Diocèse de Rennes

Formations musique liturgique 2020-2021

Les formations prolongées suite à l’interruption en mars (covid-19)

  • Devenir chantre de l’assemblée (Saint Malo) : prolongée sur septembre, octobre et novembre
  • Solfège chanteur (Rennes) : prolongée sur septembre, octobre et novembre
  • Psalmodier (Rennes) : prolongée sur septembre, octobre et novembre

Les stages diocésains et interdiocésains

Les ensembles vocaux diocésains

  • L’ensemble vocal diocésain Psallite a repris ses répétitions depuis le 14 mai. Concerts programmés les 6 et 13 décembre et le 3 janvier.
  • Le Chœur diocésain reprendra ses répétitions en septembre. Les concerts 2020 sont reportés en 2021.
  • Le quatuor vocal de la maison diocésaine reprendra ses répétitions en septembre

Les 11 nouvelles formations

Principalement formulées par les membres de la commission diocésaine de musique liturgique
Sauf mention particulière les formations sont dispensées par Fabien Barxell, délégué diocésain.

◊ n°1 Renouvellement des répertoires (baptême, mariage, funérailles, grandes fêtes)

Le projet « Propositions diocésaines pour les célébrations du baptême, du mariage et des funérailles » (examen et validation en cours) sera disponible dans les mois qui viennent.

◊ n°2 Être chantre de l’assemblée sans accompagnement instrumental

Les organistes ont tendance à devenir « une espèce rare ou en voie de disparition ». Que devient le chantre de l’assemblée sans ce précieux compagnonnage ? Sans accompagnement comment acquérir de nouveaux repères pour ne pas se décourager ?

◊ n°3 Parler et chanter devant le micro

Percevoir sa propre voix en soi et au loin dans la nef n’est pas évident pour tout le monde : c’est en quelque sorte un dédoublement qui peut être troublant ! De nombreux points communs existent entre l’amplification de la voix parlée et de la voix chantée : la respiration, la gestion des pauses, l’articulation, le volume, sont autant de repères à maîtriser.

◊ n°4 Le chant du Gloria

Le Gloria est le texte qui a sans doute subi le plus grand nombre d’essais de transformations depuis Vatican II : nombreuses paraphrases, bouleversement de sa forme littéraire, etc.

Peut-on et veut-on revenir à sa forme hymnique originelle ? Avec quels outils musicaux ? Comment s’y prendre ?

◊ n°5 La grammaire du chant

Beaucoup de chantres se plaignent d’un manque d’autonomie et d’une trop grande dépendance à celui qui, devant son clavier, accompagne le chant. Dans notre pays l’enseignement du solfège a eu très longtemps une détestable réputation en étant centré sur la théorie et déconnecté de la pratique musicale. Il est pourtant la clé de cette autonomie tant désirée. Depuis quelques mois FB expérimente avec satisfaction une méthode spécialement conçue pour les chanteurs.

◊ n°6 L’orgue et les autres instruments

De nombreux organistes souffrent de ne pas être davantage impliqués dans un travail d’ensemble lorsque d’autres instruments jouent durant les liturgies.

Est-ce un malentendu ? Une impossibilité technique qui semble insurmontable ? Quelles sont les conditions qui pourraient favoriser une harmonieuse collaboration entre les instruments d’orchestre et l’instrument traditionnel de l’Église catholique ?

Principaux intervenants : P. Joseph Vũ Thái Hòa, curé de la Paroisse Sainte Croix de la Flume et auteur de nombreuses orchestrations de chants liturgiques – Guillaume Le Dréau, professeur au Conservatoire de Rennes et organiste de la cathédrale Saint Pierre (d’autres intervenants pourront être sollicités en fonction des situations particulières).

◊ n°7 Repères pour commencer à guider le chant de l’assemblée

Votre curé vous encourage à « guider » le chant de l’assemblée. Bien entendu vous êtes « pratiquant régulier » et vous aimez chanter, mais vous souhaiteriez être guidé pour vos premiers pas.

Comment acquérir la juste place liturgique et l’attitude utile à l’assemblée en fonction de ses qualités et aussi de ses manques ? Cette formation, complètement personnalisée, peut aussi répondre aux questionnements du chantre « expérimenté ».

◊ n°8 L’ »offertoire » : que faire de ce moment de la liturgie ?

Toutes sortes d’approches sont observées pour ce moment situé entre la liturgie de la Parole et la liturgie eucharistique. Que nous dit la réforme liturgique ? Quelles sont les possibilités liturgiques et musicales pour habiter ce moment ?

◊ n°9 Comment trouver la juste place d’un chant ?

L’ »amour » que l’on porte à un chant suffit-il à faire de lui un chant liturgique ? Et tout d’abord qu’est-ce que l’Église attend d’un chant liturgique ? Quelles pourraient être les questions utiles pour réaliser le bon choix ?

◊ n°10 Les chrétiens et la musique : pour prendre du recul et mieux comprendre le présent.

À l’aide de nombreux temps d’écoute musicale et aussi de séquences chantées, FB propose un cheminement à travers l’histoire de la musique ponctué par les choix des Églises chrétiennes.
Modalités : à partir de janvier 2021, le mardi 17h45 – 19h, maison diocésaine de Rennes

◊ n°11 Une attente que vous n’avez pas trouvé dans cette liste de propositions

La liste de cette année n’a peut-être pas répondu à une attente que vous avez, seul ou avec d’autres. Vous pouvez la formuler : nous ferons l’impossible pour y répondre.

Vous êtes intéressé par l’une ou l’autre de ces propositions. À présent, comment faire ?

En parler à votre curé, puis contacter Fabien Barxell pour formuler et préciser vos attentes en fonction des lieux où vous célébrez.
Avec vous le délégué diocésain établira un projet avec ses modalités (contenus, calendrier, fréquence, etc.).

Pour tout contact :
Fabien Barxell, délégué diocésain
musique.liturgique@diocese35.fr
06 74 85 14 35
Vous pouvez également contacter Soline Ferrieu à la Pastorale liturgique et sacramentelle 02 99 14 35 67 qui transmettra votre demande et, en cas d’absence, au 02 99 14 35 35 (accueil maison diocésaine) »

Télécharger les propositions