La Parole de Dieu du 27 septembre 2020 méditée par… Isaac de l’Étoile

Sortir du péché et entrer dans le Royaume de Dieu

Isaac de l’Étoile (?-v. 1171)

moine cistercien

 

Frères, c’est le moment de sortir, chacun de nous pour sa part, du lieu de notre péché. Sortons de notre Babylone pour rencontrer Dieu notre Sauveur, comme nous en avertit le prophète : «Sois prêt, Israël, pour aller à la rencontre du Seigneur, car Il vient !» (Am 4,12).

Sortons de l’abîme de notre péché et acceptons de partir vers le Seigneur qui a assumé «une chair semblable à celle du péché» (Rm 8,3). Sortons de la volonté du péché et partons faire pénitence de nos péchés.

Alors nous trouverons le Christ : lui-même a expié le péché qu’il n’avait absolument pas commis. Alors, celui qui sauve les pénitents nous accordera le salut : «Il fait miséricorde à ceux qui se convertissent» (Si 12,3).

Vous allez me dire : (…) «Qui donc par lui-même peut sortir du péché ?» Oui, en vérité le plus grand péché c’est l’amour du péché, le désir de pécher. Sors donc de ce désir, (…) hais le péché et te voilà sorti du péché. Si tu hais le péché, tu as rencontré le Christ là où il se trouve. À qui hait le péché, (…) le Christ pardonne la faute en attendant d’ôter à la racine nos habitudes mauvaises.

Mais vous dites que même cela est beaucoup pour vous et que sans la grâce de Dieu il est impossible à l’homme de haïr son péché et de désirer la justice : «Que le Seigneur soit loué pour ses miséricordes, pour ses merveilles pour les fils des hommes !» (Ps 106,8). (…)

Ô Seigneur à la main puissante, Jésus tout-puissant, viens libérer ma raison captive du démon de l’ignorance et arracher ma volonté malade de la peste de ses convoitises. Libère mes capacités afin que je puisse agir avec force, comme je le désire de tout cœur.

 

Sermon de carême ; SC 207 (Sermons, tome II, Sermons 18-39; trad. G. Salet; Éd. du Cerf 1974, p. 225-227, rev.)

(Source : L’Évangile au quotidien)

 

galet