Le baptême et la confirmation de jeunes de la paroisse

Communauté Chrétienne n°  207 de décembre 2019

Léa, Sarah ont été baptisées le samedi 23 novembre puis confirmées avec Edith, Chilène, Kasandra et Horlando.
Ce fut une  belle fête paroissiale en cette messe du samedi soir présidée par notre évêque auxiliaire Mgr Alexandre JOLY.
Ce numéro de Communauté Chrétienne portera sur cette fête et la pastorale paroissiale des jeunes.

Témoignages des jeunes

Témoignages des baptisées :Nous sommes heureuses d’être entrées dans la communauté chrétienne par le baptême et d’accueillir l’amour de Dieu. Le baptême a été un grand moment très émouvant pour nous et notre famille.
Nous avons pu également recevoir avec joie la communion et le sacrement de confirmation. Nous sommes heureuses de pouvoir continuer notre chemin de vie dans la foi à côté de Dieu, Jésus et Marie. Nous remercions toute la communauté de l’Église Saint Luc et plus particulièrement les personnes de l’aumônerie, les accompagnateurs, Marie Antoinette, Jean-Christophe et Julie ainsi que les autres jeunes. Ces moments partagés à l’aumônerie nous ont permis d’avancer dans notre foi et de faire ce choix du baptême.  Sarah et Léa

Témoignage d’une confirmée :Trois moments forts de la célébration me restent : la déclaration de notre foi devant l’assemblée, le regard et la marque d’huile que dépose l’évêque sur moi. Edith

Témoignage d’un confirmé : « Stressant avant, on se regarde les uns les autres, finalement tout s’est bien passé; à la fin, c’était bizarre on souriait, on était fier de nous, tout le monde nous félicitait.
« Pendant l’onction, j’ai été touchée, comme, « seule » face à l’Évêque, alors que j’avais mes parrain et marraine avec moi. J’ai été émue par le mot personnel de l’Évêque, par le petit cadeau que nous avons reçu.A la fin de la célébration « je me sentais un peu vide, sereine, légère alors qu’en entrant dans l’église, j’étais oppressée » .Nous avons reçu les félicitations de la communauté de St Luc ; certains, on ne les connaissait pas. J’aime bien cette idée de partager tous ensemble. » Chilène

Témoignage de Julie, accompagnatrice des jeunes de l’aumônerie

« Depuis novembre 2018, j’accompagne les jeunes de l’aumônerie avec Marie-Antoinette et Jean-Christophe. Ayant été au service des sessions 18-30 ans de la communauté du Chemin Neuf, de l’ACER (Association Catholique des Étudiants Rennais) et engagée auprès de Coexister, j’étais habituée à m’engager pour et avec des jeunes. Cependant, arrivée à l’aumônerie « SPIRIT » et « ALPHA », je me suis confrontée à un public auquel j’étais peu habituée : les collégiens et les lycéens.Au début, il a fallu que je comprenne leur fonctionnement et que je gagne leur confiance. Une fois celle-ci gagnée, j’ai découvert des jeunes très attachants qui tiennent à leur rendez-vous du vendredi soir. Ces vendredis-là, j’ai observé leur désir de se rapprocher de Jésus par leurs questions, par leur envie de comprendre le fonctionnement de la messe et par la manière dont ils forment une communauté chrétienne de jeunes. Cette solidarité entre jeunes s’est confirmée lors de la répétition des baptisées et des confirmands car une jeune a lancé un jeu et tout d’un coup ces ados se sont mis à ne former plus qu’un. Le lendemain, le samedi 23 novembre 2019, j’ai vu ces mêmes jeunes rayonner au moment des baptêmes de Léa et Sarah puis au moment de leurs confirmations respectives. D’ailleurs, ce jour-là, j’ai vraiment compris ce que signifie être aumônier ou aumônière de jeunes lorsque j’ai vu la mamie des filles verser l’eau dans le baptistère. A ce moment-là, j’ai réalisé le chemin parcouru par ces six jeunes et j’ai senti le bonheur de Jésus d’avoir de nouveaux disciples remplis de son Esprit Saint. Oui, maintenant,ils entrent dans une nouvelle dimension de leur foi. Sur ce chemin, il y a des hauts et des bas mais ce que je veux leur dire aujourd’hui, c’est de faire confiance au Saint Esprit car rien n’est impossible à Dieu. Laissezvous regardez par le Christ car il vous aime. » Julie

Témoignage Jean-Christophe (accompagnateur)

Il y a 7 ans, Mgr d’Ornellas me confiait l’accompagnement des jeunes de l’aumônerie de la paroisse St Luc, lors de la conclusion de la cérémonie de mon ordination diaconale. Ils ont bien grandi ces jeunes ! Parmi les plus anciens, certains sont entrés dans la vie active, d’autres sont en couple, et même devenus papa. D’autres ont pris la suite dans le groupe, le jalon se transmet ainsi d’année en année. Le point commun entre les différents groupes accompagnés, c’est la solidarité, l’écoute, le respect, l’entre aide. On pourrait se dire en tant qu’adulte, que venir avec un groupe d’une vingtaine de jeunes d’âges différents un vendredi soir après le travail peut paraître « une folie ». Oui en effet c’est une folie !C’est croire tout simplement en eux, c’est les écouter, c’est apprendre à communiquer avec leur mots, leurs passions, leur vie tout simplement. C’est aussi aller à la rencontre de leurs familles, se découvrir mutuellement, partager des moments simples mais précieux pour nous. C’est aussi prendre une bouffée d’énergie, de vitalité, d’enthousiasme, d’optimisme, d’Espérance. Avec Marie-Antoinette et Julie, très souvent après le départ des jeunes, nous avons besoin « d’un sas de décompression » non pas parce que la soirée a été éprouvante mais tout simplement parce que nous avons été bouleversés par les partages, l’envie de grandir dans la Foi des jeunes qui sont mis sur notre chemin.

Merci Seigneur pour les jeunes que nous accompagnons ; ils sont éveilleurs parfois devant nos moments d’incertitude, de lassitude. Jean–Christophe

Dernière ligne droite avant le baptême et la confirmation 2019

le 19 octobre, à Saint Pern – maison des Petites Sœurs des Pauvres.
Les jeunes ont échangé autour de la vocation avec une jeune novice

« Je m’appelle Anne, j’ai 27 ans, je suis en deuxième année de noviciat. Je viens d’une famille catholique. Après des études scientifiques, je suis partie travailler à Paris. Mon travail me plaisait, j’avais des amis, j’aimais faire du sport. Avec des collègues et amis musulmans, nous échangions sur notre foi. Avec eux, j’ai approfondi ma propre foi. Peu à peu, je me suis sentie appelée par le Seigneur. Comment discerner, quel apostolat ?
A Paris, j’habitais pas loin de « Ma Maison » avenue de Breteuil ; plus jeune j’allais avec ma mère bénévole dans une de leur Maison.
Je me suis proposée à être bénévole, j’ai partagé des temps avec les Petites Sœurs : les repas, les temps communautaires, la prière en toute liberté et simplicité. Après un an, j’ai ressentie, que le Seigneur m’appelait à entrer chez les Petites Sœurs que ma vocation était d’être au service des personnes âgées. J’ai quitté mon travail et fait la demande de postulat ; après un an, je suis entrée au noviciat ; je suis dans ma deuxième année .Avant de prononcer les vœux perpétuels, c’est un long parcours (6 ans) qui est essentiel pour mûrir sa vocation.

Une Parole d’Évangile importante pour moi : «Jésus se rendit ensuite à la maison de Pierre, dont il vit la belle-mère couchée et ayant la fièvre. Il toucha sa main, et la fièvre la quitta ; puis elle se leva, et le servit. »

Il VIT, LE CHRIST

« Il vit le Christ, notre espérance et il est la plus belle jeunesse du monde.

Tout ce qu’il touche devient jeune, devient nouveau, se remplit de vie.

Les premières paroles que je voudrais adresser à chacun des jeunes chrétiens sont donc : Il vit, il te veut vivant ». 

*Pape François Exhortation apostolique : aux jeunes et à tout le peuple de Dieu ;
Dans de l’exhortation, nous retrouvons dans le chapitre « La pastorale des jeunes », p109 des attitudes, des expériences que nous essayons de vivre avec les jeunes à l’aumônerie .S’adapter, au profil des jeunes, tenir compte de leur demande …

Extraits de paragraphes de l’exhortation concernant notre mission pour la pastorale des jeunes  à Saint Luc, ponctués d’expressions de jeunes :

Le chapitre 7 :« La pastorale des jeunes ». Le Pape préconise une pastorale populaire aux portes ouvertes, redit la place centrale du kérygme pour approfondir l’expérience personnelle de l’amour de Dieu et invite à l’accompagnement pour permettre aux jeunes d’être acteurs de leur cheminement.

204.…Ils nous font voir la nécessité d’adopter de nouveaux styles et de nouvelles stratégies. Par exemple, alors que les adultes ont tendance à se préoccuper de tout planifier, …

  1. Dans cette recherche, il faut privilégier le langage de la proximité,la langue de l’amour désintéressé, relationnel et existentiel qui touche le cœur, atteint la vie, éveille l’espérance et les désirs. Il est nécessaire de s’approcher des jeunes avec la grammaire de l’amour, ….
  • « Je viens à l’aumônerie pour partager un moment d’amitié, de convivialité avec le groupe. »…
  • « Je viens à l’aumônerie, car j’aime en savoir plus sur Dieu .J’aime me retrouver avec des jeunes de mon âge. Nos animateurs nous demandent de quoi, nous aimerions parler et alors on en parle, la fois d’après. »

219…. L’expérience de groupe constitue aussi une grande ressource pour le partage de la foi et pour l’aide réciproque dans le témoignage. Les jeunes sont capables de guider d’autres jeunes et de vivre un véritable apostolat au milieu de leurs amis ;…

  • « J’ai fini les démarches pour être chrétien, et je suis très heureux, je continue pour accompagner les nouveaux, apprendre encore des trucs sur Dieu, partager la foi avec des plus jeunes, m’apporte beaucoup. »                      Marie-Antoinette .

 

logo St Luc1

  • Coordonnées
  • Saint-Luc, 8 avenue Winston Churchill
    35000 Rennes
    Tél. : 02.99.14.32.40
    Mél. : jopouriel@wanadoo.fr

 

"A noter dans votre agenda"

 :arrow: Messe des familles :

 :arrow: Permanences d'accueil paroissial

  • à St Luc, plus de permanence le Jeudi soir
  • à Beauregard, aucune permanence

Les autres paroisses

> Toutes les paroisses