« cœurs tissés » pour les résidents de l’EHPAD de l’hôpital de Redon

Au mois de décembre, les enfants des  paroisses de Redon , par le biais des écoles ou de la catéchèse ont été sollicités pour faire des petits cœurs tissés afin de dire aux personnes âgées résidentes des Mariniers qu’au-delà des contraintes sanitaires imposées par l’épidémie :

  • Les liens continuent de se tisser … de manières différentes
  • Les enfants ne les oublient pas et continuent de les aimer.

Cette opération a été conjointement menée par

  • Rozenn  – Coordinatrice pastorale enfants des paroisses de Redon
  • Peggy et Valérie les animatrices de l’EPHAD des Mariniers
  • Marie Hélène et Béatrice les aumôniers de l’hôpital de Redon

Avec l’accord de Valérie Gouret l’infirmière cadre des Mariniers ainsi que celui de la direction de l’hôpital.

Après une période de quarantaine suivant le dernier arrivage de cœurs, la distribution s’est faite le lundi 11 janvier en début d’après midi, dans une ambiance détendue et sereine.
Pour des raisons sanitaires évidentes,  les enfants ne pouvaient pas être présents. C’est donc l’aumônier et l’animatrice qui se sont faites les relais de cette attention.
Les résidents ont été  particulièrement sensibles et contents de cette attention à leur solitude imposée par les contraintes sanitaires.

il suffit de regarder le visage de Jeanne pour constater la joie que ces « cœurs tissés » sont venus apporter dans les cœurs des résidents.

Les enfants sont vivement et chaleureusement remerciés par les résidents, pour ce lien que chacun à favorisé.

Le personnel a aussi bénéficié de quelques cœurs afin de les remercier et de les encourager dans leur service auprès des plus anciens et des plus fragiles.

Marie Hélène -Aumônier

Pastorale de la santé et de l'action sociale

45 rue de Brest,
CS 34210, 35042 Rennes Cedex
Tél. 02 99 14 35 29
sante@diocese35.fr

 

les formations prévues ce mois de février sont reportées.
Vous pouvez nous joindre par mail ou par téléphone en cas de besoin durant cette période de confinement.
Nous restons en lien avec vous par la prière.