Baptême

Vous avez dit « Baptême »…photo enfant

Remplis de bonheur depuis la naissance de votre enfant, vous avez décidé de le faire baptiser…

Votre enfant est plus grand et vous souhaitez lui proposer cette démarche…
Vous-mêmes, en tant que jeune ou adulte vous vous posez des questions sur le sens du baptême…
Une démarche spécifique est proposée pour chaque situation.

Pour répondre à vos questions, ou pour toute demande d’informations, nous sommes à votre disposition au presbytère (voir les horaires d’ouverture en page accueil), par téléphone au 02.99.99.04.87,  ou encore par mail    contact@doyennefougeres.fr
ou
danielle.moussay@gmail.com

Toute demande d’inscription ou de date de célébration doit se faire au cours d’un contact avec l’un des parents à l’accueil paroissial ou par téléphone.

 Voubapteme-logos trouverez dans les onglets  des informations utiles à la célébration du Baptême.

Nous serons heureux de vous accueillir au presbytère St Léonard, lorsque vous viendrez déposer votre fiche de pré-inscription.

Nous vous souhaitons bonne navigation sur notre site internet et restons à votre disposition pour toutes questions complémentaires.

Presbytère St Léonard – 19 place Lariboisière à Fougères –  tél : 02.99.99.04.87                                             mail : contact@doyennefougeres.fr

 Pourquoi demander le baptême ?

Lorsque nous naissons en ce monde, notre rapport à Dieu est en quelque sorte voilé. Voilà ce que nous trouvons dans l’Ancien Testament.

« Car mes pensées ne sont pas vos pensées, Et vos voies ne sont pas mes voies, dit l’Eternel. Autant les cieux sont élevés au-dessus de la terre, Autant mes voies sont élevées au-dessus de vos voies, Et mes pensées au-dessus de vos pensées ».…Isaïe 55 ; 8-9 

Nous sommes une propre question pour nous-mêmes. Nous ne voyons pas Dieu,  nous ne l’entendons pas ! Par le sacrement du Baptême, Dieu se fait Promesse.

 Il dépose au coeur de l’enfant ou l’adulte son Esprit. Comme une promesse de relation nouvelle basée sur une liberté que Dieu par amour veut réciproque. Ainsi, habité par cette présence divine, on devient capable, peu à peu, d’entrer en confiance  avec Dieu. C’est la foi.

On  découvre qu’il est un Père qui ne cesse de nous aimer et de nous dire : « Tu es mon fils bien aimé, en toi j’ai mis tout mon amour ». On découvre aussi les fruits de cette présence de Dieu en nous : une réelle joie, une vraie paix, un authentique amour pour les autres. On découvre finalement la plus extraordinaire des révélations : Dieu habite en moi et m’invite à vivre une vie dont je commence déjà l’expérience. « Le fruit de l’Esprit (la présence de Dieu en moi) c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, le sens du service, la confiance, la douceur » Ephésiens 5, 22

 

Les tout-petits (0-3 ans)

La demande de baptême des petits-enfants doit être faite par les parents de l’enfant. Elle est faite par écrit. Remplir le formulaire que vous pouvez télécharger formulaire-inscription-bapteme-2017, ou venir retirer à l’accueil du presbytère à Fougères (19 place Lariboisière). Une fois ce formulaire rempli, vous venez l’apportez au presbytère car un contact humain est toujours préférable et important pour les liens de « fraternité » chrétienne. Si vous ne pouvez vous déplacer, alors envoyez le par courrier.

Le baptême répond à la mission que Jésus confie à ses disciples : « Allez  faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde (Mt 28,19-20)

Le baptême et la préparation au baptême suivent cet appel de Jésus. « Faites des disciples, enseignez-les et apprenez-leur  à expérimenter la vie chrétienne »…. La participation des parents à une préparation au baptême conditionne donc la célébration du baptême.

Ce parcours dédié aux jeunes parents comprend deux rencontres : la première avec d’autres couples pour partager, réfléchir sur le sens du baptême. La deuxième  avec le célébrant ou un laïc  et les familles qui font le baptême le même jour que  vous… pour se connaître et préparer ensemble votre célébration. Un feuillet rédigé par l’une des familles permet à tous de mieux participer. Une troisième rencontre « d’approfondissement de la foi » est proposée d’une manière libre pour « devenir disciple ».

Dates de baptême 2020 pour les 3 paroisses : La Visitation, St-Gilles et Ste-Thérèse

Cliquez pour obtenir les dates de baptêmes 2020 : dates baptêmes et prepas

dates de baptêmes 2021 dates baptêmes et prépas 2021

Pour inscrire votre enfant au baptême, vous pouvez télécharger les documents  d’inscription ci-dessous et les rapporter au presbytère de la paroisse de la Visitation à Fougères pour valider votre inscription définitive . Concerne également les paroisses de St-Gilles et de Ste-Thérèse.

Doc 1 : fiche à donner aux parents

Doc 2 : fiche inscription baptême

Doc 3 : document à remettre à Danielle Moussay

 

 

Si vous ne savez pas de quelle paroisse vous dépendez, merci de vous référer à la carte en cliquant sur ce lien : votre paroisse

Les 3-7 ans

Les conditions de préparation et de célébration du baptême varient suivant les âges et la maturité des enfants. On ne peut traiter de la même manière un enfant de  3, 5 et 9 ans. Une préparation et une célébration adaptée sont proposées en fonction des âges.

Pour  les enfants de 3 à 7 ans, nous leur proposons de participer aux rencontres mensuelles d’éveil à la foi.

Nous vous invitons à prendre contact avec Marie-Thérèse Gatel, au 02.99.99.43.25

Enfants en CE et CM

Un baptême d’enfant en âge scolaire demande du temps de préparation : environ un an.

Les CE1 ou CE2,  CM1 ou CM2, qui souhaitent se préparer au baptême sont invités à participer à la catéchèse. Ils pourront suivre, avec d’autres enfants de leur âge, ce parcours à la découverte de Jésus et mieux comprendre le sens du baptême.

En CE1 il faut s’inscrire au caté. A la fin de l’année, l’enfant pourra demander la préparation au baptême.
En CE2,l’enfant suit le caté avec les autres enfants déjà inscrits et il aura en plus 3 ou 4 séances pour préparer le baptême.

Les baptêmes ont généralement lieu quelques semaines avant la célébration de la première des communions.

Pour toute information, contactez : presbytère St Léonard au 02.99.99.04.87
ou Marie-Thérèse Gatel au 06.78.77.78.11

ou http://contact@doyennefougeres.fr

Collèges et lycées

Pour les jeunes scolarisés en collège ou au lycée souhaitant recevoir le sacrement du baptême, un parcours spécifique est proposé en lien avec la pastorale des jeunes et le lieu de vie du jeune

Prendre contact avec le responsable du collège ou du lycée…

Adultes / Catéchuménat

Un groupe de réflexion sur la foi et le sens de la vie existe pour les adultes. Il propose une démarche adaptée à chacun, que vous cherchiez quelques réponses à vos questions, ou que vous souhaitiez d’ores-et-déjà vous engager vers le sacrement du baptême, de la confirmation ou de l’eucharistie.N’hésitez pas à prendre contact auprès du diacre Léon Laisné, par mail : leon.laisne@wanadoo.fr
ou au 07.88.08.61.41

adulte baptisé

DEVENIR CHRÉTIEN A TOUT AGE
Dans saint Jean au chapitre 1, verset 35 et suivants :
Jean le baptiste se trouvait au même endroit avec deux de ses disciples. Fixant son regard sur Jésus qui passait, il dit : « Voici l’Agneau de Dieu. » Les deux disciples l’entendant parler ainsi, suivirent Jésus. Jésus se retourna et voyant qu’ils s’étaient mis à le suivre, il leur dit : « Que cherchez-vous ? » Ils répondirent : « Rabbi, Maître, où demeures-tu ? » Il leur dit : «  Venez et vous verrez… »
Les chercheurs de Dieu, cela ne date pas d’hier ; mais, aujourd’hui encore, des hommes, des femmes, des enfants, de notre entourage sont en quête de Vérité. Saurons-nous les accueillir et faire un bout de chemin avec eux ?
« Je voudrais me faire baptiser ». C’est difficile pour un adulte de faire ce pas de géant, en allant frapper à la porte d’un presbytère ou en interpelant un baptisé et d’émettre cette demande ; car pour beaucoup, c’est le pas vers l’Inconnu. Et pourtant, depuis toujours Dieu  est avec chacun de nous: « Mon embryon, tes yeux le voyaient, sur ton livre, ils sont tous inscrits, les jours qui ont été fixés, et chacun d’eux y figurent. » du psaume 139 verset 16.
Il nous faut accueillir la demande fraternellement  comme une grâce pour nous et pour le demandeur. Mais, surtout, ne pas proposer le parcours comme une montagne infranchissable. « Venez et vous verrez », nous dit encore, aujourd’hui, Jésus.
Il nous faut mettre en place, un parcours avec une équipe d’accompagnement qui devra se faire fraternelle, où chacun de ses membres deviendra avec le candidat chercheur de Dieu. Il s’agit d’une rencontre avec le Christ. N’essayons pas de bousculer les étapes, mais prenons une vitesse de croisière qui sera celle du candidat.

LE PARCOURS

  • Une découverte de six mois environ, souvent avec l’évangile de Marc, où nous essayons de découvrir les passages qui nous révèlent Jésus comme Homme et Fils de Dieu.
  • Au bout de cette étape, l’accompagné aura à franchir un grand pas, s’il le désire : ce sera son entrée en catéchuménat, avec quelques beaux signes : frapper à la porte de l’église, franchir le seuil, être accueilli par le prêtre et par une communauté, être signé de la croix du Christ, sur le front pour que l’Esprit du Christ l’aide à comprendre, sur les yeux pour reconnaître tout homme comme un frère, sur les oreilles pour entendre ce que Dieu nous dit, sur la bouche pour devenir un annonceur de Bonne Nouvelle, sur le cœur pour apprendre à aimer, sur les épaules pour pouvoir porter le fardeau qui, certains jours sera lourd. Lors de cette célébration le catéchumène recevra la croix et la Parole de Dieu. Ce même jour, les membres de l’équipe d’accompagnement seront envoyés en mission et recevront la lumière du Christ pour cheminer avec le catéchumène qui en faisant son entrée est devenu « chrétien catéchumène ».
  • Après cette première étape, l’équipe et le(s) candidat(s) vont programmer des rencontres régulières, pendant environ un an et demi, en se basant sur la Parole et la découverte sur le thème Rencontres avec Jésus-Christ ; au cours de cette période, le catéchumène aura quatre rencontres diocésaines de formation, où il pourra constater qu’il n’est pas seul, mais que d’autres sont comme lui en recherche.
  • Cette étape se terminera par l’appel décisif de l’évêque, où le candidat signera son adhésion et recevra l’écharpe violette au recto et blanche au verso, le premier dimanche de carême qui précèdera son baptême.
  • Enfin les scrutins, c’est le temps de la purification, mais aussi le temps du tiraillement où le candidat aura à se battre contre le découragement, le doute et parfois contre l’incompréhension de ses proches.
  • A la veillée pascale, le candidat, entouré de son équipe d’accompagnement recevra les trois sacrements d’initiation que sont le baptême, la confirmation et l’eucharistie. Et toute l’assemblée sera là pour rendre grâce.

Après le baptême…. Un beau chemin vous est offert.

Eglise Saint-Léonard : faire communauté…. messes des Familles

Une fois par mois à St Léonard (le premier dimanche de chaque mois), il est proposé une messe des familles ou communautés, avec une animation musicale plus spécifique.
Dimanche 8 janvier à 11h : Prière du Renouveau
Dimanche 5 février à 11h00 à St Léonard : CPM préparation au mariage avec accueil des fiancés qui se préparent au mariage
Dimanche 5 mars à 11h00 à St Léonard : Action catholique des Femmes
Dimanche 2 avril à 11h à 11h00 à St Léonard
Dimanche 7 Mai à 11h00 à 11h00 à St Léonard
Dimanche 4 juin  11h00 à 11h00 à St Léonard

L‘équipe d’éveil à la foi accueille les enfants de 3 à 7 ans pour une liturgie adaptée pendant les messes du dimanche à St Léonard, tous les dimanches (sauf vacances scolaires).

Eglise Notre Dame de Bonabry

Le samedi à 18h, messes où sont plus particulièrement invitées les familles des enfants catéchisés. N’hésitez pas à y venir, les enfants seront plus particulièrement accueillis autour de chants qui leurs sont propres.
2017 : samedi 14 janvier, 4 février, 11 mars et 29 avril.

A noter également en 2017 :
Samedi 28 janvier messe enfants à 18h à Ste Madeleine après le temps fort des 1ères communions
Samedi 1 avril messe enfants à 18h à Ste Madeleine après le temps fort des 1ères communions

Autres temps familiaux importants :

Pardon Sainte Anne à Romagné le 23 juillet
Pardon Notre Dame des Marais le dernier week-end  de septembre : 30 sept et 1er octobre 2017

 

Quelques questions autour du baptême des enfants ou des jeunes  :

Parrain et/ou  marraine baptisé ? :

Il est nécessaire qu’au moins un des deux soit baptisé : le parrain ou la marraine. Si un adulte référent n’est pas baptisé, il peut avoir un lien d’amitié fort en famille, il pourra signer comme « témoin du baptême », mais il n’est pas parrain ou marraine dans le sens de l’Eglise (voir définition parrain).

Parents du baptisé(e)… Faut-il que les deux parents soient baptisés ?

Non, il n’est pas nécessaire que les deux parents soient baptisés pour baptiser un enfant. Au moins l’un des deux. En revanche il faut juste l’accord des deux parents.

Parents séparés. Le divorce ou la séparation n’empêche aucunement le baptême de l’enfant, il faut juste que la demande de baptême d’un mineur ait l’accord écrit des deux parents.

Le choix des lectures de la Parole de Dieu
du carnet Fêtes et saisons

1 – … et si nous croyions que Dieu est avec nous !
Lecture du livre de l’Exode 17, 3-7
Les fils d’Israël campaient dans le désert, et le peuple avait soif. Ils récriminèrent contre Moïse : « Pourquoi nous as-tu fais monter d’Egypte ? Etait-ce pour nous faire mourir de soif avec nos fils et nos troupeaux ? » Moïse cria vers le Seigneur :« Que vais-je faire de ce peuple ? Encore un peu, et ils me lapideront ! »
Le Seigneur dit à Moïse : « Passe devant eux, emmène avec toi plusieurs des anciens d’Israël, prends le bâton avec lequel tu as frappé le Nil, et va ! Moi je serai là, devant toi, sur le rocher du mont Horeb.
Tu frapperas le rocher, il en sortira de l’eau, et le peuple boira ! » Et Moïse fit ainsi sous les yeux des anciens d’Israël. Il donna à ce lieu de nom de Massa (c’est-à-dire : Défi) et Mériba (c’est-à-dire : Accusation), parce que les fils d’Israël avaient accusé le Seigneur, et parce qu’ils l’avaient mis au défi, en disant : « Le Seigneur est-il vraiment au milieu de nous, ou bien n’y est-il pas ? »

2 – Une promesse, ça fait vivre
Lecture du livre d’Ezekiel 36, 24-28
La parole du Seigneur me fut adressée : « J’irai vous prendre dans toutes les nations ; je vous rassemblerai de tous les pays, et je vous ramènerai sur votre terre. Je verserai sur vous une eau pure, et vous serez purifiés. De toutes vos souillures, de toutes vos idoles, je vous purifierai. Je vous donnerai un coeur nouveau, je mettrai en vous un esprit nouveau. J’enlèverai votre coeur de pierre, et je vous donnerai un coeur de chair. Je mettrai en vous mon esprit : alors vous suivrez mes lois, vous observerez mes commandements et vous y serez fidèles. Vous habiterez le pays que j’ai donné à vos pères. Vous serez mon peuple, et moi, je serai votre Dieu. »

3 – Dieu fait du neuf
Lecture du livre d’Ezekiel 47, 1-9, 12
Au cours d’une vision reçue du Seigneur, l’homme qui me guidait me fit revenir à l’entrée du Temple, et voici : sous le seuil du Temple, de l’eau jaillissait en direction de l’orient, puisque la façade du Temple était du côté de l’orient. L’eau descendait du côté droit de la façade du Temple, et passait au sud de l’autel. L’homme me fit sortir par la porte du nord et me fit faire le tour par l’extérieur, jusqu’à la porte qui regarde vers l’orient, et là encore l’eau coulait du côté droit.
Il me dit : « Cette eau coule vers la région de l’orient, elle descend dans la vallée du Jourdain, et se déverse dans la mer Morte, dont elle assainit les eaux. En tout lieu où parviendra le torrent, tous les animaux pourront vivre et foisonner. Le poisson sera très abondant, car cette eau assainit tout ce qu’elle pénètre, et la vie apparaît en tout lieu où arrive le torrent. Au bord du torrent, sur les deux rives, toutes sortes d’arbres fruitiers pousseront ; leur feuillage ne se flétrira pas et leurs fruits ne manqueront pas. Chaque mois ils porteront des fruits nouveaux, car cette eau vient du sanctuaire. Les fruits seront une nourriture, et les feuilles un remède. »

4 – Le baptisé est baigné dans l’amour
Lecture de la lettre de saint Paul Apôtre aux Romains 6, 3-5
Frères, nous tous, qui avons été baptisés en Jésus-Christ, c’est dans sa mort que nous avons été baptisés. Si, par le baptême dans sa mort, nous avons été mis au tombeau avec lui, c’est pour que nous menions une vie nouvelle, nous aussi, de même que le Christ, par toute-puissance du Père, est ressuscité d’entre les morts. Car, si nous sommes déjà en communion avec lui par une mort qui ressemble à la sienne, nous le serons encore par une résurrection qui ressemblera à la sienne.

5 – Quel est notre avenir ?
Lecture de la lettre de saint Paul Apôtre aux Romains 8, 28-32
Frères, nous le savons, quand les hommes aiment Dieu, lui-même fait tout contribuer à leur bien, puisqu’ils sont appelés selon le dessein de son amour. Ceux qu’il connaissait par avance, il les a aussi destinés à être l’image de son Fils, pourfaire de ce Fils l’aîné d’une multitude de frères. Ceux qu’il destinait à cette ressemblance, il les a aussi appelés ; ceux qu’il a appelés, il en a fait des justes ; et ceux qu’il a justifiés, il leur a donné sa gloire. Il n’y a rien à dire de plus. Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous ? Il n’a pas refusé son propre Fils, il l’a livré pour nous tous : comment pourrait-il avec lui ne pas nous donner tout ?

6 – Les baptisés forment un seul corps
Lecture de la première lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens 12, 12-13

Frères, prenons une comparaison : notre corps forme un tout, il a pourtant plusieurs membres ; et tous les membres, malgré leur nombre, ne forment qu’un seul corps. Il en est ainsi pour le Christ. Tous, nous avons été baptisés dans l’unique Esprit pour former un seul corps. Tous, nous avons été désaltérés par l’unique Esprit.

7 – « Vous avez revêtu le Christ »
Lecture de la lettre de saint Paul Apôtre aux Galates 3, 26-28
Frères,en Jésus-Christ, vous êtes tous fils de Dieu par la foi. En effet, vous tous que le baptême a uni au Christ, vous avez revêtu le Christ ; il n’y a plus ni juif ni païen, il n’y a plus ni esclave ni homme libre, il n’y a plus l’homme et la femme, car tous, vous ne faites plus qu’un dans le Christ Jésus.

8 – Connaître Dieu
Lecture de la lettre de saint Paul Apôtre aux Ephésiens 3, 16-21
Que le Père de notre Seigneur Jésus Christ, lui qui est si riche en gloire, vous donne la puissance par son Esprit, pour rendre fort l’homme intérieur. Que le Christ habite en vos cœurs par la foi ; restez enracinés dans l’amour, établis dans l’amour.  Ainsi vous serez capables de comprendre avec tous les fidèles quelle est la largeur, la longueur, la hauteur, la profondeur… Vous connaîtrez l’amour du Christ qui surpasse tout ce qu’on peut connaître.   Alors vous serez comblés jusqu’à entrer dans la plénitude de Dieu. Gloire à celui qui a le pouvoir de réaliser en nous par sa puissance infiniment plus que nous ne pouvons demander ou même imaginer, gloire à lui dans l’Église et dans le Christ Jésus pour toutes les générations dans les siècles des siècles. Amen

9 – Un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême
Lecture de la lettre de saint Paul Apôtre aux Ephésiens 4, 1-6

Frères, je vous encourage à suivre fidèlement l’appel que vous avez reçu de Dieu : ayez beaucoup d’humilité, de douceur et de patience, supportez-vous les uns les autres avec amour ; ayez à coeur de garder l’unité dans l’Esprit par le lien de la paix. Comme votre vocation vous a tous appelés à une seule espérance, de même, il n’y a qu’un seul Corps et un seul Esprit. Il n’y a qu‘un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême, un seul Dieu et Père de tous, qui règne au-dessus de tous, par tous, et en tous.

10 – Construire le peuple de Dieu
Lecture de la première lettre de saint Pierre Apôtre 2, 4-5, 9-10
Frères, approchez-vous du Seigneur Jésus : il est la pierre vivante, que les hommes ont éliminé, mais que Dieu a choisie parce qu’il en connaît la valeur. Vous aussi, soyez les pierres vivantes qui servent à construire le Temple spirituel, et vous serez le sacerdoce saint, présentant des offrandes spirituelles que Dieu pourra accepter à cause du Christ Jésus. Vous êtes la race choisie, le sacerdoce royal, la nation sainte, le peuple qui appartient à Dieu vous êtes donc chargés d’annoncer les merveilles de celui qui vous a appelé des ténèbres à son admirable lumière. Car autrefois vous n’étiez pas son peuple, mais aujourd’hui vous êtes le peuple de Dieu. Vous étiez privés d ‘amour, mais aujourd’hui Dieu vous a montré son amour.

11 – Ceux qui aiment connaissent Dieu
1ère lettre de Saint Jean 4,7-12

 Celui qui n’aime pas ne connaît pas Dieu, car Dieu est amour. Voici comment Dieu a manifesté son amour parmi nous : Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde pour que nous vivions par lui. Voici à quoi se reconnaît l’amour: ce n’est pas nous qui avons aimé Dieu ; c’est lui qui nous a aimés,  et il a envoyé son Fils pour nous délivrer de notre péché. Mes bien-aimés, puisque Dieu nous a tant aimés,nous devons nous aussi nous aimer les uns les autres. Dieu, personne ne l’a jamais vu, mais si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous et son amour atteint en nous sa perfection.

Choix de l’Evangile

Ces Evangiles sont extraits de l’album Fête et Saison, la numérotation suivante suit l’ordre de l’album.

12 – Baptiser, un ordre du Christ
Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu (28, 18-20)
Au temps de Pâques, Jésus ressuscité adressa ces paroles aux Apôtres : « Tout pouvoir m’a été donné au ciel et sur la terre. Allez donc ! De toutes les nations faites des disciples, Baptisez- les au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit ; et apprenez-leur à garder tous les commandements que je vous ai donnés. Et moi, je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde. »

13 – « Tu es mon Fils bien-aimé »
Evangile de Jésus-Christ selon saint Marc (1, 9-11)
Jésus vint de Nazareth, ville de Galilée, et se fit baptiser par Jean dans le Jourdain. Au moment où il sortait de l’eau, Jésus vit le ciel se déchirer et l’Esprit descendre sur lui comme une colombe. Du ciel, une voix se fit entendre : « C’est toi mon Fils bien-aimé ; en toi j’ai mis tout mon amour. » Il les embrassait et les bénissait en leur imposant les mains.

14 – Ressemblez aux enfants
Evangile de Jésus-Christ selon saint Marc (10, 13-16)
On présentait à Jésus des enfants pour les lui faire toucher ; mais les disciples les écartèrent vivement. Voyant cela, Jésus se fâcha et leur dit : « Laissez les enfants venir à moi. Ne les empêchez pas, car le royaume de Dieu est à ceux qui leur ressemblent. Amen, je vous le dis : celui qui n’accueille pas le royaume de Dieu à la manière des enfants n’y rentrera pas. »

15 – Tu aimeras…
Evangile de Jésus-Christ selon saint Marc (12, 28-31)
Un scribe s’avança vers Jésus pour lui demander : « Quel est le premier de tous les commandements ? » Jésus lui fit cette réponse : « Voici le premier : Ecoute, Israël : Le Seigneur notre Dieu est l’unique Seigneur. Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton coeur, de toute ton âme, de tout ton esprit et de toute ta force. Voici le second : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Il n’y a pas de commandement plus grand que ceux-là. »

16 – Un Dieu qui se révèle aux tout-petits
Evangile de Jésus-Christ selon saint Luc (10, 21-22)

Jésus, exultant de joie sous l’action de l’Esprit Saint, dit : « Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange : ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l’as révélé aux tout-petits. Oui, Père, tu l’as voulu ainsi dans ta bonté. Tout m’a été confié par mon Père ; personne ne connaît qui est le Fils, sinon le Père, et personne ne connaît qui est le Père, sinon le Fils et celui à qui le Fils veut le révéler. »

17 – Une nouvelle naissance ?
Evangile de Jésus-Christ selon saint Jean (3, 1- 6)
Il y avait un pharisien nommé Nicodème ; c’était un notable parmi les Juifs. Il vint trouver Jésus pendant la nuit, il lui dit : « Rabbi, nous le savons bien, c’est de la part de Dieu que tu es venu nous instruire, car aucun homme ne peut accomplir les signes que tu accomplis si Dieu n’est pas avec lui. » Jésus lui répondit : « Amen, amen, je te le dis : personne, à moins de renaître, ne peut voir le règne de Dieu. » Nicodème lui répliqua : « Comment est-il possible de naître quand on est déjà vieux ? Est-ce qu’on peut rentrer dans le sein de sa mère pour naître une seconde fois ? » Jésus répondit : Amen, amen, je te le dis : personne, à moins de naître de l’eau et de l’Esprit, ne peut entrer dans le royaume de Dieu. Ce qui est né de la chair n’est que chair ; ce qui est né de l’Esprit est Esprit. »

18 – L’eau de la vie, cadeau de Dieu
Evangile de Jésus-Christ selon saint Jean (4, 5-14)
Jésus arrivait à une ville de Samarie appelée Sykar, près du terrain que Jacob avait donné à son fils Joseph, et où se trouve le puits de Jacob. Jésus, fatigué par la route, s ‘était assis là, au bord du puits. Il était environ midi. Arrive une femme de Samarie qui venait puiser de l’eau. Jésus lui dit : «Donne moi à boire.» (En effet, ses disciples étaient partis à la ville pour acheter de quoi manger.) La Samaritaine lui dit : « Comment ! Toi qui est Juif, tu me demandes à boire, à moi, une Samaritaine ?» (En effet les juifs ne veulent rien avoir en commun avec les Samaritains.)   Jésus lui répondit : « Si tu savais le don de Dieu, si tu connaissais celui qui te dit : « Donne-moi à boire », c’est toi qui lui aurais demandé, et il t’aurait donné de l’eau vive. » Elle lui dit : « Seigneur, tu n’as rien pour puiser, et le puits est profond ; avec quoi prendrais-tu l’eau vive ? Serais-tu plus grand que notre père Jacob qui nous a donné ce puits, et qui en a bu lui-même, avec ses fils et ses bêtes ? » Jésus lui répondit : « Tout homme qui boit de cette eau aura encore soif ; mais celui qui boira de l ‘eau que moi je lui donnerai n’aura plus jamais soif ; et l’eau que je lui donnerai deviendra en lui source jaillissante pour la vie éternelle. »

19 – L’attrait du Père
Evangile de Jésus-Christ selon saint Jean (6, 44-47)
Après avoir multiplié les pains, Jésus disait à la foule : « Personne ne peut venir à moi, si le Père qui m’a envoyé ne l’attire vers moi, et moi, je le ressusciterai au dernier jour. Il est écrit dans les prophètes : Ils seront tous instruits par Dieu lui-même. Tout homme qui écoute les enseignements du Père Vient à moi. Certes, personne n’a jamais vu le Père, sinon celui qui vent de Dieu : celui-là seul a vu le Père. Amen, amen, je vous le dis : celui qui croit en moi a la vie éternelle. »

20 – « Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi ! »
Evangile de Jésus-Christ selon saint Jean (7, 37 b-39 a)
Jésus, debout dans le temple de Jérusalem, s’écria : « Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi, et qu’il boive, celui qui croit en moi ! Comme dit l’Ecriture : des fleuves d’eau vive jailliront de son coeur. » En disant cela, il parlait de l’Esprit-Saint, L’Esprit que devaient recevoir ceux qui croiraient en Jésus.

21 – Celui qui nous ouvre les yeux
Evangile de Jésus-Christ selon saint Jean (9, 1-7)
En sortant du Temple, Jésus vit sur son passage un homme qui était aveugle de naissance. Ses disciples l’interrogèrent : « Rabbi, pourquoi cet homme est-il né aveugle ? Est-ce lui qui a péché, ou bien ses parents ? » Jésus répondit : « Ni lui, ni ses parents. Mais l’action de Dieu devait se manifesté en lui. Il nous faut réaliser l’action de celui qui m’a envoyé, pendant qu’il fait encore jour ; déjà la nuit approche, et personne ne pourra plus agir. Tant que je suis dans le monde, je suis la lumière du monde. » Cela dit, il cracha sur le sol et, avec la salive, il fit de la boue qu’il appliqua sur les yeux de l’aveugle, et il lui dit : « Va te laver à la piscine de Siloé » (ce nom signifie « Envoyé»). L’aveugle y alla donc, et il se lava ; quand il revint, il voyait.

Explication

« Telle est l’œuvre que le Fils doit accomplir au nom de celui qui l’a envoyé : il est la vraie lumière qui, en venant dans le monde, illumine tout homme » (Jn 1, 9). Quiconque est plongé dans la piscine baptismale est greffé sur le Christ, source de vie ; par sa lumière, il voit la lumière.

22 – Pour que vous soyez comblés de joie
Evangile de Jésus-Christ selon saint Jean 15, 1-11
À l’heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples :  » Moi, je suis la vraie vigne, et mon Père est le vigneron. Tout sarment qui est en moi mais qui ne porte pas de fruit, mon Père l’enlève ; tout sarment qui donne du fruit, il le nettoie, pour qu’il en donne davantage. Mais vous, déjà vous voici nets et purifiés grâce à la parole que je vous ai dite : Demeurez en moi, comme moi en vous. De même que le sarment ne peut pas porter du fruit par lui-même s’il ne demeure pas sur la vigne, de même vous non plus, si vous ne demeurez pas en moi. Moi, je suis la vigne, et vous, les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure, celui-là donne beaucoup de fruit, car, en dehors de moi, vous ne pouvez rien faire. Si quelqu’un ne demeure pas en moi, il est comme un sarment qu’on a jeté dehors, et qui se dessèche. Les sarments secs, on les ramasse, on les jette au feu, et ils brûlent. Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez tout ce que vous voudrez, et vous l’obtiendrez. Ce qui fait la gloire de mon père, c’ est que vous donniez beaucoup de fruit : ainsi, vous serez pour moi des disciples. Comme le père m’a aimé, moi aussi je vous ai aimés. Demeurez dans mon amour. Si vous êtes fidèles à mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, comme moi, j’ai gardé fidèlement les commandements de mon père, et je demeure dans son amour.  Je vous ai dit cela pour que ma joie soit en vous, et que vous soyez comblés de joie. « 

23 – Un don qui mène à la vie
Evangile de Jésus-Christ selon saint Jean 19, 31-35
Jésus venait de mourir sur la croix. Comme c’était le vendredi, il ne fallait pas laisser les corps en croix durant le sabbat, (d’autant plus que ce sabbat était le grand jour de la Pâque). Aussi les Juifs demandèrent à Pilate qu’on enlève les corps   après leur avoir brisé les jambes. Des soldats allèrent donc briser les jambes du premier, puis du deuxième des condamnés que l’on avait crucifiés avec Jésus. Quand ils arrivèrent à celui-ci, voyant qu’il était déjà mort, ils ne lui brisèrent pas les jambes, mais un des soldats avec sa lance lui perça le côté ; et aussitôt, il en sortit du sang et de l’eau. Celui qui a vu rend témoignage, afin que vous croyiez vous aussi. (Son témoignage est véridique ; et le Seigneur sait qu’il dit vrai.)

 chants d’accueil – chants de méditation – chants de l’eau – chants à Marie – Chants d’envoi

 

ciquez ici 3

pour  vous connecter sur notre Extranet   

L’accès de la page « Chants de Baptême »,  étant réservé aux parents des futurs baptisés des paroisses de la Visitation, Saint Gilles, Sainte Thérèse et Sainte Anne, vous avez  besoin  d’un identifiant et mot de passe que vous pouvez nous demander par mail : contact@doyennefougeres.fr ou par tél : 02.99.99.04.87

 bapteme-logo

Vous pouvez fabriquer votre livret en vous inspirant de ce modèle. Nous le proposons simplement à titre d’exemple.

Cliquez sur ce lien : livret type pour préparer la 2ème rencontre