.14.35.57
Mél. : aco35@outlook.fr
Site : http://acofrance.fr/
Permanences :
Lundi, Jeudi, Vendredi  : 9h-12h30 / 13h30-16h
Mardi 9h-12h / 13h30-17h15
Responsables :
Présidente : Marie-Christiane Moranzoni
Permanente : Laetitia Gautier

Les autres mouvements et associations

> Tous les mouvements et associations