Diocèse de Rennes

Lettre de la paroisse Saint Eloi du Garun pour le 3 octobre 2021

Chers paroissiens,

Comme chaque année, début octobre la paroisse Saint Eloi du Garun fête sa rentrée, en même temps que la Fête de la Création, désormais souhaitée par le pape François à une date proche de la saint François d’assise.

Alors, je vous invite avec joie aux deux temps forts,

  1. samedi soir 2 octobre, au collège La Providence, Montauban,

avec trois témoignages accompagnés de paroles du pape François dans Laudato Si sur le respect de la Création.

2021.10.02 – Livret Paroles Laudato Si, soirée Création 2 octobre 2021

 

  1. dimanche 3 octobre, messe à 11h, Montauban.

40 – Feuille paroissiale – 3 au 10 octobre 2021

__________________________________________________________________

Il est toujours possible d’inscrire les enfants et les jeunes à la catéchèse, au Club J, à la Confirmation.

Voyez les différentes feuilles d’invitation et d’inscription, selon les âges.

Club J 2021-2022

Inscription Confirmation 2022-2023

__________________________________________________________________

Vous lirez avec joie ce qu’a écrit Laure ADLER sur sa relation avec sa maman âgée de 93 ans.

La beauté intérieure de ma mère

Femme de radio et de télévision, Laure Adler évoque sa relation avec sa mère, aujourd’hui en Ehpad.

Recueilli par Paula Pinto Gomes, La Croix, le 29 septembre 2021

La maladie a changé la relation que Laure Adler entretenait avec sa mère de 93 ans.

« Ma mère, qui a 93 ans, ne parle plus depuis quelques mois, mais je crois que nous avons réussi toutes les deux à trouver un espace de dialogue et de partage qui passe par des regards, des caresses, des silences. Tant qu’elle est là, je suis là, dans le même monde qu’elle et j’essaye d’être à sa hauteur.

Avant, on écoutait de la musique ensemble mais, là, elle ne veut plus. Les jours où elle n’est pas trop fatiguée, je lui lis la Bible. Elle aime bien, même si elle m’a dit avec beaucoup de force que la religion ne l’intéressait plus, alors qu’elle a été élevée dans la foi catholique. Pourtant, lorsqu’elle traverse des crises d’angoisse, ce qui lui arrive assez souvent, je lui demande si elle veut voir un prêtre et elle me dit oui.

Désormais, ma mère est dans une sorte de dépouillement. Elle a abandonné toute représentation d’elle-même. C’est sa beauté intérieure qui compte mais celle-ci se traduit aussi sur l’expression de son visage et l’intensité de son regard. C’était une très belle femme et elle le reste. Je suis impressionnée de voir que même les gens de l’Ehpad le lui disent. Lorsqu’elle parlait encore, elle répétait beaucoup, les derniers mois, que sa vie ne valait pas la peine d’être vécue, comme s’il y avait une espèce d’annihilation de son existence.

La maladie a beaucoup changé notre relation. Lorsque mes deux sœurs et moi étions petites (ma mère a perdu un quatrième enfant), elle était une mère assez autoritaire, pas très maternante. Mes parents habitaient alors en Afrique et leurs conditions matérielles faisaient qu’elle pouvait mener sa vie sans être complètement attachée à son rôle de mère puisqu’il y avait du personnel pour s’occuper des enfants.

Aujourd’hui, nous avons trouvé un autre rapport à notre mère qui est, disons, l’inversion dialectique la plus forte qui soit : nous devenons ses parents, dans le sens de la protection, de l’accompagnement, de la douceur, pour que la fin de sa vie se passe le mieux possible. Je ne le fais pas par devoir moral, même si je pense que c’en est un, mais parce que cela me fait plaisir d’essayer d’être avec elle et d’en profiter le plus possible.»

__________________________________________________________________

La publication du rapport de Jean-Marc Sauvé de la CIASE sur les abus dans l’Eglise suite à trois années d’enquêtes est prévue pour mardi 5 octobre. Mgr d’Ornellas nous écrit une lettre, ci-jointe.

21 10 01 Lettre aux catholiques d’Ille et Vilaine Mgr d’Ornellas

__________________________________________________________________

Je vous souhaite un bon dimanche.

Venez avec nous à la rentrée paroissiale et la fête de la Création.

Jean-Yves, votre curé.