Se former : programme de l’IFT 2019-2020

Le Pape François invite toute l’Eglise à faire du mois d’octobre 2019 un « mois missionnaire extraordinaire ». Présentation du programme par Thomas Gueydier, directeur de l’IFT.

La programmation des Mercredis de l’IFT pour l’année 2019-2020 a été pensée en conséquence. D’abord, en octobre, les Pères du Séminaire nous aideront à mieux cerner les enjeux actuels de l’évangélisation. Ensuite, en novembre et en décembre, il sera respectivement question d’écologie et, avec Mgr d’Ornellas, de bioéthique, deux grands domaines dans lesquels les chrétiens sont appelés à s’engager aujourd’hui, en France tout particulièrement. Puis, en janvier, nous méditerons sur le mystère de l’Eglise avec Mgr Joly. Une autre série de Mercredis de l’IFT traitera, en février, d’une réalité spirituelle inhérente à l’annonce de la Bonne nouvelle : le Pardon, tandis qu’en mars, nous nous intéresserons aux milieux populaires afin de nous demander comment agir aux côtés de ceux que notre société laisse souvent sur le bord du chemin. Enfin, un seul et unique Mercredi de l’IFT fera dialoguer, en avril, foi et culture, en lien avec le festival rennais Mythos dédié aux « paroles contemporaines ». Les disciples du Logos ont des choses à dire !

Outre les Mercredis de l’IFT, un cours du soir, assuré par Benoît Ruault, est programmé cette année à l’IFT. Il aura lieu le mardi, au 1er semestre. Il montrera comment une juste compréhension du corps humain, tel que l’anthropologie chrétienne nous le fait contempler, permet de vivre notre foi de manière unifiée mais aussi de rendre compte de l’Espérance qui est en nous (1 P. 3, 15), à une époque où les interrogations portant sur l’identité sexuelle, par exemple, occupent le devant de la scène.

Parmi les cours du Séminaire Saint-Yves, ouverts et proposés aux personnes inscrites à l’IFT, quelques sessions de cours, ramassées sur plusieurs jours, s’avèrent particulièrement adaptées à certains emplois du temps. Celles-ci portent sur l’Islam et le judaïsme, sur la philosophie de l’être et le divin dans la tradition platonicienne ou encore, pour ceux qui ont déjà des prérequis, sur le mystère d’Israël.

A noter aussi une journée d’étude ouverte à tous sur l’écologie avec Fabien Revol, de l’Université catholique de Lyon, le 22 novembre 2019, en lien avec les Mercredis de l’IFT de ce mois.

Comme d’habitude – hormis le cours du mardi soir et les Mercredis de l’IFT – un rendez-vous est nécessaire pour l’inscription afin de pouvoir construire un itinéraire de formation cohérent pour chacun. D’éventuels problèmes financiers seront pris en compte.

On l’aura compris, c’est bel et bien sous l’impulsion du « mois missionnaire extraordinaire » voulu par le Pape François que l’année 2019-2020 se déroulera à l’IFT. Plus que jamais, nous sommes appelés à ne jamais dissocier formation et évangélisation. Vaines sont nos méditations, vaines sont nos connaissances, vains sont tous nos apprentissages s’ils ne nous mènent pas au cœur du monde afin de témoigner de l’Amour du Dieu vivant !

Programme de l’IFT 2019-2020 :

Les Mercredis de l’IFT

« Gardons la douce et réconfortante joie d’évangéliser ! » (S. Paul VI)

A l’occasion du « mois extraordinaire de la Mission » voulu par le Pape
Mercredis 2, 9 et 16 octobre 2019 de 20h30 à 22h avec les Pères du Séminaire Saint-Yves
Évangéliser : option ou vocation ?
+ Mercredi 2 octobre 2019, 20h30
P. Erwan BARRAUD
Évangéliser dans la modernité
+ Mercredi 9 octobre 2019, 20h30
P. Dominique LAGNEAU, s.j.
Des minorités créatives qui évangélisent ?
+ Mercredi 16 octobre 2018, 20h30
P. Pierre de COINTET

Création, écologie, conversion

Mercredis 13, 20 et 27 novembre 2019 de 20h30 à 22h avec le P. Erwan BARRAUD
La Création : une bonne nouvelle ?
+ Mercredi 13 novembre 2019, 20h30
L’écologie intégrale : une notion polémique ?
+ Mercredi 20 novembre 2019, 20h30
Pour une « conversion écologique »
+ Mercredi 27 novembre 2019, 20h30

Bioéthique : quelle société voulons-nous ?

Mercredis 4, 11 et 18 décembre 2019, de 20h30 à 22h avec Mgr Pierre d’ORNELLAS, Jean MATOS et d’autres intervenants
La technique face à la fragilité
+ Mercredi 4 décembre 2019, 20h30
Les désirs face aux limites
+ Mercredi 11 décembre 2019, 20h30
Une fécondité pour toute vie
+ Mercredi 18 décembre 2019, 20h30

Qu’en est-il de l’Eglise aujourd’hui ?

Mercredis 8, 15 et 22 janvier 2020 de 20h30 à 22h avec Mgr Alexandre JOLY
L’Église corps du Christ
+ Mercredis 8 janvier 2020 de 20h30
L’Église épouse du Christ
+ Mercredis 15 janvier 2020 de 20h30
L’Église, entre réforme et conversion
+ Mercredis 22 janvier 2020 de 20h30

Le Pardon

Mercredis 5-12 février et 4 mars 2020 de 20h30 à 22h avec le P. Hervé HUET
Peut-on tout pardonner ?
+ Mercredi 5 février 2020, 20h30
70×7 fois ?
+ Mercredi 12 février 2020, 20h30
« Je te pardonne tous tes péchés. »
+ Mercredi 4 mars 2020, 20h30

Avons-nous oublié les milieux populaires ?

Mercredis 11, 18 et 25 mars 2020 avec la Mission ouvrière
Accepter de voir
+ Mercredi 11 mars 2020, 20h30
Juger à la lumière de l’Évangile
+ Mercredi 18 mars 2020, 20h30
Agir avec…
+ Mercredi 25 mars 2020, 20h30

Mythos et Logos : la Parole dans tous ses états

En lien avec le Festival Mythos, à Notre-Dame en Saint Melaine
+ Mercredi 1er avril 2020, à 20h30

> Écoutez la présentation des cours de l’IFT par Thomas Gueydier

Trois questions à
Vendredi 30 août 2019 à 7h40
Durée émission : 4 min
Présentée par Maurice Thuriau

Le cours du mardi soir

« Rendez donc gloire à Dieu dans votre corps » (1 Co 6, 20) par Benoît RUAULT (67.50 €)

L’être humain est une personne incarnée : sans corps, elle n’existerait pas ; par le corps, elle est liée à la matérialité du monde. C’est pourquoi l’expérience du corps est toujours double : nous avons avec notre corps une relation à la fois instrumentale et constitutive. Notre peau, à la fois, éprouve et donne le plaisir de la caresse, de même qu’elle subit aussi la douleur de la brûlure du feu ou la morsure du froid. Notre corps magnifie la vie et ses possibilités mais, dans sa vulnérabilité, proclame aussi notre mort future et notre finitude. Ainsi notre corps est donc tout à fois ce corps que nous « avons » et celui que nous « sommes » : « On considère sa main sur la table, et il en résulte toujours une stupeur philosophique, écrit Paul Valéry. Je suis dans cette main et je n’y suis pas. Elle est moi et non-moi.» (P. Valéry, Tel quel, in Œuvres). C’est ce que nous livre, dans son mystère, l’expérience que nous faisons tous de notre propre « chair ». Aussi est-ce à la lumière de la Révélation chrétienne qui, en sa sève biblique et son anthropologie, investit le corps avec tout ce qui le fait « charnel » d’une dignité et d’une gloire inouïes en le proclamant « Temple de l’Esprit » promis à la résurrection, que ce cours se propose de chercher des repères dans la tradition philosophique pour décrypter les paradoxes qui entourent notre condition charnelle dans la complexité des débats éthiques et « sociétaux » que soulève aujourd’hui le statut du corps de l’homme et de la femme.
+ Mardi soir de 20h30 à 22h :17-24/09; 1-8-15/10; 5-12-19-26/11; 3-10-17/12; 7-14-21-28/01; 4-11/02 (inscription lors de la première séance de cours)

Les sessions de cours

Connaissance de l’islam (initiation) par P. Jean-Louis DÉCLAIS (12.50 €)

L’intérêt pour les autres religions dans notre société grandit de jour en jour, pour différentes raisons d’ailleurs. Cet intérêt est d’autant plus grand lorsqu’il s’agit de l’islam. Ce cours propose de découvrir les origines de l’islam, son fondateur, sa doctrine et sa loi. Une étude des origines est seule capable de donner des clefs pour comprendre l’aujourd’hui. Nous verrons ensuite quels liens peuvent exister avec le judaïsme et le christianisme, et enfin où en est le dialogue islamo-chrétien.
+ 1er semestre, toute la journée, 21-22-23/01

Connaissance du judaïsme (initiation) par P. Michel REMAUD (12.50 €)

La session permettra de présenter l’esprit et les méthodes de la lecture juive de la Bible. Il montrera, à partir de quelques exemples, comment cette tradition peut éclairer le Nouveau Testament.
+ 1er semestre, toute la journée, 2-3-4/10

Le mystère d’Israël (approfondissement) par Sr. Marie-David WEILL, csj (12.50 €)

En reconnaissant « les prémices de sa foi et de son élection » en Israël, l’Église se reconnaît indéfectiblement liée au « peuple avec lequel Dieu, dans sa miséricorde indicible, a daigné conclure l’antique Alliance » et « de qui est né, selon la chair, le Christ » (Nostra aetate, 4). Cette déclaration du concile Vatican II a résolument inscrit les rapports entre l’Église catholique et le peuple juif dans un cadre théologique novateur et donné une impulsion décisive aux recherches doctrinales et au dialogue fraternel, souvent si malmené par l’histoire. À travers l’Écriture, les commencements juifs de l’Église, quelques auteurs choisis et les textes récents de la commission pour les relations religieuses avec le judaïsme, nous chercherons à comprendre quel regard la foi au Christ, Messie d’Israël mort et ressuscité pour le salut de tous, nous entraîne à porter sur le mystère d’Israël et la permanence de sa vocation dans l’histoire des hommes.
+ 2nd semestre, toute la journée, 30/04-1/05

Les cours d'initiation

Aimer la Vérité

Anthropologie philosophique – Avec et pour autrui par M. Benoît RUAULT (112.50 €)
Puisque la philosophie aborde les questions fondamentales de l’existence de l’homme, ce cours d’anthropologie cherche à approfondir prioritairement celle de la constitution de l’intersubjectivité et des différentes modalités de notre relation à autrui dans leurs dimensions affective, sociale, politique, éthique et spirituelle. Dans la conscience de sa dignité inaliénable, nous méditerons sur le mystère de la personne humaine en son être sexué, confrontée à l’épreuve de la souffrance et de sa vulnérabilité radicale, mais appelée à la joie de la rencontre et de la communion.
+ 1er semestre, lundi matin, 16-23-30/09, 7-14/10, 11-18-25/11, 2-9-16/12, 6-13-20-27/01

Lecture de saint Augustin d’un point de vue philosophique par M. Yvonnick-Pierre MARTIN (140.00 €)

Augustin nous offre une triple « confession » de louange, de foi et de faute. Son parcours, à la fois existentiel et intellectuel, lui a fait redécouvrir le Christ après une triple traversée purifiante : celle du manichéisme (d’où vient le mal ?), celle du scepticisme (y a-t-il une vérité accessible aux hommes ?), celle du néo-platonisme (qui l’aidera à convertir son intelligence, loin de tout matérialisme, mais sans convertir sa volonté). Seront abordées, outre la question métaphysique du mal, celle de la création du cosmos et de la nature du temps, ainsi qu’une phénoménologie de la mémoire et de la volonté. La lecture intégrale des Confessions nous montrera comment l’Évangile a été reçu, non sans résistance, par un chrétien formé à une culture philosophique et religieuse qui ne s’y prêtait pas a priori, celle de l’Antiquité tardive gréco-latine. Ensuite nous présenterons les deux objectifs du De Trinitate : 1) penser Dieu en son essence à partir de son auto-révélation (scripturaire), 2) chercher des « traces » vivantes de la Trinité divine dans la créature humaine. Enfin, avec La Cité de Dieu, nous réfléchirons sur la signification des « deux cités », la terrestre et la céleste, et sur la notion de « république ». Chacun des cours sera étayé d’un ou plusieurs polycopiés qui permettront un approfondissement de la pensée d’Augustin.
+ Cours annuel, 1er semestre, jeudi après-midi, 19-26/09, 10-17/10, 14-21-28/11, 5-12-19/12
2nd semestre, mardi matin, 25/02, 3-10-17-24-31/03, 21/04, 5-19/05, 2-9-16/06

Parcours d’histoire de la philosophie (I) par Mme Catherine LE PICHON (90.00 €)

Ce parcours sur 2 ans, années A et B, propose une présentation générale d’auteurs majeurs de la philosophie occidentale. L’objectif de l’année A sera d’étudier la période des origines de la philosophie dans la Grèce Antique jusqu’à l’entrée dans le Moyen-Âge. En abordant quelques-unes des questions fondamentales sur l’homme et le monde et la manière dont elles y ont répondu, nous entrerons dans les grandes pensées de Socrate, Platon, Aristote, et dans celle des stoïciens.
+ 1er semestre, vendredi matin, 20-27/09, 18/10, 15-29/11, 6-13-20/12, 17-24-31/01

La philosophie de l’être, regards croisés antiques et contemporains par M. Bertrand HAM (75.00 €)

Si, selon Aristote, l’être se dit en de multiples acceptions, une philosophie de l’être ne saurait proposer un discours univoque. L’Antiquité révèle que la philosophie de l’être ressort d’une certaine façon d’appréhender la réalité complexe et d’en traduire, dans un langage intelligible, le propos silencieux. L’homme contemporain ne saurait échapper à la question délicate de son mode d’être au monde. Cette session voudrait y réfléchir.
+ 1er semestre, toute la journée, 15/01, 29-30/01, 28-29-30/04

Le divin dans la tradition philosophique platonicienne. Plotin : Théologie philosophique et mystique par M. Bertrand HAM (37.50 €)

La conception du divin chez le philosophe néoplatonicien Plotin se situe à la confluence de la tradition platonicienne de l’Un-Bien, principe transcendant et ineffable de la République et du Parménide, et de la tradition aristotélicienne de l’Intellect divin, Pensée de la pensée de Métaphysique XII. L’originalité de Plotin est d’avoir fait procéder cet Intellect d’Aristote, assimilé à l’Etre du Sophiste de Platon, archétype de tous les êtres inférieurs, de cet Un transcendant l’être et la pensée. Mais les efforts de Plotin pour décrire cette procession se doublent constamment d’une invitation de l’âme au retour à son origine : la spéculation sur le divin comme principe du monde est mise au service d’une mystique. Ces deux aspects de la pensée néoplatonicienne n’ont pas manqué de séduire, inspirer ou interroger les théologiens chrétiens.
+ 2nd semestre, toute la journée, 26-27-28/05

Anthropologie philosophique – L’Etre comme don par P. Dominique LAGNEAU (72.50 €)

Le P. Albert Chapelle, sj, (1929-2003) fut un philosophe et un théologien. Selon sa propre formule, « la Révélation donne à penser », il a déployé aussi une philosophie originale. A ses yeux, élaborer une philosophie incapable de penser la révélation serait impuissance, infirmité. Aussi, l’anthropologie doit ainsi s’articuler avec le donné chrétien et se faire métaphysique. Branchée sur l’Être et au-delà de la seule description du vécu par la phénoménologie qui reste rivée au sujet comme source de tout le sens, elle décrit l’humain comme être de manque et de besoin mais ouvert à ce qui lui vient d’ailleurs. La liberté est dès lors, positivement, réception de l’Être. Cette vision ré-unifiante, ré-conciliante, renouvelle l’étude du langage, de la société et du corps ; elle reformule la question de la finitude qui est un accomplissement dans la mesure où la liberté, découvrant sa vulnérabilité, consent à l’attente de ce qui l’accomplit.
+ 2nd semestre, 28j/02, 4 a.m-5 m-11-13 m-19 m-20 m-25 a.m-27 m/03, 1 m-2 a.m-3 a.m/04

Adhérer à la Parole de Dieu
L’Ecriture divinement inspirée

Lecture de l’Evangile selon saint Marc par P. Luc PIALOUX (75.00 €)

Dès le premier verset de son évangile, Marc présente qui est véritablement Jésus : Il est le « Christ Fils de Dieu » (Mc 1,1). Le récit de Marc est alors ponctué par la reconnaissance progressive de l’identité de Jésus : Il est d’abord proclamé « Christ » par Pierre, un juif (8,29) puis « Fils de Dieu » par le centurion romain, un païen (15,39). Cet évangile propose ainsi aux disciples un véritable itinéraire, que nous essayerons de découvrir à notre tour, pour entrer dans la foi en Jésus Christ Fils de Dieu.
+ 1er semestre, vendredi ou mardi après-midi, 20-27/09, 8-11/10, 15-29/11,3-6-10-13-20/12, 14-17-24-31/01

Les Psaumes par P. Henri VALLANÇON (75.00 €)

Chaque psaume porte la mémoire de la prière d’Israël – prière du peuple juif, de Jésus et de l’Eglise. Le Psautier est aussi « un livre, au sens plein du terme, dont la forme même est porteuse d’une intention théologique qui rejaillit sur la signification des pièces individuelles » (JM Auwers). Les principaux psaumes seront analysés, à partir de leur position dans la structure globale du Psautier et de leur réception dans le Nouveau Testament.
+ 2nd semestre, lundi ou mardi après-midi, 16-17-23-24-30-31/03, 21/04, 5-19/05, 1-2-8-9-15-16/06

Les Actes des Apôtres par P. Loïc LE QUELLEC (82.50 €)

Après avoir situé le livre des Actes dans la perspective théologique de Luc, établi les grandes articulations de l’ouvrage et examiné la prédication apostolique tant près des juifs que des païens, nous présenterons les voyages missionnaires de saint Paul et, à cette occasion, nous ébaucherons une présentation des lettres pauliniennes.
+ 2nd semestre, lundi matin, 24/02, 2-9-16-23-30/03, 20-27/04, 4-25/05, 1/06

La Tradition et le Magistère assistés par l’Esprit

La Révélation divine par Mgr Pierre d’ORNELLAS (75.00 €)

Après avoir montré comment la Révélation ne se réduit ni à l’Écriture ni à la Tradition, ce cours précisera, avec le Magistère, comment toutes deux sont indispensables à la compréhension du mystère, qu’elles transmettent sans le circonscrire. Un bref panorama de l’histoire de la rédaction et des interprétations scripturaires, puis des questionnements herméneutiques plus récents, mènera à l’étude de Dei Verbum, qui manifeste comment l’Esprit continue d’assister l’Église dans sa réception de la vie divine transmise par le Christ, via notamment l’étude de la théologie.
+ 1er semestre, mercredi matin, 18-25/09, 9-16/10, 13-20-27/11, 4-11-18/12

Les Pères de l’Eglise par P. Emmanuel GEFFRAY (75.00 €)

Les Pères de l’Eglise sont nos frères aînés dans la foi et dans la vie chrétienne. Ils sont aussi les premiers commentateurs de l’Ecriture Sainte qui fut la règle de leur mission. Or, « l’Eglise, instruite par le Saint Esprit, s’efforce d’arriver à obtenir une connaissance de jour en jour plus profonde des Saintes Ecritures, […], c’est pourquoi elle encourage […] l’études des saints Pères de l’Orient et de l’Occident » (Dei Verbum 23).
+ 1er semestre, jeudi matin, 19-26/09, 10-17/10, 14-21-28/11, 5-12-19/12

Méthodologie biblique par M. Thomas GUEYDIER (22.50 €)

A partir du document « Interprétation de la Bible dans l’Eglise » de la Commission Biblique pontificale, il s’agira de découvrir les différentes méthodes et approches pour l’interprétation : méthode historico-critique, nouvelles méthodes d’analyse littéraire (rhétorique, narrative, sémiotique), approches basées sur la tradition et sur les sciences humaines, approches contextuelles.
+ 1er semestre, mardi matin, 26/11, 3-10/12

La liturgie, source et sommet par P. Philippe HÉBERT (75.00 €)

« Une formation liturgique digne de ce nom ne consiste pas à apprendre et à expérimenter diverses activités extérieures, mais à comprendre la liturgie de l’intérieur ; à s’approcher de la puissance transformatrice de Dieu qui, à travers l’événement liturgique, a pour fin de nous transformer et de transformer le monde. » (Joseph RATZINGER, L’esprit de la liturgie, Genève, Ad solem, 2001, p.140) Le cours se propose d’entrer dans une intelligence de la liturgie, source et sommet de la vie chrétienne (cf. Sacrosanctum Concilium, 10), action du Christ qui réalise l’Alliance nouvelle par, avec et en son Eglise. A partir du fondement historique du cycle liturgique, nous mobiliserons les ressources théologiques, spirituelles et anthropologiques permettant de comprendre la réforme liturgique entreprise à la demande du concile Vatican II. + 2nd semestre, vendredi matin, 24/04, 1-8-22-29/05, 5-11-12-18-19/06

Théologie morale fondamentale (I) : fondements bibliques de l’agir chrétien par P. Olivier LE PAGE (75.00 €)

« L’Ecriture sainte, âme de la théologie morale ! ». Cette célèbre formule de Léon XIII fut reprise par le Concile Vatican II pour donner l’axe programmatique d’un renouvellement de la théologie morale à la lumière de l’Ecriture Sainte. Après une introduction sur l’enjeu de la théologie morale et les quatre sens de l’Ecriture Sainte, nous verrons comment, même si elle n’est pas d’emblée une « science théologique et morale », l’Ecriture peut en être pourtant la source. Dans cette perspective, il s’agira d’expliciter les fondements bibliques de la vie morale en scrutant les grands textes de la Première Alliance, la Torah, les prophètes, les sages, puis leur achèvement dans les Evangiles et les Epîtres.
+ 2nd semestre, jeudi, toute la journée, 27/02, 12-26/03, 23/04, 7/05, 4/06

Du XVIe siècle à nos jours par P. Bernard HEUDRÉ (92.50 €)

Le désir de Réforme dans l’Eglise s’exprime de plus en plus fortement dès la fin du XVe siècle. Luther et Calvin entrent en rupture. Rome répond par le Concile de Trente (1545-1563) ouvrant une nouvelle page de l’histoire du catholicisme. Le choc de la Révolution française ne brise pas l’élan manifesté aux XVIIe et XVIIIe siècles, mais le dialogue avec le monde issu de cette Révolution s’établit difficilement. Les mouvements de laïcs, le dynamisme missionnaire, le renouveau théologique et spirituel préparent Vatican II et une nouvelle page de l’histoire de l’Eglise catholique, en fidélité à toute la tradition.
+ 2nd semestre, mercredi matin, 4-11-18-25/03, 1-22j/04, 6j-20/05, 3-10-17/06

Les cours d'approfondissement

Aimer la Vérité

Philosophie de la religion – Face aux « maîtres du soupçon » par M. Benoît RUAULT et M. Thomas GUEYDIER (90.00 €)

Forgée par le philosophe rennais Paul Ricoeur, l’expression « maîtres du soupçon » désigne trois penseurs qui auront fondamentalement remis en cause la religion et la morale : Karl Marx, Friedrich Nietzsche et Sigmund Freud. Le soupçon inoculé par ces trois grandes figures a gagné tout un pan de la culture contemporaine. Bon nombre d’écrivains contemporains, par exemple, développent ce qu’il convient d’appeler un véritable « soupçon littéraire » à l’endroit du christianisme, en particulier. Comment rendre compte de notre Espérance dans un tel contexte (1 P. 3, 15) ? Face cette suspicieuse aréopage, sur quel « dieu inconnu » fonder un témoignage digne de foi (Ac 17) ?
+ 2nd semestre, lundi matin, 24/02, 2-9-16-23-30/03, 27/04, 4-25/05, 1-8-15/06

Adhérer à la Parole de Dieu
L’Ecriture divinement inspirée

Le livre de l’Exode et le Pentateuque par P. Henri VALLANÇON (150.00 €)

Le cours indiquera les parallèles majeurs entre l’histoire racontée dans le Pentateuque et les vestiges archéologiques du Proche-Orient ancien exhumés depuis le 19e siècle. Les principales difficultés littéraires seront indiquées. Ces marques dans les textes sont les vestiges de l’histoire de leur rédaction, très étudiée par la recherche biblique moderne, et les portes d’entrée dans leur sens spirituel, scruté par les deux grandes exégèses traditionnelles, la juive et la chrétienne. Le cours tâchera d’intégrer ces différents aspects. Nous approfondirons particulièrement le livre de l’Exode.
+ 2nd semestre, mardi, toute la journée, 17-24-31/03, 20-21-/04, 5-19-20-26/05, 2-9-16/06

Lecture de l’Evangile selon Saint Luc par P. Loïc LE QUELLEC (75.00 €)

Ce cours vise à étudier le passage de la Bonne Nouvelle orale à la Bonne Nouvelle écrite à partir d’une lecture suivie de l’ensemble de l’Évangile selon saint Luc. Une attention particulière est portée à l’examen du problème synoptique ; composition des trois évangiles de Mt, Mc et Lc ; accents théologiques propres à chacun, notamment dans la présentation du Christ ; étude d’un choix de péricopes à l’aide de différentes méthodes d’exégèse (avec une réflexion sur les apports et les limites de chaque démarche).
+ 1er semestre, mardi matin, 17-24/09, 8-15/10, 12-19-26/11, 3-10-17/12

L’épître aux Hébreux par P. Loïc LE QUELLEC (52.50 €)

Ce cours propose une présentation générale de l’épître aux Hébreux : lecture de l’ensemble du texte ; exégèse de passages choisis ; réflexions sur la théologie de l’épître, notamment son apport pour la christologie.
+ 2nd semestre, mercredi matin, 4-11-18-25/03, 1-22-29/04

La Tradition et le Magistère assistés par l’Esprit

Christologie et sotériologie par P. Fabrice DOUÉRIN (102.50 €)

Face aux questions contemporaines sur Jésus de Nazareth, Pierre nous invite à « rendre raison de l’espérance qui est en [nous] » (1 P. 3, 15) : c’est pourquoi seront présentés quelques éléments de théologie fondamentale sur la crédibilité de l’acte de foi en Jésus-Christ. A la question de Jésus « Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je ? » (Mc 8, 29), nous y répondrons, dans un premier temps, en scrutant le mystère du Christ dans les saintes Ecritures, puis en découvrant comment la révélation biblique a été interprétée par la Tradition de l’Eglise (en particulier par les Pères et les conciles oecuméniques). Dans un second temps, nous exposerons une réflexion systématique sur la personne de Jésus-Christ : l’union hypostatique, et aussi la science, la conscience, la volonté, la liberté du Christ, entre autres. Dieu «veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la pleine connaissance de la vérité. En effet, il n’y a qu’un seul Dieu ; il n’y a aussi qu’un seul médiateur entre Dieu et les hommes : un homme, le Christ Jésus » (1 Tim. 2, 5). C’est pourquoi nous approfondirons la théologie de la médiation salvifique du Christ, les mystères de la vie du Christ (en tant que source de salut), le salut de l’homme et sa participation au mystère salvifique de Dieu.
+ 1er semestre, mercredi matin ou toute la journée (j), 18-25/09, 9-16j/10, 13j-20-27/11, 11j-18/12, 15j-29/01

Séminaire de christologie par P. Erwan BARRAUD et P. Fabrice DOUÉRIN (105.00 €)

+ 2nd semestre, jeudi matin, 27/02, 5-10-12-19-26/03, 2-23/04, 7-28/05, 4-11-18/06, 10/03

Mariologie par P. Dominique LAGNEAU (65.00 €)

La Vierge Marie tient une place unique dans l’histoire du salut. Les dogmes mariaux sont très importants pour notre foi car ils sont proprement théologiques, ils disent quelque chose du Christ, de Dieu et de notre salut. Depuis que sur la croix le Christ a confié Marie au disciple bien aimé, entrer dans la compréhension de la figure mariale nous aide également à découvrir plus profondément le mystère de l’église. Enfin, la spiritualité chrétienne a porté une grande attention à la dévotion mariale (prière, apparitions, etc.) et il conviendra d’en présenter l’histoire et la portée spirituelle et théologique.
+ 1er semestre, mardi après-midi, 17-24/09, 8-15/10, 12-19-26/11, 3-10-17/12, 7-14-28/01

Morale économique, politique et sociale par P. Armand GUÉZINGAR et P. Roger AFAN (47.50 €)

Ce cours est une porte d’entrée aux problématiques de la morale sociale, politique et économique. Ce champ de la théologie morale questionne les présupposés sur lesquels se fondent les systèmes, les institutions et les pratiques de la vie sociale, politique et économique, mais cherche aussi à développer des critères visant à offrir une évaluation morale de ces domaines. Ce cours s’appuiera en particulier sur l’Enseignement Social de l’Eglise.
+ 1er semestre, jeudi matin(*) et/ou après-midi, 19(*)-26(*)/09, 10(*)-17/10, 14-21/11, 12-19/12
(*) : P. Guézingar le matin, P. Afan l’après-midi.

Droit canonique – Normes générales par P. Philippe GREINER (75.00 €)

Après une présentation de l’histoire des sources du Droit canonique jusqu’à l’actuelle codification, tant celle de 1983 pour l’Eglise latine, que celle de 1990 pour les Eglises orientales catholiques, nous nous interrogerons sur le rapport fondamental entre Théologie et Droit Canonique. Partant de ces approches introductives, nous étudierons ensuite les Normes générales du Livre I du Code de 1983. Enfin, nous examinerons, au plan procédural, les procès en reconnaissance de nullité de mariage et leur réforme en Droit canonique latin selon le motu proprio du Pape François Mitis Judex Dominus Jesus du 15 août 2015.
+ 1er semestre, lundi matin, 16-23-30/09, 7-14/10, 11-18-25/11, 2-9/12

Les liturgies chrétiennes dans l’histoire par P. Philippe HÉBERT (25.00 €)

Dans l’histoire du christianisme, les évolutions de la liturgie ont toujours été liées à un contexte précis, tout à la fois culturel, économique et politique. Le cours abordera la naissance des liturgies dans les églises orientales mais surtout comment, en Occident, au fil des siècles et jusqu’à nos jours, la prière de l’Eglise a vu des mutations importantes et a été tributaire de plusieurs réformes. Les accents théologiques ont été variés mais la finalité est toujours restée la même : la sanctification de l’homme et la glorification de Dieu.
+ 1er semestre, lundi, toute la journée, 16/12, 6/01

Les Ecoles de spiritualité par Fr. Xavier LOPPINET (50.00 €)

Ce cours commencera par le grand tournant que représente dans l’histoire de la spiritualité la Devotio moderna et son livre emblématique, L’imitation de Jésus-Christ. Il étudiera ensuite les écoles spirituelles à la riche postérité : le Carmel réformé, le discernement ignatien, le foisonnant XVIIe siècle français ; le 19e et 20e siècles seront traités sous l’angle de la conversion et du récit de conversion (Thérèse de Lisieux, Charles de Foucauld, Edith Stein). Des ouvertures seront faites sur l’histoire propre de la spiritualité en Bretagne et Normandie (le P. Julien Maunoir ; le laïc Gaston de Renty).
+ 2nd semestre, vendredi après-midi ou toute la journée (j), 28/02, 20-27 j/03, 3j/04, 29/05, 5/06, 12/06

L’Eglise au temps des Réformes (16e-17e s.) par M. Georges PROVOST (60.00 €)

Le cours couvre la période v. 1500/v. 1700, autour de la notion de « Réforme » qui marque de manière indélébile l’Europe occidentale des 16e et 17e siècles. Après avoir exposé le contexte où s’enracinent tant la Réforme protestante que la Réforme catholique, une large place sera faite à la rupture de Martin Luther et à la ramification précoce des Eglises de la Réforme. Le concile de Trente sera envisagé dans sa double logique de « Contre-Réforme » et de « Réforme catholique ». Sans occulter le poids des divisions et des conflits (on évoquera notamment le jansénisme), le cours mettra plus particulièrement en valeur le dynamisme retrouvé de l’Eglise catholique, tant dans sa mission « interne » à l’égard des chrétiens de la vieille Europe que dans sa tâche d’évangélisation des Nouveaux Mondes. Deux séances seront consacrées cette « première mondialisation » du catholicisme, en soulignant la diversité des pastorales d’évangélisation, de la « table rase » mexicaine ou péruvienne aux « accommodements » débattus en Extrême-Orient.
+ 2nd semestre, lundi ou jeudi, après-midi, 2-9-12-16-23-30/03, 27/04, 4-25/05, 1-8-15/06

Études des langues anciennes

Hébreu par Mme Marie-Noëlle THONNIER (75.00 €)

+ Jours et heures communiqués à la fin du mois d’août

Grec par M. Patrick VIOLLE et Mme Dominique SANQUER (75.00 €)

+ Jours et heures communiqués à la fin du mois d’août

Latin par M. Patrick VIOLLE (75.00 €)

+ Jours et heures communiqués à la fin du mois d’août

Journée d'étude

L’Ecologie en question avec M. Fabien REVOL, titulaire de la Chaire Jean Bastaire Pour une vision chrétienne de l’écologie intégrale, de l’Université catholique de Lyon. (12.50 €)

+ Vendredi 22 novembre 2019