Le CODEF

Comité de Défense et de Promotion de la Desserte l'aco permetFerroviaire de Redon et du Pays de Redon

Elu local PS depuis plus de 30 ans, je suis aussi « engagé » pour la défense et la promotion de la desserte ferroviaire  de Redon qui a pour sigle « CODEF ». Organisé en association depuis 25 ans, ce comité de défense a la particularité  d’être aussi un comité de promotion du train et de la gare de Redon. Nous essayons de tenir, ainsi, les deux bouts : défendre les usagers du service  ferroviaire « public »  mais aussi participer à son développement et à celui de la gare de Redon.

En 2017, avec la mise en service de la LGV (Ligne à Grande Vitesse) Paris/Rennes, la desserte ferroviaire de Redon se trouve, en fait, pénalisée pour le TGV ou le TER. Le gain de temps est réel pour quelques TGV directs mais certains arrêts ont été déplacés du matin au milieu de journée. Ils ne correspondent pas aux besoins des milieux économiques et professionnels. Nous craignons même une remise en cause de ces arrêts, à terme. Quant aux liaisons TER, elles ont été également réduites aux heures de pointe avec des temps de trajet allongés. Ces changements d’horaires risquent d’avoir un impact sur les salariés  utilisateurs du TER ou du TGV mais aussi sur l’attractivité de Redon.

Les batailles concrètes que je mène avec d’autres sur les horaires, la desserte ferroviaire ou les services en gare sont les pointes visibles d’un projet pour une société plus juste et plus équilibrée. Si je suis fortement engagé dans ce combat, parfois ardu, c’est qu’il associe mon rôle d’élu et ma place de citoyen en agissant pour développer un territoire dans le cadre d’un aménagement équilibré  et plus durable.

La population a apporté son soutien aux décideurs politiques et économiques locaux et au CODEF pour « négocier » avec la SNCF et la région Bretagne.

Si les résultats de notre bataille pour améliorer la desserte ferroviaire sont, pour l’instant, encore maigres, ce n’est pas le cas pour la mobilisation : de nombreux usagers ont rejoint le CODEF notamment des  jeunes salariés. Deux réunions publiques ont réuni près d’une centaine de personnes. Les usagers sont acteurs et proposants. Je suis agréablement surpris par ces nouveaux adhérents qui ne se limitent pas à leur strict intérêt individuel. Ils portent également  des valeurs collectives de solidarité.  Leur action s’inscrit dans des préoccupations plus vastes comme réduire la place de la voiture, concilier vie professionnelle et vie familiale, défendre un aménagement équilibré  du territoire, ne pas gaspiller l’argent public.

N’est-ce pas une illustration du message de Noël 2015 :

« Nombreuses sont les étincelles à s’allumer.
Avec les jeunes initiateurs de projets, Acteurs de leur avenir en chantier.
Par nos combats défendant la dignité, Forts de nos solidarités, de notre amitié,
Afin que chacun de nous y trouve sa petite lumière d’Espoir et de Force qui l’éclaire. »

François GERARD, équipe Pierre Mérel, secteur de Redon

 

 

Logo ACO

Action Catholique Ouvrière (ACO)

Maison diocésaine
45 rue de Brest, CS 34210, 35042 Rennes cedex
Tél. : 02.99.14.35.57
Mél. : aco35@outlook.fr
Site : http://acofrance.fr/
Permanences :
Lundi, Jeudi, Vendredi  : 9h-12h30 / 13h30-16h
Mardi 9h-12h / 13h30-17h15
Responsables :
Présidente : Marie-Christiane Moranzoni
Permanente : Laetitia Gautier

Les autres mouvements et associations

> Tous les mouvements et associations